L'apprentissage au sein de l'Education nationale : un état des lieux - Rapport et avis

Auteur(s) moral(aux) : Haut Conseil de l'Évaluation de l'École

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Globalement, l'apprentissage a accru ses effectifs de près d'un quart depuis 1995 et ce sont aujourd'hui (en 2003-2004) quelque 360 000 jeunes qui suivent, des formations par apprentissage - mais depuis 1999, les effectifs d'apprentis sont restés à peu près constants, et le rapport estime qu'on est loin de l'objectif de 500 000 apprentis qui vient d'être réaffiché par la Loi de programmation pour la cohésion sociale. Le niveau des apprentis s'est élevé d'un double point de vue : d'une part, la proportion de ceux qui préparent un diplôme au moins égal au baccalauréat a plus que doublé depuis 1995, et dépasse très sensiblement le tiers des effectifs - d'autre part, les apprentis qui restent les plus nombreux, ceux qui préparent des diplômes de niveau V - CAP, BEP et autres - ont, pour la majorité d'entre eux, suivi une scolarité complète au collège. L'apprentissage constitue une voie de formation professionnelle importante, mais les établissements de l'éducation nationale n'y ont qu'une part marginale. Pour améliorer le cadre de l'apprentissage public : sur le plan technique, des freins au développement des CFA sous tutelle de l'éducation nationale doivent être levés et il faut poursuivre et consolider les progrès réalisés ces dernières années pour instaurer des procédures stables de gestion de ces centres et donner à ces centres une existence institutionnelle plus pérenne, et un cadre juridique nouveau - sur le plan politique, l'éducation nationale doit préciser ses objectifs propres en matière de développement de l'apprentissage et oeuvrer pour une plus grande équité territoriale, l'éducation nationale doit, en partenariat avec les régions et les entreprises, intervenir à trois niveaux : celui du développement de la formation professionnelle, celui du développement de la formation professionnelle par apprentissage et celui de la part que prennent dans ce développement, les établissements dont elle a la tutelle.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 65 pages

Revenir à la navigation