Impact des scolytes sur le budget des communes forestières dans l’Est de la France et adaptation de la gestion des forêts communales au changement climatique

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Espaces ruraux - Inspection générale de l'Administration

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Depuis 2018, des épisodes de sécheresse ont affaibli les arbres et favorisé le développement d’insectes ravageurs, dont le scolyte, dans les forêts des régions Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté. Les communes forestières de ces deux régions et des trois départements de l’Ain et des deux de Savoie ont été contraintes à des coupes sanitaires ou des révisions des plans de gestion de leurs forêts dans le contexte de fortes perturbations du marché du bois.

Les attaques des scolytes sont une manifestation des conséquences induites par le changement climatique qui imposent aux communes forestières, comme aux différents acteurs de la filière bois, d’anticiper de l’évolution de leur gestion forestière, dans le contexte de la stratégie national bas carbone.

Le rapport souligne l’importance de prolonger les dispositions du plan de relance et de développer les échanges entre les acteurs sur les scénarios envisageables et leurs conséquences. Des expérimentations pourraient être menées pour diversifier les sources de financement des investissements des communes forestières, parallèlement à l’adaptation plus fréquente des plans de gestion de la forêt réalisés par l’Office national des forêts (ONF). Le rapport préconise de développer les systèmes d’information de l’ONF pour un meilleur suivi et de pérenniser les observatoires départementaux et régionaux installés à la faveur de la crise des scolytes.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 63 pages

Édité par : Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux

Collection :

Revenir à la navigation