Second rapport du comité scientifique de l'évaluation du Plan d'investissement dans les compétences

Auteur(s) moral(aux) : Direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce second rapport du comité scientifique de l’évaluation du Plan d’investissement dans les compétences (PIC) constate un déploiement rapide et important de la formation des personnes en recherche d’emploi : en 2019, on observe 100 000 entrées supplémentaires en stages de la formation professionnelle de plus qu’en 2017 et un peu plus de 100 000 entrées dans des programmes nouveaux, créés par le PIC, et destinés à accompagner les chômeurs les moins diplômés dans une démarche d’accès à la formation. Ainsi, le taux d’accès à la formation des demandeurs d’emploi un an après leur inscription est passé de 8% à 11%. Malheureusement cet élan a été brisé par la crise sanitaire. En 2020 le nombre total d’entrées en stages de formation s’est maintenu grâce à la montée en charge du CPF autonome, qui a compensé la baisse des formations proposées par les Régions ou par Pôle emploi. Ceci est lié à la fois aux effets directs du confinement, malgré l’effort des organismes de formation pour fournir des solutions de continuité, et au fait qu’une part importante des formations proposées notamment par Pôle emploi préparent directement à des embauches qui n’avaient plus lieu.
L’ambition du PIC n’est pas seulement quantitative, elle vise à faire évoluer un système complexe, en renforçant les logiques de parcours, en faisant évoluer l’offre de formation plus rapidement, en améliorant sa qualité et en amenant davantage les moins diplômés à la formation.
En étudiant en détail quelques secteurs, et en examinant des statistiques d’ensemble, le comité scientifique a observé une bonne résistance du système de formation pendant la crise.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction
Synthèse
Composition du comité scientifique

I. Le Plan d’investissement dans les compétences : déploiement et premiers jalons d’un questionnement évaluatif

I.1. État des lieux de l’organisation de la formation professionnelle des jeunes et des personnes en recherche d’emploi, au moment de la mise en place du PIC fin 2018

I.2. Le PIC : une initiative plurielle portée par l’État et les Régions visant à renforcer les actions de formation à destination des jeunes peu qualifiés et des personnes en recherche d’emploi
I.2.1 - La composante régionale du PIC : les Pactes
I.2.2 - La composante nationale du PIC

I.3. La contribution du PIC au plan « France relance »
I.3.1. Accompagner le plan de relance sur le volet sectoriel, pour intégrer les nouveaux besoins de compétences à la suite de la crise sanitaire
I.3.2. Contribuer au plan dédié à la jeunesse
I.3.3 - Soutenir la transformation et la digitalisation du système de formation

I.4. Les questions évaluatives portées par le comité scientifique aux vues des finalités du PIC
I.4.1 - Questions évaluatives autour de l’objectif 1 stimuler l’engagement dans la formation des personnes les plus éloignées de l’emploi
I.4.2 – Questions évaluatives autour de l’objectif 2 améliorer la qualité et l’efficacité pédagogique des formations
I.4.3 - Questions évaluatives autour de l’objectif 3 accroître la continuité et la cohérence des parcours de formation
I.4.4 - Questions évaluatives autour de l’objectif 4 répondre aux besoins de compétences des entreprises et de l’économie
I.4.5. - Quels effets de la crise sanitaire ?

II. Le suivi statistique de la formation des personnes en recherche d’emploi : quelles évolutions depuis la mise en place du PIC ?

II.1. Évolution des entrées dans les programmes de formation et d’accompagnement : un déploiement du PIC ralenti par la crise sanitaire

II.2. Parmi les personnes en recherche d’emploi, des entrées en formation plus fréquentes, mais les moins diplômés toujours sous-représentés dans les formations certifiantes
II.2.1 - Un accès plus fréquent à la formation pour les demandeurs d’emploi
II.2.2 - Les peu diplômés bénéficient d’un meilleur accès à la formation, mais accèdent toujours relativement moins que les plus diplômés aux formations certifiantes
II.2.3 – Une augmentation de la part des personnes suivant plusieurs formations dans l’année

II.3. Parcours entre chômage, formation et emploi
II.3.1 - Parmi les stagiaires qui ont démarré une formation, un sur dix l’a interrompue avant la fin
II.3.2 – Un an après l’entrée en formation, un taux de retour à l’emploi supérieur de 7 points pour les personnes formées par rapport à des demandeurs d’emploi de profil comparable

III. Le PIC dans la crise sanitaire : quels effets pour les acteurs et quelles évolutions ?

III.1. La crise sanitaire : un choc majeur pour le marché du travail qui exacerbe les enjeux de formation pour les moins qualifiés

III.2. Quelle adaptation des systèmes de formation pendant les confinements ?

