Avis du Conseil scientifique COVID-19 du 16 avril 2021 - Le variant "brésilien" P1 : anticiper pour l'été

Auteur(s) moral(aux) : Conseil scientifique COVID-19

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Conseil scientifique COVID-19 constate que : 

  • Le variant BR-P1 est largement dominant en Amérique du Sud et est responsable d’une crise sanitaire majeure au Brésil.
  • Il a un niveau de transmission élevé, un peu moins élevé que le variant UK. On ne sait pas encore s’il est plus létal.
  • Les vaccins ARNm ont une efficacité conservée mais diminuée vis-à-vis du variant BR-P1 (supérieure par rapport à la réponse vis-à-vis du variant SA).
  • La France métropolitaine est probablement en partie protégée actuellement (mi-avril 2021) par la présence du variant UK. Le niveau de circulation du variant BR-P1 reste très bas.
  • L’incidence augmente fortement en Guyane depuis 4 semaines avec une présence très majoritaire du variant BR-P1, un variant anglais minoritaire et une transmission locale avérée.
  • Un risque d’extension du variant BR-P1 doit être pris en compte durant l’été 2021, si on observe une baisse du variant UK et une couverture vaccinale avec les vaccins à ARNm en hausse, mais à un niveau encore insuffisant.

Pour prévenir l'extension du variant BR-P1 le Conseil scientifique propose notamment de :

  • suspendre provisoirement les liaisons aériennes avec le Brésil et éventuellement d'autres pays d'Amérique latine,
  • limiter la reprise des vols aux passagers justifiant soit d’un retour en France pour des Français vivant à l’étranger, soit pour des raisons impérieuses et limitées pour des ressortissants sud-américains souhaitant venir en France. Cette stratégie devrait être coordonnée au niveau européen,
  • anticiper l’arrivée possible du variant BR-P1 à l’été dans les précommandes de vaccins ciblés sur les nouveaux variants qui pourraient être disponibles à l’automne, en particulier avec Moderna,

En ce qui concerne la Guyane, le Conseil scientifique préconise de :

  • Anticiper l’horaire de couvre-feu dès 17h au lieu de 19h et prévoir un confinement le dimanche,
  • Améliorer la surveillance par criblage du variant BR-P1 parmi les nouveaux cas et augmenter la capacité de séquençage,
  • Instaurer un test PCR ou test antigénique pour les vols intérieurs en Guyane,
  • Maintenir la fermeture des vols avec le Brésil,
  • Maintenir les vols avec la métropole et les Antilles au nom de la continuité territoriale mais avec une procédure nettement plus restrictive,
  • Accélérer la vaccination par les vaccins ARNm en population générale 
  • Surveiller la circulation du variant BR-P1 aux Antilles où le variant UK est bien installé.
Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 26 pages

Édité par : Ministère des solidarités et de la santé

Collection :

Revenir à la navigation