Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Suite à la signature de l’Accord de Paris en 2015, la France s’est engagée à atteindre la neutralité carbone à horizon 2050. La Stratégie nationale bas carbone (SNBC), révisée tous les cinq ans, constitue la feuille de route française pour lutter contre le changement climatique : elle détaille les actions à mettre en oeuvre dans chaque secteur. Le présent travail vise à fournir des outils méthodologiques dans la perspective de l’élaboration de la troisième SNBC.

Les coûts d’abattement des différentes solutions de décarbonation, c’est-à-dire leur coût rapporté aux émissions évitées, sont en effet une donnée essentielle pour l’élaboration d’une stratégie climat efficace. Le recours au coût d’abattement socioéconomique permet de hiérarchiser les actions de décarbonation et d’identifier celles susceptibles de maximiser les réductions effectives d’émissions de gaz à effet de serre, à niveau d’effort donné pour la collectivité. La comparaison du coût d’abattement à la valeur de l’action pour le climat (VAC)1 établit l’efficacité socioéconomique d’une action. Elle doit par ailleurs permettre de s’assurer que le niveau d’effort consenti reste proportionné au regard de la trajectoire nationale de réduction des émissions vers la neutralité carbone en 2050.

Suite au rapport de la commission Quinet sur la valeur de l’action pour le climat en février 2019, qui faisait le constat de la nécessité « de poser un cadre méthodologique clair et partagé pour pouvoir évaluer le coût d’abattement socioéconomique des différentes actions », la commission sur les coûts d’abattement des émissions de gaz à effet de serre a été installée en septembre 2019. Présidée par Patrick Criqui, directeur de recherche émérite au CNRS, elle est composée d’économistes et d’experts sectoriels.

L’objectif des travaux de la commission est triple :

  • préciser le sens (ou les) sens que l’on donne au « coût d’abattement » et définir un cadre méthodologique partagé pour les calculs de ces coûts ;
  • expliquer l’interprétation qui peut être faite d’une évaluation des coûts d’abattement en fonction du mode de calcul retenu, en particulier préciser comment elle peut être comparée à la valeur de l’action pour le climat ;
  • présenter les coûts d’abattement harmonisés d’une série de technologies ou d’actions pour la réduction des émissions ainsi que l’utilisation qui pourrait en être faite au service des politiques climatiques et les limites de ces utilisations.

La première partie méthodologique explicite le concept et les méthodes de calcul des coûts d’abattement socioéconomiques. Les travaux de la commission seront ensuite publiés de façon séquentielle. Suivront ainsi des parties thématiques présentant des illustrations des coûts d’abattement pour six grands secteurs :

  • transports,
  • électricité (ci-contre),
  • hydrogène,
  • bâtiment,
  • industrie
  • agriculture.
Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse
Introduction


Chapitre 1 – Rappel de l’ensemble des gisements


Chapitre 2 – Les spécificités du secteur électrique


Chapitre 3 – Scénarios pour l’évaluation des coûts d’abattement en France

1. La démarche de construction des scénarios

2. Le scénario de référence

3. Le scénario « Proxy-AMS »
3.1. L’évaluation des facteurs de charge
3.2. Les capacités de batteries et le Power to Grid
3.3. Construction de la boucle H2

4. Les variantes
4.1. Les variantes de mix de production « à consommation constante »
4.2. Les variantes avec modification de la consommation

5. Comparaisons des scénarios et des variantes


Chapitre 4 – Calcul des coûts de production

1. Le coût actualisé de production de l’électricité à la centrale, LCOE
1.1. Les hypothèses retenues
1.2. Comparaison avec l’OCDE-AEN
1.3. Comparaison avec les coûts AIE-IRENA du rapport Net Zero by 2050

2. La prise en compte des coûts système
2.1. Les coûts d’équilibrage et les coûts de réseau
2.2. Coûts d’équilibrage et de réseau, comparaison avec d’autres études
2.3. Une évaluation globale des coûts de profil par scénario ou variante

3. La question des coûts externes
3.1. Les enseignements des études européennes ExternE
3.2. Des évaluations plus récentes

4. Le coût total
4.1. Le coût unitaire
4.2. Le coût total des variantes


Chapitre 5 – Calcul des réductions d’émissions et des coûts d’abattement pour chaque variante


Chapitre 6 – Calcul du coût marginal de production de l’électricité pour l’électrification des usages


Chapitre 7 – Sensibilité au mix de production et aux coûts des technologies

1. Sensibilité au mix de production d’électricité renouvelable : une version « éolien renforcé »
2. Sensibilité aux coûts des technologies


Conclusions

ANNEXES
Annexe 1 – Membres de la commission
Annexe 2 – Trois études de référence pour l’analyse des coûts des systèmes électriques
Annexe 3 – Quelle valeur duale pour le nucléaire ?
Annexe 4 – Analyse de sensibilité à la source des données
Annexe 5 – Coûts de réseau et d’équilibrage multipliés par 10
Annexe 6 – Sensibilité aux capacités en batterie
Annexe 7 – Précisions techniques sur la construction des scénarios et variantes
Annexe 8 – Complément tableau « Entrées/sorties », cas du scénario Proxy-AMS
Annexe 9 – Comparaison entre le scénario Proxy-AMS et les variantes ECNB et ECNH

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 132 pages

Édité par : France Stratégie

Collection :

Revenir à la navigation