La réorientation dans l'enseignement supérieur

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Inscrite dans le cadre de la réflexion sur la mise en oeuvre de la loi orientation et réussite des étudiants, la mission d'inspection générale formule 11 recommandations visant une meilleure prise en compte des réorientations, sur le plan de l'accompagnement des étudiants comme de la gestion des flux. Le rapport est organisé en trois parties et s'accompagne de cinq annexes. La première partie cherche à mieux cerner le phénomène de réorientation qui fait l'objet de mesures dont les résultats sont fortement dépendants des conventions – définitions, périmètres, publics – retenues, ce qui amène la mission à en proposer une définition simple. La deuxième partie est consacrée à l'image négative qui affecte encore la notion de réorientation. Enfin, la troisième partie examine les démarches d'accompagnement et de gestion mises en oeuvre.

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse
Recommandations de la mission
Introduction

1. L’augmentation continue du nombre de réorientations en cours et en fin de première année, s’accompagne d’une très grande diversité de situations

1.1. La réorientation fait l’objet de différentes mesures qui, toutes, montrent une augmentation continue du phénomène
1.1.1. L’absence de définition partagée de la réorientation
1.1.2. Des mesures qui restent dépendantes des conventions retenues, mais montrent une augmentation du phénomène
1.1.3. Dans les établissements : une vision très partielle des réorientations
1.1.4. Un recours croissant à Parcoursup pour gérer les réorientations

1.2. La notion de réorientation recouvre une très grande diversité de situations, mise en lumière tant par les acquis de la recherche que par l’analyse statistique
1.2.1. Les acquis de la recherche académique : des parcours étudiants de plus en plus diversifiés, résultant de choix combinant facteurs personnels et contextuels
1.2.2. Les acquis de l’analyse statistique : l’apport des données issues du panel 2014
1.2.3. Trois situations-types de réorientation ?

2. La réorientation est une transition qui doit s’inscrire, pour sortir de son image négative, dans une dynamique de réussite

2.1. La réorientation reste affectée d’une image négative qui explique l’ambivalence des politiques mises en oeuvre
2.1.1. Symptôme d’échec individuel et facteur de coûts pour la collectivité : la double image négative de la réorientation
2.1.2. Des politiques publiques qui gagnent aujourd’hui en lisibilité

2.2. La réorientation doit s’appréhender comme une transition qu’il importe à la fois de sécuriser et d’inscrire dans une trajectoire de réussite
2.2.1. Sécuriser le moment de la réorientation
2.2.2. Faire du premier semestre un véritable semestre d’adaptation
2.2.3. Inscrire la réorientation dans une démarche de long terme visant la réussite

3. Une sécurisation accrue des situations de réorientation en cours de première année suppose de renforcer l’articulation entre accompagnement personnalisé et gestion des flux

3.1. L’accompagnement des étudiants en réorientation s’avère insuffisamment préventif et produit des effets limités
3.1.1. L’activation de trois leviers principaux : information ; accompagnement personnalisé ; action sur l’offre de formation
3.1.2. Des acteurs aux rôles complémentaires de plus en plus nombreux
3.1.3. Des actions d’accompagnement à la réorientation rarement évaluées et dont l’impact semble limité

3.2. La gestion des réorientations devrait davantage s’appuyer sur les établissements et les territoires
3.2.1. Une gestion dans les établissements qui doit gagner en transparence pour offrir un service de qualité aux étudiants
3.2.2. Une gestion territorialisée des réorientations externes, pilotée à l’échelon de la région académique, qui pourrait prendre en charge la période séparant deux campagnes de Parcoursup

Annexes

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 78 pages

Édité par : Ministère de l'éducation nationale et de la jeunesse : Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation : Ministère de la culture : Ministère des sports

Revenir à la navigation