Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) - Rapport annuel 2019

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Agence de Gestion et de Recouvrement des Avoirs saisis et confisqués - Ministère de la Justice - Ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) est un établissement public administratif placé sous la double tutelle des ministères de la justice et du budget dont la création a été prévue par la loi n° 2010-768 du 9 juillet 2010 visant à faciliter la saisie et la confiscation en matière pénale.

Créée en 2010, l'Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués (AGRASC) vise à améliorer la gestion des avoirs saisis et confisqués par la justice et, par son rôle d'assistance aux magistrats, à favoriser les saisies et confiscations malgré la technicité de la matière.

Revenir à la navigation

Sommaire

Le billet du président du conseil d'administration
Le billet de la directrice générale

L’activité du pôle opérationnel

Un rôle d’assistance en progression constante

Une activité immobilière qui se pérennise à un niveau élevé
Les saisies pénales immobilières
Les mainlevées
Les confiscations

Focus : Libre disposition et tiers de bonne foi en matière immobilière

L’activité du pôle de gestion

L'activité en matière de gestion mobilière
L'activité en matière de gestion immobilière

L’activité du pôle juridique

La gestion des flux entrants : le défi de la gestion des masses
La gestion des flux sortants : l’AGRASC acteur des restitutions et des indemnisations des parties civiles
Le pôle juridique, point de convergence des dossiers d’entraide internationale

L’activité internationale

La coopération technique

L’activité des réseaux partenariaux
Le réseau CARIN
Le réseau ARO PLATFORM

L’activité du groupe d’action financière (gafi)

Les actions de formation continue

L’activité de formation à l’AGRASC

En 2019, moins d’interventions mais davantage d’exposition

La poursuite d’un travail de rationalisation du plan de formation de l’AGRASC
Les rencontres institutionnelles en 2019
L’évaluation de la formation
Les recommandations en faveur d’un renforcement de l’efficacité des formations

L'activité de communication à l'AGRASC : un an de développement

Des actions et des outils de communication renforcés
Un site intranet pleinement fonctionnel
Des supports de communication externes encore perfectibles

La préparation et l’accompagnement des temps forts en 2019
La visite de la ministre de la Justice
La visite du Secrétaire d’Etat brésilien à la politique de lutte contre les drogues
La mission parlementaire relative au dispositif de privation des avoirs criminels

L’activité budgétaire et comptable

La gestion budgétaire en 2019
Le bilan financier de 2019

Les fiches thématiques

Fiche 1 : les enjeux de la détermination du produit infractionnel
Le produit infractionnel stricto sensu : l’avantage économique
Le produit infractionnel lato sensu : l’économie réalisée grâce à l’infraction

Fiche 2 : le contrôle de proportionnalité
Le périmètre du contrôle de proportionnalité
 La méthode du contrôle de proportionnalité

Annexes

L’organisation des services de l’AGRASC
Le conseil d'administration de l'AGRASC

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 106 pages

Édité par : Agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués

Revenir à la navigation

mots-clés :