Mobilités des jeunes

Auteur(s) moral(aux) : Conseil d'Orientation des Politiques de Jeunesse

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce rapport étude la question des mobilités des jeunes sous ses diverses acceptions (mobilités résidentielle, professionnelle, numérique, géographique …) soit l’ensemble des champs que recouvre cette thématique dans l’idée du parcours des jeunes vers l’accès à l’autonomie.
Ce rapport démontre les freins et les leviers de ces mobilités pour les jeunes qu’elles soient géographiques, professionnelles, résidentielles… Il n’a pas vocation à être exhaustif et les préconisations s’articulent autour du jeune et sur ce qui lui permettra demain d’être acteur de sa mobilité et citoyen responsable.
Les préconisations traitent autant de l’accompagnement, de dispositifs innovants, d’apprentissage et d’éducation ou encore de solutions financières. 

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE DES PRÉCONISATIONS

PRÉCONISATION PAR FICHE

AGIR POUR ET AVEC LES JEUNES
Favoriser la prise en compte de la parole des jeunes
Préconisation 1 - Organiser une consultation nationale de la jeunesse sur les mobilités
.
MOBILITÉS SOCIALES
Assurer la sécurisation des parcours des jeunes
Préconisation 2 - Proposer une intégration du Parcours d’accompagnement des jeunes vers l’insertion dans le cadre du chantier sur le revenu universel d’activité.
Préconisation 3 - Favoriser l’accès à la formation pour les primo demandeurs
Préconisation 4 - Développer l’accessibilité financière des formations aux jeunes, qu’ils soient primo demandeurs d’emploi ou non avec la création d’une bourse d’aide à la mobilité pour les jeunes entrant en stage ou en apprentissage, pour prendre en compte les surcoûts liés à leur mobilité et à leur logement.
Préconisation 5 - Sécuriser l’accès à la formation des jeunes ne maîtrisant pas les compétences de base.
Favoriser une meilleure information pour une meilleure orientation des jeunes
Préconisation 6 - Développer le déploiement de la boussole des jeunes.
Préconisation 7 - Favoriser l’accès gratuit aux outils numériques proposant une approche globale du jeune (informations métiers et formations, alternance, logement, mobilité à l’international, accès aux droits). Favoriser le déplacement des Conseillers information jeunesse vers les jeunes et les parents (petits déjeuners info/orientation- atelier découverte des métiers.
Préconisation 8 - Favoriser l’orientation choisie et non subie via des ateliers mobilités.
Préconisation 9 - Accompagner les jeunes handicapés dans la construction de leur projet d’orientation scolaire ou professionnelle en s’appuyant sur des dispositifs existants tels que le dispositif Handijeunes porté par le CIDJ.
Désenclaver et faciliter les transitions sociales
Préconisation 10 - Développer un pack mobilités.
Préconisation 11 - Développer la mise en oeuvre d’ateliers mobilité sur les territoires


MOBILITÉS GÉOGRAPHIQUES / DÉPLACEMENTS QUOTIDIENS
Favoriser l’apprentissage de la mobilité de l’école élémentaire au lycée
Préconisation 12 - Intégrer dans les cursus et programmes scolaires, en tenant compte des différents âges, des modules favorisant la construction d’une réflexion critique sur la mobilité et les déplacements, en lien avec les problématiques environnementales.
Préconisation 13 - Intégration par l’apprentissage, en tenant compte des différents âges, des éléments de compétence permettant l’usage des modes de déplacements disponibles et contemporains.
Préconisation 14 - Inscription du continuum éducatif de sécurité routière dans le champ plus large d’éducation à la mobilité, avec formation et passage du code de la route dans les établissements, hors temps scolaire et sur la base du volontariat.

