Équilibrer les extrêmes - Stratégie polaire de la France à horizon 2030

Auteur(s) moral(aux) : Premier ministre

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Si la France possède d’importantes implantations scientifiques en Antarctique, dans les îles subantarctiques et en Arctique, si elle s’appuie sur l’expertise logistique des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et de l’ Institut polaire français Paul-Émile Victor (IPEV) pour en assurer le fonctionnement, à la fois pour les missions de protection de l’environnement, les activités stratégiques et pour le soutien de programmes scientifiques innovants et d’excellence, elle ne dispose néanmoins pas jusqu’à aujourd’hui d’une stratégie polaire globale sur la durée ni de la garantie des moyens qui lui permettraient de conserver à moyen terme une réelle prééminence dans le monde de la recherche et plus largement dans celui, stratégique, des grandes nations polaires.

De nombreux et récents rapports et résolutions de parlementaires, des études comparatives avec d’autres grandes nations polaires, notamment européennes, les auditions de plus de centaine d’experts et acteurs du monde polaire français et international pour l’écriture de ce rapport, dressent un constat clair : celui d’un important décrochage français.

Il s’agit pour la France de disposer d’une véritable feuille de route stratégique de l’action polaire au service de la coopération européenne et internationale et des instruments comme des moyens pour y parvenir.

Revenir à la navigation

Sommaire

POURQUOI PAS ?
POURQUOI LES PÔLES ?
POURQUOI 2030 ?
POURQUOI LA FRANCE ?

SYNTHÈSE DES ENGAGEMENTS


1/ PORTER UNE STRATÉGIE POLAIRE GLOBALE ET D’ÉQUILIBRE

À SUJET GLOBAL, STRATÉGIE GLOBALE
CONSTRUIRE UN MONDE D’ÉQUILIBRE
POUR UNE APPROCHE TERRE-MER/CRYOSPHÈRE-OCÉAN
UN PILOTAGE POLITIQUE STRATÉGIQUE
LES PÔLES, L’AFFAIRE DE TOUS : ÉDUCATION ET MÉDIATION CULTURELLE


2/ SOUTENIR À L’ÉCHELLE EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE UNE RECHERCHE AU LONG COURS, INNOVANTE ET EXEMPLAIRE

PORTER DE GRANDS PROJETS SUR LA DURÉE
UNE RECHERCHE AUX AVANT-POSTES DE L’INNOVATION ET DE L’EXEMPLARITÉ ENVIRONNEMENTALE
POUR UNE EUROPE DES PÔLES
SOLIDARITÉ ET COOPÉRATION INTERNATIONALE


3/ UN DISPOSITIF ET DES MOYENS RENFORCÉS POUR LA SCIENCE DANS LES MONDES POLAIRES

UN INSTITUT POLAIRE AMPLEMENT REDIMENSIONNÉ
RELIER ET EXPLORER : DE NOUVEAUX SOUTIENS EN MER ET DANS LES AIRS
ORGANISER LA COMPLÉMENTARITÉ ENTRE LES TAAF ET L’IPEV
UNE FONDATION POUR SOUTENIR LA SCIENCE POLAIRE FRANÇAISE


4/ RÉINVESTIR PLEINEMENT L’ARCTIQUE

SOUTENIR UNE GOUVERNANCE ÉQUILIBRÉE ET RESPONSABLE DE L’ARCTIQUE
UNE GESTION VERTUEUSE ET DURABLE DES RESSOURCES
PROSPECTIVES POUR UN ESPACE POST POLAIRE
2022-2023, UNE PRÉSIDENCE RUSSE, ET APRÈS ?
RENFORCER LA RECHERCHE ARCTIQUE ET LES ÉCHANGES UNIVERSITAIRES
RÉENGAGER LA SCIENCE FRANÇAISE AU GROENLAND
PORTER UN PROJET SCIENTIFIQUE STRUCTURANT ET COLLABORATIF SUR L’OCÉAN ARCTIQUE
VALORISER LA PRÉSENCE SCIENTIFIQUE À SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON


5/ ÊTRE LES CHAMPIONS DE LA PROTECTION DE L’ANTARCTIQUE

L’ENGAGEMENT FRANÇAIS EN ANTARCTIQUE
DÉFENDRE LE SYSTÈME DU TRAITÉ DE L’ANTARCTIQUE
PROTÉGER L’ENVIRONNEMENT ANTARCTIQUE
SOUTENIR LA RECHERCHE ET ENTRETENIR LES INFRASTRUCTURES
ÊTRE LES PREMIERS DANS LA CONNAISSANCE DE L’OCÉAN AUSTRAL


NOTES
REMERCIEMENTS

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 112 pages

Édité par : Premier ministre

Collection :

Revenir à la navigation