Évolution de la peste porcine africaine (PPA) en Chine et en Asie du Sud-Est - Conséquences politiques, économiques, commerciales et sociales au niveau mondial

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Espaces ruraux

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux a été chargé d’analyser les répercussions politiques, économiques, commerciales et sociales au niveau mondial depuis qu’en août 2018, la Chine, 1er producteur et consommateur mondial, mais également 1er importateur, a été atteinte par la peste porcine africaine.

Le premier chapitre du rapport présente l’extension de l’épizootie à travers le monde et ses conséquences. Le rapport analyse dans sa deuxième partie les réactions développées par les pays concernés dans les domaines sanitaires, commerciaux, économiques ou politiques, qu’ils soient touchés ou non aujourd’hui par la PPA. Les constats effectués permettent d’envisager dans la troisième partie trois scénarios à moyen terme : une sortie de crise liée à la mise sur le marché d’un vaccin, une extension de la maladie à l’ensemble des bassins de production d’Europe de l’Ouest et une stagnation de la situation sanitaire asiatique sans aggravation ailleurs.
La dernière partie du rapport dessine une stratégie d’adaptation de la filière française s’appuyant sur cinq recommandations impliquant plusieurs thématiques : la biosécurité et la stratégie vaccinale, les systèmes de veille et d’information, l’intérêt d’un plan prévisionnel de communication, l’importance de définir une stratégie d’exportation, l’intérêt de conforter et de compléter le plan filière pour améliorer la compétitivité coût et hors coût et l’importance d’améliorer la gouvernance de la filière en sécurisant le financement de l’interprofession et en créant les conditions d’émergence de consensus.
 

Revenir à la navigation

Sommaire

Sommaire

Résume

Liste des recommandations

Introduction 

1. Le poids de l’Asie sur le marché international des porcs : un élément incontournable 

1.1. Etat des lieux de la situation sanitaire PPA 
1.1.1. De 2007 à 2013 inclus
1.1.2. À partir de 2014
1.2. les pays et les acteurs en présence sur les marchés mondiaux
1.2.1. La production 
1.2.2. Les flux d’échanges et les parts de marchés
1.2.3. Caractérisation des produits échangés sur les marchés internationaux

2. Les stratégies d’adaptation des pays et des opérateurs a la crise générée par la ppa

2.1. Stratégies sanitaires déployées
2.1.1. L’importance des mesures de biosécurité pour la prévention
2.1.2. Le diagnostic de la PPA et la lutte sanitaire
2.1.3. Le vaccin, une réponse possible à crise, mais … 

2.2. Stratégies économiques et commerciales développées
2.2.1. La gestion de la crise en Chine
2.2.2. La gestion de la crise dans les autres pays asiatiques
2.2.3. La capacité d’adaptation des autres principaux pays producteurs et consommateurs, acteurs du commerce mondial
2.2.4. L’incidence de cette situation sur les négociations sanitaires et les ouvertures de marchés à l’échelle internationale
2.2.5. L’implication d’organisations internationales et le développement de partenariats publics-privés

3. Des scenarios tendanciels d’évolution de la production, des flux commerciaux

3.1. Les principaux paramètres pouvant influer sur les équilibres mondiaux de la filière porcine 
3.1.1. Évolution de la situation sanitaire
3.1.2. Vaccin efficace disponible en Chine seule ou partout ? 
3.1.3. L’importance des négociations sanitaires 
3.1.4. Capacités de production et d’exportation 
3.1.5. Vitesse de restructuration de la filière porcine chinoise
3.1.6. Les politiques de stockage 

3.2. Quelques scénarios
3.2.1. La sortie de la crise sanitaire PPA génère de nouvelles tensions économiques
3.2.2. L’épizootie est installée dans les grandes zones européennes de production 
3.2.3. La Chine reconstitue moins rapidement que prévu son cheptel, ce qui ouvre la perspective d’un marché à MT pour les principaux exportateurs (5 à 7 ans) 3.2.4. Sur quels points agir pour se préparer à tel ou tel scénario ?

4. Quelle stratégie de filière développer en France

4.1. Des lignes d’actions à privilégier 
4.1.1. Développer la sécurisation sanitaire des différents maillons de la filière et anticiper des risques futurs
4.1.2. Assurer la pérennité de la filière française et la sécurité des approvisionnements de notre marché intérieur 
4.1.3. Organiser un équilibre stratégique entre marchés national, européen et international

4.2. Une condition indispensable au succès : trouver une solution à une filière française trop souvent confrontée à un problème de gouvernance
4.2.1. Trouver une méthode pour assurer une meilleure coordination, concertation et équilibre entre les différentes types d’acteurs
4.2.2. Assurer une sécurisation des financements de l’interprofession

Conclusion

Annexes

Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 3 : Liste des sigles utilisés
Annexe 4 : Bibliographie
Annexe 5 : Grands importateurs et exportateurs
Grands importateurs de produits porcins
Grands exportateurs de produits porcins
Annexe 6 : Les échanges d’animaux vivants reproducteurs
Annexe 7 : Mise en perspective des objectifs, leviers, actions et acteurs possibles

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 125 pages

Édité par : Ministère de l'agriculture et de l'alimentation

Collection :

Revenir à la navigation