Favoriser l’accès au permis de conduire
Préconisation 15 - Aides financières et accompagnement personnalisé au permis de conduire pour les jeunes de 18 à 25 ans sous condition de ressources.
Préconisation 16 - Soutenir l’accès des jeunes au Permis à un euro par jour.
Préconisation 17 - Intégrer la préparation du code de la route dans le cadre du future Service National Universel (SNU).
Préconisation 18 - Intégrer la préparation des jeunes au permis de conduire dans les formations qualifiantes (en formation initiale et en stage) pour lesquelles le permis de conduite est obligatoire pour accéder à l’emploi.
Préconisation 19 - Rendre effective la mobilisation des crédits du compte personnel de formation (CPF) pour le passage du code et du permis de conduire.
Préconisation 20 - Expérimenter et généraliser des simulateurs de conduite dans les lieux où les jeunes sont accueillis.
Préconisation 21 - Favoriser l’accès au permis de conduire aux jeunes en situation d’illettrisme.
Préconisation 22 - Soutenir l’accès des jeunes au Microcrédit.

Favoriser l’accès aux transports collectifs
Préconisation 23 - Créer un tarif jeunes jusqu’au 1ER emploi quelque-soit le statut (Lycéen/ étudiants / Apprentis, Demandeurs d’emploi…).
Assurer la mise en oeuvre d’une mobilité plus efficiente sur les territoires, coordonner les acteurs de la mobilité et leur donner les moyens d’agir
Préconisation 24 - Contribuer activement au développement territorial des plateformes de mobilité, pour assurer un accès plus généralisé des jeunes aux solutions proposées.
Préconisation 25 - Sensibiliser les acteurs territoriaux à la thématique de la mobilité inclusive par l’intermédiaire d’ambassadeurs de la mobilité.
Préconisation 26 - Interroger la responsabilité de l’employeur dans les déplacements pendulaires des jeunes actifs.
Compléter les données disponibles sur les modes de déplacements des jeunes par des données qualitatives
Préconisation 27 - Construire, en relation avec les connaissances issues de la recherche, des dispositifs expérimentaux destinés à favoriser la mobilité des jeunes.
Préconisation 28 - Développer la recherche pour favoriser la construction de connaissances, d’outils et modalités d’accompagnement des jeunes vers la mobilité.
Préconisation 29 - Inscrire l’évaluation comme moyen privilégié d’évolution et de pérennisation des dispositifs expérimentaux favorisant la mobilité pour les jeunes


MOBILITÉS RÉSIDENTIELLES
Favoriser la construction de logements pour les jeunes
Préconisation 30 - Favoriser l’accès au logement pour les jeunes et dans les zones tendues et à proximité des transports publics notamment gares
Donner aux jeunes les moyens d’accéder au logement
Préconisation 31 - Sanctuariser les aides au logement pour les moins de 25 ans.
Faciliter l’accès des jeunes au parc social existant
Préconisation 32 - Renforcer l’accompagnement social des jeunes dans le parc social et privé.
Mobiliser le bâti existant et inciter à la mixité des usages pour répondre aux besoins temporaires de Jeunes en situation de mobilité
Préconisation 33 - Favoriser l’accès des jeunes à la co location.
Favoriser l’adaptation du programme « Mobilité accompagnée pour l’insertion » aux jeunes
Préconisation 34 - Mettre en place le programme EMILE « Engagés pour la mobilité et l’insertion par le logement et l’emploi » en l’adaptant aux jeunes


MOBILITÉS INTERNATIONALES
Préconisation 35 - Instaurer un droit à la mobilité internationale pour tous les jeunes.
Préconisation 36 - Faire mieux reconnaitre les acquis de la mobilité européenne et internationale des jeunes.
Préconisation 37 - Favoriser la réussite de l’expérience de mobilité des jeunes


CONTRIBUTIONS AU GROUPE DE TRAVAIL « MOBILITÉS DES JEUNES »
CFDT
CIDJ
DGEFP
DJEPVA
DJEPVA/INJEP - FEJ
Forum des vies mobiles
Pôle emploi
UNCLLAJ
UNML

CONCLUSION

ANNEXES

ANNEXE 1 – Organisation du GT
ANNEXE 2 – Liste des participants
ANNEXE 3 – Liste des préconisations
ANNEXE 4 – Fiche modèle
ANNEXE 5 - Ressources documentaires
ANNEXE 6 - Présentation du COJ et de la Commission Insertion des jeunes
GLOSSAIRE
ABRÉVIATIONS
MOBILITÉS DES JEUNES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 215 pages

Édité par : Conseil d'orientation des politiques de jeunesse

Collection :

Revenir à la navigation