Rapport 2020 sur la situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé

Auteur(s) moral(aux) : Direction de la Recherche, des Études, de l'Évaluation et des Statistiques

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 (article 12 modifiant l’article L.862-7 du Code de la Sécurité sociale), a chargé le gouvernement d’établir, chaque année, à destination du Parlement et de rendre public un rapport présentant la situation financière des organismes d’assurance complémentaire en santé qui ont acquitté la taxe de solidarité additionnelle aux cotisations d’assurance maladie complémentaire (TSA) auprès du Fonds complémentaire santé solidaire (CSS).

Ce rapport présente les résultats obtenus pour l’année 2019 et les compare à ceux des années précédentes. Ceux-ci s’appuient principalement sur des données recueillies par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et par le Fonds CSS. Ce rapport se concentre en particulier sur l’activité santé (« frais de soins ») des organismes d’assurances.

Ce rapport comprend six chapitres. Le premier présente les organismes du marché de l’assurance complémentaire santé et leur démographie. Les quatre suivants analysent tour à tour les principaux aspects de l’activité d’assurance santé : cotisations collectées, prestations reversées, charges de gestion, rentabilité. Enfin, le dernier chapitre analyse, pour les organismes qui exercent une activité de complémentaire santé, leur solvabilité financière globale et leur respect des règles prudentielles.

Dans ce rapport, les données sont figées à la date du 25 août 2020.

Revenir à la navigation

Sommaire

Avant-propos 

Principaux enseignements 

Chapitre 1 - Mutuelles, sociétés d’assurances et institutions de prévoyance se partagent le marché de l’assurance santé, qui a tendance à se concentrer depuis plusieurs années 

La baisse du nombre d’organismes d’assurances s’inscrit comme une tendance de long terme
Sur le marché de l’assurance santé, un nombre de mutuelles divisé par cinq depuis 2001 
Le poids de la santé diffère dans le portefeuille des différents types d’organismes 
Rareté des petits organismes parmi les sociétés d’assurances et les institutions de prévoyance
La hausse de la part des contrats collectifs dans l’activité des sociétés d’assurances se poursuit

Chapitre 2 - Le marché du collectif continue de croître, à un rythme plus modéré

L’augmentation des cotisations en collectif ralentit en 2019 par rapport à 2018
Les sociétés d’assurances se distinguent par une croissance forte de leurs cotisations
 

Chapitre 3 - La croissance des prestations dépasse légèrement celle des cotisations pour la deuxième année consécutive 

La part des prestations versées par les organismes complémentaires sur le champ des soins et biens médicaux reste stable en 2019, première année du « 100 % santé » 
Les contrats collectifs reversent aux assurés une plus grande part de leurs cotisations sous
forme de prestations 
Un retour sur cotisations stable depuis 2014
Contrats collectifs : plus de remboursements en optique et en dentaire, moins en hospitalisation et en médicaments

Chapitre 4 - Le poids des charges de gestion dans les cotisations collectées est stable depuis 2015 à 20 %

Des charges de gestion plus faibles pour les contrats collectifs 
Des frais d’acquisition relativement plus élevés pour les sociétés d’assurances, en individuel comme en collectif 
Des frais d’administration plus élevés pour les mutuelles 
Des charges de gestion en baisse pour les mutuelles et les institutions de prévoyance
 

Chapitre 5 - Les excédents en santé se maintiennent en 2019 malgré l’augmentation du marché en collectif, structurellement déficitaire

L’écart de rentabilité se creuse entre contrats individuels et contrats collectifs
Les mutuelles améliorent leur rentabilité tandis que le déficit des institutions de prévoyance se creuse
 

Chapitre 6 - Des organismes solvables 

Un résultat net proche de l’équilibre pour les institutions de prévoyance et positif pour les mutuelles et les sociétés d’assurances en 2019 
Des différences de structure de bilan entre organismes principalement liées à leur spécialisation « Vie » ou « Non vie » 
Un bilan comptable global en hausse 
Les règles prudentielles du régime Solvabilité 2 sont respectées par les organismes 

Pour en savoir plus 

Annexes 

Annexe 1 - Le champ du rapport et les redressements opérés sur les données
Annexe 2 – Compte de résultat technique en santé en 2018 et 2019

Glossaire 

Liste des encadrés

E1 Les états comptables, prudentiels et statistiques collectés par l’ACPR 
E2 Le marché de l’assurance et sa double spécialisation juridique
E3 La réforme des contrats responsables, la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise et la réforme « 100 % santé »
E4 Analyser les évolutions et les mouvements de champ
E5 Les taxes payées par les assurés sur les contrats de complémentaire santé
E6 Zoom sur la gestion de la CMU-C, de l’ACS et de la CSS par les organismes complémentaires
E7 Zoom sur les charges de gestion 
E8 Quid des organismes encore soumis au régime Solvabilité 1 ? 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 76 pages

Édité par : Ministère des solidarités et de la santé

Collection :

Revenir à la navigation