Cartographie des actions conduites par les établissements d’enseignement supérieur (universités et écoles) en matière de relations entre science et société

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La question de la relation science-société se traduit par un nombre important d'actions de diffusion, de médiation, ou plus rarement de sciences participatives dans les universités et écoles. La cartographie réalisée par l'Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche dresse un panorama de ces actions et montre comment la question de la relation science-société s'inscrit désormais à l'agenda politique des établissements d'enseignement supérieur.

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse
Introduction 

1. Entendue dans une acception très large, la relation science - société fait aujourd’hui l’objet de nombreuses actions « dans » les établissements d’enseignement supérieur 

1.1. Le cadre d’interrogation des établissements et les biais d’interprétation
1.1.1. Le questionnaire élaboré par la mission
1.1.2. Les biais de lecture
1.1.3. Le corpus de données 

1.2. Les types d’actions mises en oeuvre dans les établissements montrent une vision très large de la relation science - société 
1.2.1. Des actions de diffusion qui gagneraient à s’intégrer dans une politique de communication institutionnelle plus affirmée
1.2.2. Des actions de médiation nombreuses dont la reconnaissance institutionnelle semble insuffisante 
1.2.3. Des sciences participatives encore peu représentées dont le développement suppose un investissement conceptuel et organisationnel important

2. Les actions signalées par les établissements mettent en évidence un intérêt marqué pour la formation scientifique en milieu scolaire, l’animation des territoires et la nécessité de construire une véritable fonction science - société 

2.1. L’identification des actions engageant les établissements 
2.1.1. La méthode retenue pour identifier les actions « engageant » véritablement les établissements
2.1.2. Une structure des actions signalées qui diffère de l’ensemble des actions remontées 

2.2. Une approche de la relation science - société recentrée sur trois enjeux 
2.2.1. Premier constat : l’attachement des établissements à la formation scientifique des élèves et des enseignants ne se traduit pas par une reconnaissance institutionnelle à la hauteur de leurs actions 
2.2.2. Deuxième constat : les universités mettent en avant des approches territorialisées qui sont, potentiellement, porteuses d’une vision intégrée de la relation science - société
2.2.3. Troisième constat : des établissements commencent à renforcer en leur sein une « fonction » science - société encore fragile

3. Accompagner les établissements dans la construction d’un cadre stratégique et organisationnel plus performant leur permettrait de s’inscrire, à moyen terme, dans une perspective de labellisation

3.1. À court terme, le ministère pourrait soutenir le renforcement d’une approche stratégique davantage professionnalisée de la relation science - société 

3.2. À moyen terme, la labellisation « R2S » (relation science - société) des établissements d’enseignement supérieur permettrait de renforcer leur visibilité dans un paysage fragmenté

Conclusion

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 48 pages

Édité par : Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche

Collection :

Revenir à la navigation