Présentation

En mai 2020, l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a publié une note intitulée « Pollution de l’air, gaz à effet serre et crise du Covid-19 : quelles interactions ? » qui s’intéressait d’une part, à l’évolution de la pollution de l’air (gaz à effet de serre et polluants réglementés) lors du confinement du printemps 2020, d’autre part à la pollution de l’air comme possible facteur aggravant de l’épidémie. Lors de l’examen de la note, l’Office avait jugé qu’une mise à jour serait nécessaire afin de suivre l’évolution des travaux, nationaux et internationaux, sur ce sujet important. Plus d’un an et demi après le début de la pandémie de Covid-19, les études scientifiques ont été poursuivies et ont fourni de nouvelles données. C’est pourquoi le 16 septembre 2021, la commission des affaires sociales et la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire de l’Assemblée nationale ont conjointement saisi l’Office afin de « dresser un bilan des connaissances scientifiques sur ce sujet » et « d’avancer des recommandations dont nous pourrions collectivement nous saisir ».

Comment peut-on expliquer l’augmentation des contaminations lors des épisodes de forte pollution ? Une pollution chronique favorise-t-elle la maladie ? Les particules très fines ont-elles un rôle spécifique dans le transport aérien du virus ? Dans les espaces clos, peut-on se contenter d’aérer régulièrement ou doit-on aussi mobiliser des dispositifs comme les purificateurs d’air ? Étayé par les enseignements tirés d’une audition publique organisée le 4 novembre, le rapport de l’Office fait le point sur des questions qui touchent au quotidien de chacun.

Revenir à la navigation

Sommaire

SAISINE
SYNTHÈSE
INTRODUCTION

I. POLLUTION DE L’AIR EXTÉRIEUR ET RECRUDESCENCE DE CAS DE COVID-19

A. POLLUTION DE L’AIR ET RISQUES SANITAIRES
1. Les polluants réglementés
2. Lien général entre pollution de l’air et santé publique

B. L’EXPOSITION À LA POLLUTION : FACTEUR DE RISQUE FACE AU SARS-COV-2 ?
1. Pics de pollution et hausse du nombre de cas de Covid-19
2. L’exposition chronique à la pollution : facteur de comorbidité ?
3. Les mécanismes biologiques à l’œuvre

C. TRANSPORT DU VIRUS PAR LES PARTICULES FINES
1. Les particules fines comme possible support de diffusion du virus
2. Transmission du SARS-Cov-2 par aérosols et possible interaction avec les particules fines
3. Les conditions climatiques propices à la survie du virus sont aussi celles propices aux pics de pollution

II. TRANSMISSION DU SARS-COV-2 EN MILIEU CONFINÉ ET QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR

A. LA QUALITÉ DE L’AIR INTÉRIEUR ET SES EFFETS SANITAIRES
B. DES MODES DE TRANSMISSION DIFFÉRENTS EN MILIEU CONFINÉ ?
1. L’importance de la transmission par aérosols en milieu confiné
2. Les évènements de « super-propagation »

C. L’IMPORTANCE DE LA VENTILATION ET DE L’AÉRATION DES PIÈCES

D. LA MESURE DE CO2 : UN BON INDICATEUR DE LA VENTILATION D’UNE PIÈCE
1. Principe et intérêt de la mesure du niveau de CO2 dans une pièce
2. Lignes de conduite pour l’usage des capteurs de CO2

E. LES PURIFICATEURS D’AIR ET LEUR RÔLE DANS LA LUTTE CONTRE L’ÉPIDÉMIE
1. Classification des dispositifs mobiles de purification de l’air
2. Les recommandations du HSCP

F. PRÉCONISATIONS NATIONALES ET PREMIÈRES EXPÉRIENCES

RECOMMANDATIONS
EXAMEN DU RAPPORT PAR L’OFFICE
LISTE DES PERSONNES ENTENDUES PAR LES RAPPORTEURS
ANNEXE : COMPTE RENDU DE L’AUDITION PUBLIQUE SUR « TRANSMISSION DU VIRUS DANS LES ESPACES CONFINÉS, RÔLE DES CAPTEURS DE CO2 ET DES PURIFICATEURS D’AIR » (4 novembre 2021)
TRANSMISSION DU CORONAVIRUS DANS LES MILIEUX CONFINÉS, LES CAPTEURS DE CO2 ET LES PURIFICATEURS D’AIR :  QUESTIONS DES INTERNAUTES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : La qualité de l'air et Covid-19 : quelles interactions ?

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 95 pages

Édité par : Sénat : Assemblée nationale

Collection : Les Rapports de l'OPECST

Revenir à la navigation