Trouble développemental de la coordination ou dyspraxie

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Institut national de la Santé et de la Recherche médicale

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Chez l’enfant, le trouble développemental de la coordination (TDC), ou dyspraxie, est un trouble fréquent se manifestant principalement dans des habiletés gestuelles, et se traduisant souvent par des difficultés d’apprentissage à l’école ainsi que par des limitations dans d’autres activités de la vie quotidienne.
Le trouble développemental de la coordination recouvre une grande hétérogénéité, en termes de sévérité mais aussi de forme du trouble, tant au niveau des déficiences et compétences fonctionnelles que des répercussions qui peuvent être importantes sur les activités, la participation sociale et la qualité de vie de l’enfant et sur sa vie à l’âge adulte.
Un enjeu majeur est d’établir pour chaque individu une prise en charge et un accompagnement personnalisés et performants. Ce qui nécessite un diagnostic précis et un parcours de santé adapté pour favoriser l’autonomie, l’inclusion et la qualité de vie de ces personnes.
Cette expertise collective, sollicitée par la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, dresse un bilan des connaissances issues des recherches internationales sur le trouble développemental de la coordination. Le groupe d’experts pluridisciplinaire propose des recommandations d’actions et de recherches dans la perspective d’améliorer le diagnostic, la prise en charge, la scolarisation, la participation sociale et le bien-être des personnes concernées et de leur entourage.

Revenir à la navigation

Sommaire

Liste des principaux acronymes
Introduction
Synthèse et recommandations

Synthèse
Recommandations

Analyse

I – Définitions, épidémiologie et troubles associés
1. Questions préalables et terminologie
2. Épidémiologie : prévalence et facteurs de risque
3. Troubles associés
4. Motricité et langage

II – Impacts sur les activités, la participation et la qualité de vie
5. Impacts sur les activités quotidiennes, la participation et la qualité de vie
6. Liens entre TDC et activités physiques
7. Impacts sur l’écriture manuscrite

III – Déficiences, mécanismes et modèles explicatifs
8. Cognition
9. Contrôle sensorimoteur
10. Neuro-imagerie : des apports encore limités à la compréhension du TDC
11. Pistes génétiques

IV – Repérage, évaluation et diagnostic
12. Repérage et démarche diagnostique
13. Évaluation des déficiences au regard de la clinique
14. Principaux outils d’évaluation retrouvés dans la démarche diagnostique

V – Interventions et remédiations
15. Interventions
16. Remédiation de l’écriture manuscrite
17. Prise en charge médicamenteuse

VI – Politiques du handicap, acteurs de la prise en charge et insertion scolaire
18. Personnes présentant un TDC en France au prisme des politiques du handicap et de leur mise en oeuvre par les MDPH
19. Quelle division du travail, entre professionnels et profanes, autour des personnes présentant un TDC ?
20. Enfants présentant un TDC à l’école : entre situations de handicap et souci de compensation ?

Communications

Évaluation de la perception visuo-spatiale élémentaire par le test de perception visuo-spatiale élémentaire (PVSE) chez l’enfant présentant un TDC

Vers l’école inclusive

Le point de vue des associations Dyspraxie France Dys et Dyspraxique Mais Fantastique

Les témoignages de professionnels

Annexes

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 652 pages

Édité par : Institut national de la santé et de la recherche médicale

Collection : Expertises collectives

Revenir à la navigation