Observatoire national de la politique de la ville - Rapport 2019 - Bien vivre dans les quartiers prioritaires

Auteur(s) moral(aux) : Observatoire national de la politique de la ville

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Depuis sa création en 2015 par la loi du 21 février 2014, l’Observatoire national de la politique de la ville (ONPV) « analyse la situation et les trajectoires des résidents des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV). Il remet chaque année au Gouvernement et au Parlement un rapport sur l’évolution de ces quartiers mesurant « l’écart de développement économique et social » entre ces zones et le reste de leurs agglomérations. La situation et les trajectoires des QPV sont analysées grâce à des études transversales, ou longitudinales, et via des fiches qui suivent chaque année des indicateurs conjoncturels, en particulier le taux de chômage, le taux de réussite au brevet des collèges et le taux de pauvreté.

Revenir à la navigation

Sommaire

Avant-propos
Sommaire
Étude
Synthèse du rapport 2019


Moins d’un habitant des quartiers prioritaires sur quatre juge son quartier « tout à fait » agréable à vivre : les quartiers prioritaires pâtissent d’une mauvaise image et sont plus souvent soumis à la délinquance, au bruit et aux dégradations

L’accessibilité à pied aux équipements dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : une bonne couverture mais une offre souvent limitée et variable selon le type de quartiers

Les freins d’accès à la mobilité des habitants des quartiers prioritaires de l’agglomération toulousaine

Les relations entre la population et les forces de police : un état des travaux en France

Les résidents des quartiers prioritaires sont plus fréquemment victimes de discriminations

Les conditions d’emploi et de travail en quartiers prioritaires : des emplois moins qualifiés, des horaires moins atypiques

Quelles sorties du revenu de solidarité active pour les allocataires des quartiers prioritaires en Loire-Atlantique ?

La santé des habitants en quartier prioritaire de la politique de la ville : une moins bonne perception de l’état de santé et une plus forte prévalence du surpoids et de certaines pathologies

Cadre général

1.1 Caractéristiques des intercommunalités en politique de la ville entre 2015 et 2019 après les réformes territoriales relatives à l’affirmation de métropoles et à l’organisation territoriale de la république
1.2 Conseils citoyens : une activité en léger recul, une autonomie qui reste fragile

Cohésion sociale

2.1 Les écoliers des quartiers prioritaires, cible de l’ouverture à la scolarité des moins de 3 ans
2.2 Les collégiens des quartiers prioritaires : près de 60 % sont issus de milieux défavorisés
2.3 Collèges publics relevant des quartiers prioritaires en métropole : des moyens supplémentaires en lien avec les réseaux de l’éducation prioritaire
2.4 Réussite au diplôme national du brevet dans les collèges relevant des quartiers prioritaires : 80 % de réussite mais des écarts persistants avec les autres établissements de l’agglomération
2.5 Orientation au lycée : une scolarité dans un collège proche des quartiers prioritaires conduit fréquemment vers des filières professionnelles
2.6 Les lycéens des quartiers prioritaires : des élèves plus souvent issus de milieux défavorisés, mais moins qu’au collège
2.7 Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : une nette sous-représentation des élèves résidant en quartiers prioritaires avec une mixité sociale plus marquée
2.8 Les étudiants des quartiers prioritaires préparant un brevet de technicien supérieur (BTS) : une population plutôt féminine et à 54 % issue de milieux défavorisés
Fiches thématiques
2.9 L’action sociale des communes en politique de la ville : une variété d’interventions proche de celles menées au sein des communes de même taille
2.10 Pauvreté et minimas sociaux : des difficultés accrues dans les quartiers prioritaires, plus particulièrement en Martinique et à La Réunion
2.11 Dans le Grand Est, de fortes disparités de mortalité en défaveur des habitants des quartiers prioritaires
2.12 Les taux de participation au dépistage organisé du cancer du sein en Île-de-France sont légèrement supérieurs dans les quartiers prioritaires
2.13 Conseils locaux de santé mentale : plus de la moitié de la population des quartiers prioritaires est dorénavant couverte
2.14 La pratique sportive licenciée dans les quartiers prioritaires
2.15 Etude évaluative du plan de formation Valeurs de la République et laïcité

Cadre de vie et renouvellement urbain

3.1 Accessibilité à pied aux commerces alimentaires : une bonne couverture des quartiers prioritaires
3.2 Accessibilité à la Poste : 89 % des habitants de QPV ont accès à un équipement en moins de 15 minutes à pied
3.3 Accessibilité aux services du Défenseur des droits : un tiers des résidents des QPV dispose d’une permanence à moins de 15 minutes à pieds
3.4 Le nombre de personnes mises en cause pour des crimes ou des délits enregistrés par les services de sécurité est nettement plus élevé dans les quartiers prioritaires
3.5 Premiers éléments sur les quartiers de reconquête républicaine
3.6 Le parc locatif social des quartiers prioritaires : les trois quarts des logements sociaux en QPV sont « très sociaux »
3.7 État d’avancement physique et financier du programme national de rénovation urbaine
3.8 État d’avancement du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU)

Développement de l’activité économique et de l’emploi

4.1 L’emploi dans les quartiers prioritaires : une amélioration de la situation en 2018, particulièrement marquée chez les hommes
4.2 Une stabilité de l’inactivité mais davantage de personnes à la frange du chômage
4.3 Professions et secteurs d’activité : des métiers moins qualifiés
4.4 Statuts d’emploi et sous-emploi : des emplois plus précaires
4.5 La situation des jeunes sur le marché du travail : une amélioration plus marquée dans les quartiers prioritaires
4.6 Contrats aidés : un nouveau dispositif, des recrutements en baisse
4.7 Des taux d’insertion des sortants de contrat aidé résidant dans les quartiers prioritaires en progression malgré des écarts persistants avec les autres quartiers
4.8 Les emplois francs : après 18 mois d’expérimentation plus de 12 000 demandes acceptées
4.9 Demandeurs d’emploi : une baisse plus marquée dans les quartiers prioritaires
4.10 Formation, prestations et accompagnement des demandeurs d’emploi
4.11 Profil et accès à l’emploi des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi
4.12 Les jeunes des quartiers prioritaires : un besoin d’accompagnement plus fort et un suivi plus poussé dans les missions locales
4.13 La démographie d’entreprise en 2017 : un dynamisme économique plus marqué en métropole que dans les départements d’outre-mer
4.14 Les zones franches urbaines-territoires entrepreneurs en 2017 : une nette augmentation du nombre d’installations de nouveaux établissements


Annexes

5. Les moyens financiers de la politique de la ville

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 312 pages

Édité par : Observatoire national de la politique de la ville

Revenir à la navigation