L'offre de formation dans l'enseignement supérieur pour les bacheliers technologiques

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le rapport d'inspection générale dresse une cartographie des formations supérieures accessibles aux bacheliers technologiques, ainsi que des grandes tendances de leurs choix d'orientation en fonction de leurs séries d'origine ou des formations accessibles en aval. Il fait le constat de la proportion importante de ces bacheliers qui optent pour des formations sélectives, ainsi que de la prédominance des parcours à bac + 2, l'accès à une troisième année étant conditionné par une nouvelle procédure de sélection sur dossier ou concours.

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse 

Table des recommandations 

Introduction 

1. L’adéquation de l’offre de formation supérieure aux attentes des bacheliers technologiques 

1.1. Les bacheliers technologiques : quelques points de repère quantitatifs 
1.1.1. Les bacheliers technologiques : description générale 
1.1.2. Les effectifs de la voie technologique, suivant la série préparée 
1.1.3. Les résultats au baccalauréat 

1.2. Les bacheliers technologiques et leur répartition dans l’enseignement supérieur

1.3. La nature de l’offre de formation d’enseignement supérieur 
1.3.1. Les formations sélectives réservées ou accessibles aux bacheliers technologiques 
1.3.2. Les formations non sélectives 

1.4. La répartition des bacheliers technologiques dans ces formations 
1.4.1. L’évolution générale des taux de poursuite d’études des bacheliers technologiques
1.4.2. Des évolutions différenciées par série du baccalauréat technologique et dans le temps 

1.5. Perspectives – Les évolutions récentes de l’offre de formation et leurs probables conséquences pour les bacheliers technologiques 
1.5.1. Les évolutions de la licence professionnelle
1.5.2. Les campus connectés et leur rôle dans la mobilité (géographique et virtuelle) des bacheliers technologiques 
1.5.3. Les formations post-baccalauréat en un an

2. La prééminence des filières sélectives dans les choix de poursuite d’études des bacheliers technologiques 

2.1. L’avènement de Parcoursup a permis de mieux gérer les candidatures, en particulier avec l’intégration progressive de nouvelles formations
2.1.1. Les modifications structurelles de la procédure de préinscription et l’attractivité des diplômes d’État du secteur sanitaire et social qui sont entrés sur la plateforme Parcoursup ont engendré une évolution importante des propositions acceptées par les candidats 
2.1.2. Une nette augmentation de 2018 à 2020 du nombre de bacheliers technologiques qui confirment un
voeu et du nombre de voeux confirmés 
2.1.3. Une légère baisse entre 2018 et 2019 du pourcentage de candidats de la série technologique ayant reçu une proposition en fin de procédure, qui peut s’expliquer par l’intégration sur Parcoursup des formations des secteurs sanitaire et social
2.1.4. Une augmentation du nombre de propositions reçues en phase principale et une diminution des délais d’attente en 2019, qui concernent également les bacheliers technologiques 
2.1.5. Des capacités d’accueil en hausse à partir de 2018 mais des taux de pression apparents qui ne cessent d’augmenter
2.1.6. La situation à la rentrée 2020
2.1.7. L’effet positif de la mise en place des pourcentages de bacheliers technologiques en IUT et de la constitution des groupes de bacheliers pour les recrutements des candidats dans ces instituts 

2.2. Les freins qui pèsent sur les choix des bacheliers technologiques 

3. L’accueil et les conditions de réussite dans l’enseignement supérieur 

3.1. Constats sur la réussite des bacheliers technologiques dans l’enseignement supérieur 
3.1.1. Sur les dix dernières années, la réussite des bacheliers technologiques s’est améliorée pour le BTS, a légèrement diminué en licence et a chuté pour le DUT 
3.1.2. La préparation au BTS est la formation dans laquelle les bacheliers technologiques réussissent le
mieux 
3.1.3. En revanche, la réussite des bacheliers technologiques au DUT se dégrade dans le secteur de la production
3.1.4. C’est en licence que le taux de réussite des bacheliers technologiques est le plus faible, même s’il
s’améliore lentement

3.2. L’accompagnement pédagogique dans l’enseignement supérieur 
3.2.1. L’accompagnement en STS et en CPGE
3.2.2. L’accompagnement en IUT
3.2.3. L’accompagnement dans les écoles d’ingénieurs
3.2.4. L’accompagnement en licence et en DEUST 

Conclusion 

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 94 pages

Édité par : Inspection générale de l'éducation du sport et de la recherche (IGÉSR)

Revenir à la navigation