III.2.1 - Un tiers des formations suspendues au printemps 2020, 3% à l’automne 2020
III.2.2 - Les abandons de formation ont été limités
III.2.3 - La mise en place de formations ouvertes et/ou à distance (FOAD) du point de vue des bénéficiaires : difficultés et bonnes pratiques
III.2.4 - La mise en place de formations ouvertes et/ou à distance du point de vue des formateurs : des ajustements provisoires
III.3. Rendre productifs les temps improductifs : quelle formation des salariés en activité partielle ?

III.4. Recrutements, formation et attractivité : des secteurs différemment bousculés par la crise

III.4.1 - Une faible reconnaissance des compétences par les employeurs ou donneurs d’ordre
III.4.2 - La formation, un enjeu de fidélisation de la main d’oeuvre
III.4.3 - La crise sanitaire, un accélérateur de transformations, mais des occasions parfois manquées

IV. Évaluations des programmes du PIC : premiers enseignements

IV.1. Évaluation du dispositif Prépa compétences
IV.1.1 - Prépa compétences : un dispositif pour sécuriser l’entrée en formation
IV.1.2 - Les trajectoires individuelles : quelle place de Prépa compétences dans la construction d’un parcours ?
A. Un dispositif pour quel public ?
B. Quels effets sur les parcours ?

IV.1.3 - Une coordination entre les acteurs indispensable pour assurer une réelle sécurisation des parcours
A. En amont de l’entrée dans le dispositif : assurer la bonne orientation, un enjeu fort et pas toujours garanti
B. À la sortie du dispositif : assurer le passage de relais, un impératif pour sécuriser la suite du parcours

IV.1.4 - Une adaptation parfois insuffisante des pratiques pédagogiques aux besoins spécifiques du public cible
A. Un dispositif aménagé au cours du temps pour l’adapter au contexte local
B. Une modulation individualisée des parcours qui se heurte à des contraintes organisationnelles
C. Des adaptations des pratiques pédagogiques aux spécificités du public cible encore limitées

IV.1.5 - En conclusion, un dispositif ambitieux qui demande encore des transformations en profondeur des pratiques des acteurs

IV.2. Premiers éléments d’évaluation des expérimentations régionales
IV.2.1 - L’importance du contexte institutionnel et des liens entre partenaires pour assurer une orientation vers les dispositifs du PIC
IV.2.2 -La cible des dispositifs déployés dans le cadre du PIC, objet d’interprétations multiples
IV.2.3 - Le groupement, un modèle d’organisation des organismes de formation pour répondre aux attentes des expérimentations régionales
IV.2.4 - Une difficile adaptation des pratiques pédagogiques des organismes de formation aux attendus multiples des dispositifs
IV.2.5 - Les aides financières comme composante de la sécurisation des parcours

ANNEXES
Annexe 1. Les données disponibles pour le suivi du PIC
Annexe 2. La base Brest
Annexe 3. Le dispositif ForCE
Annexe 4. L’enquête Post-Formation
Annexe 5. Complément de l’encadré I.1 sur la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle
Annexe 6. Complément de l’encadré I.2 sur le CPF autonome
Annexe 7. Description des Pactes régionaux d’investissement dans les compétences
Annexe 8. Compléments de la section II
Annexe 9. Distribution géographique des centres Afpa proposant Prépa compétences, par vague
Annexe 10. Les enquêtes « Flash-Covid » sur les conséquences du confinement sur le déroulement des formations
Annexe 11. Évaluations lancées par le comité scientifique de l’évaluation du PIC
GLOSSAIRE

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 143 pages

Édité par : Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques

Collection :

Revenir à la navigation