Rapport d'information (...) sur le suivi de l'audiovisuel extérieur français face à la crise sanitaire

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Présentation

La crise sanitaire et les mesures de confinement qu'elle a entraînées n'ont pas été sans conséquence pour les opérateurs de l'audiovisuel public extérieur, France Médias Monde (France 24, RFI, MCD) et TV5 Monde, qui ont dû adapter leur organisation pour assurer dans des conditions de sécurité optimales, pour leurs collaborateurs, leurs missions d'information et de service public.
Véritables armes « anti infox » (anti désinformation) dans la crise sanitaire mondiale, ils offrent, grâce à leur indépendance éditoriale, la garantie d'une information fiable, alors que les rumeurs et les actions de désinformation se développent partout dans le monde. Leur contribution essentielle et spécifique en complément de l'action internationale de la France doit être mieux reconnue et soutenue :
L'attribution de la contribution à l'audiovisuel public devra tenir compte de leurs difficultés à réaliser leurs recettes publicitaires et de distribution au cours de cette période.
La progression, ou à tout le moins, le maintien de leurs dotations, devra être assurée dans le cadre du financement de l'audiovisuel public.

Revenir à la navigation

Sommaire

L'AUDIOVISUEL EXTÉRIEUR : UNE ARME ANTI « INFOX » DANS LA CRISE SANITAIRE MONDIALE GRÂCE À L'INDÉPENDANCE ÉDITORIALE DES OPÉRATEURS


I. DES OPÉRATEURS AGILES QUI ONT SU SE RÉINVENTER FACE À LA CRISE


A.  LE RECOURS MASSIF AU TÉLÉTRAVAIL

B. LA NÉCESSITÉ DE MAINTENIR UNE PARTIE DE L'ACTIVITÉ DANS LES LOCAUX EN PRÉSERVANT LA SANTÉ DES PERSONNELS ET DES PRESTATAIRES

C. LE NON-RECOURS AU CHÔMAGE PARTIEL ET LE MAINTIEN D'UNE GRANDE PARTIE DES RÉMUNÉRATIONS DES COLLABORATEURS

D. UNE RÉORGANISATION CONCERTÉE : UN DIALOGUE SOCIAL RENOUVELÉ MAIS EXIGEANT

E. UNE CONTINUITÉ DU SERVICE RÉALISÉE DE FAÇON OPTIMALE ET PROGRESSIVE


II. UNE INFORMATION DE RÉFÉRENCE ET DES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC RENFORCÉES

A. UNE RÉORIENTATION DE LA COUVERTURE DE L'ACTUALITÉ

B. UNE EXIGENCE RENFORCÉE DE FIABILITÉ ET DE LUTTE CONTRE LES « FAKE NEWS »

C. UNE CONTRIBUTION À L'INFORMATION DE NOS COMPATRIOTES EN DÉPLACEMENT À L'ÉTRANGER ET EXPATRIÉS, NOTAMMENT POUR FACILITER LEUR RAPATRIEMENT

D. LA DIFFUSION DE PROGRAMMES DE SERVICE PUBLIC POUR PRÉVENIR LES RISQUES ET ACCOMPAGNER LES MESURES DÉCIDÉES PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES
 
E. LA PARTICIPATION AU SERVICE DE L'ENSEIGNEMENT À DISTANCE


III. DES RÉSULTATS D'AUDIENCE QUI TÉMOIGNENT DE LA CRÉDIBILITÉ ET DE LA FIABILITÉ DE MÉDIAS DE RÉFÉRENCE


IV. DES CONSÉQUENCES INQUIÉTANTES POUR L'ÉQUILIBRE FINANCIER DES OPÉRATEURS

A. UNE SITUATION FRAGILISÉE PAR DES RESSOURCES INSUFFISANTES DEPUIS PLUSIEURS ANNÉES

B. UN EFFONDREMENT DES RESSOURCES PUBLICITAIRES ET DES RECETTES DE DISTRIBUTION QUI RISQUE D'ÊTRE DURABLE

 

EXAMEN EN COMMISSION
LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 25 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation