Conseil supérieur de la magistrature - Rapport d'activité 2021

Auteur(s) moral(aux) : Conseil supérieur de la Magistrature

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le rapport d'activité du Conseil pour l'année 2021 intervient alors que se font jour des remises en cause de l'État de droit. Des principes démocratiques cardinaux tels que la séparation des pouvoirs ou l'indépendance de la justice sont aujourd'hui questionnés.

Au cours de l'année écoulée, le Conseil supérieur de la magistrature a mené d'importants travaux sur ces questions, notamment à travers un cycle de trois colloques consacrés à l'indépendance et à la responsabilité des magistrats ainsi qu'à l'occasion de son avis au président de la République sur la responsabilité et la protection des magistrats. Il a dû par ailleurs s'exprimer à plusieurs reprises pour rappeler ces acquis fondamentaux. La signature en fin d'année par plusieurs milliers de magistrats, fonctionnaires et avocats d'une tribune interpellent les pouvoirs publics sur le mal-être ressenti par le personnel judiciaire dans l'exercice de ses missions a marqué le point d'orgue de année charnière.

La présente publication retrace les activités conduites par le Conseil en matière de nomination, de déontologie, de discipline des magistrats mais aussi de relations internationales, de relations institutionnelles et de missions d'information au sein des cours d'appel. Elle entend surtout contribuer à la nécessaire revitalisation du débat public sur les questions judiciaires, particulièrement autour des questions d'indépendance de l'autorité judiciaire.

 

Revenir à la navigation

Sommaire

L’ÉDITO DES PRÉSIDENTS
L’ANNÉE 2021, CHIFFRES ET DATES CLEFS
LES TEMPS FORTS DU CALENDRIER

FAIRE VIVRE UN ORGANE CONSTITUTIONNEL

LA COMPOSITION DU CONSEIL
Les structures
Le secrétariat général

LE BUDGET DU CONSEIL ET SES MOYENS DE FONCTIONNEMENT

RENFORCER LA COMMUNICATION DU CONSEIL

FAIRE OEUVRE DE PÉDAGOGIE À L’ÉGARD DES CITOYENS

UNE COMMUNICATION PLUS LISIBLE ET PLUS TRANSPARENTE À DESTINATION DES MAGISTRATS

CONTRIBUER AU DÉBAT PUBLIC GRÂCE À LA COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

INDÉPENDANCE, RESPONSABILITÉ ET PROTECTION : PENSER LA MAGISTRATURE DE DEMAIN

RESPONSABILITÉ DE LA MAGISTRATURE, INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE ET ÉTAT DE DROIT
Indépendance de la justice et État de droit
Indépendance de la justice et application de la loi
Indépendance de la justice et responsabilité des magistrats

POUR UNE MISE EN OEUVRE EFFECTIVE DE LA RESPONSABILITÉ DES MAGISTRATS
Placer la déontologie au coeur de la fonction de magistrat                                                                              
Améliorer les mécanismes de détection des manquements disciplinaires                                                      
Améliorer le déroulement des poursuites disciplinaires et l’échelle des sanctions 

LA CONCILIATION ENTRE RESPONSABILITÉ ET INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE                           
Les enjeux de la préservation de l’acte juridictionnel  
Le renforcement des missions du Conseil supérieur de la magistrature 

LES NOMINATIONS : PROFESSIONNALISER LES RESSOURCES HUMAINES DE LA MAGISTRATURE  

APPRÉHENDER LES RESSOURCES HUMAINES SOUS UN ANGLE DYNAMIQUE ET INTERACTIF        La connaissance des juridictions 
La limitation du nombre de circulaires de transparence                                                                                    
La maîtrise du nombre d’auditions   
Les entretiens de carrière des premiers présidents de cour d’appel et des présidents
de tribunal judiciaire  
La permanence nomination                                                                                                                                Les dialogues en matière de ressources humaines                                                                                           
La publication du calendrier des travaux                                                                                                            
Les entretiens avec les auditeurs du CADEJ                                                                                                       
RATIONALISER ET ENRICHIR LA PROCÉDURE D’EXAMEN DES CANDIDATURES                            
Les avis des deux formations sur les propositions de nomination du garde des sceaux                               
Le pouvoir de proposition de la formation compétente à l’égard des magistrats du siège 

LA DÉONTOLOGIE : ACCOMPAGNER L’ETHIQUE AU QUOTIDIEN

LE SERVICE D’AIDE ET DE VEILLE DÉONTOLOGIQUE (SAVD)                                                                  
Le fonctionnement du SAVD 
L’activité du SAVD 

LE CONSEIL CONSULTATIF CONJOINT : REGARDS CROISÉS SUR UNE DÉONTOLOGIE DE LA RELATION ENTRE AVOCATS ET MAGISTRATS                                                                                    
L’historique et l’objet du Conseil consultatif conjoint                                                                                          
Le rôle actif du Conseil au sein des groupes de travail 

DISCIPLINE : GARANTIR L’EXEMPLARITÉ DE LA MAGISTRATURE  

DÉFINIR LA FAUTE DISCIPLINAIRE ET RAPPELER LES SANCTIONS ENCOURUES                           
La définition de la faute disciplinaire 
Les sanctions encourues                                                                                                                                       
RÉPONDRE À UNE ACTIVITÉ DISCIPLINAIRE EN FORTE EXPANSION                                                  
Observations liminaires   
Les décisions et avis rendus en 2021                                                                                                                    
LA SAISINE DIRECTE PAR LES JUSTICIABLES ET LES COMMISSIONS D’ADMISSION DES REQUÊTES                                                                           
Renouveler la composition des trois commissions d’admission des requêtes                                                
Clarifier le processus d’orientation des dossiers  
Accompagner et informer : le formulaire Cerfa et le recueil de jurisprudence                                                 
Proposer une évolution des textes applicables à la matière

L’ACTIVITÉ INTERNATIONALE DU CONSEIL : CONCOURIR À L’ÉTAT DE DROIT EN TEMPS DE PANDÉMIE 

SOUTENIR L’ÉTAT DE DROIT ET L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE À TRAVERS LE MONDE       
POURSUIVRE SA PARTICIPATION ASSIDUE À L’ACTIVITÉ DES RÉSEAUX DES CONSEILS DE JUSTICE 

Le Conseil, membre actif du bureau exécutif du Réseau européen des Conseils de justice (RECJ)           
Le Conseil, membre engagé au sein du Réseau francophone des Conseils
de la magistrature judiciaire (RFCMJ)                                                                                                                  
RÉINVENTER LES RELATIONS BILATÉRALES EN S’ADAPTANT AU CONTEXTE SANITAIRE            
Les relations bilatérales avec l’Espagne, l’Italie et la Belgique                                                                        
L’accueil de délégations et de personnalités étrangères  

DIALOGUER AVEC LES INSTITUTIONS EUROPÉENNES    

RENDRE ACCESSIBLE L’INFORMATION EN PLUSIEURS LANGUES  

LES MISSIONS D’INFORMATION : ANCRER L’ACTIVITÉ DU CONSEIL DANS LES TERRITOIRES   

Les missions d’information réalisées en 2021  
Renforcer l’interactivité des missions  

LES ÉCHANGES INSTITUTIONNELS : FAIRE VIVRE LE DÉBAT PUBLIC 

NOURRIR LE DIALOGUE EN MATIÈRE DE RESSOURCES HUMAINES ET DE DISCIPLINE  
Le directeur des services judiciaires
L’Inspection générale de la justice     
Les organisations syndicales de magistrats  
La conférence nationale des premiers présidents 

S’INSCRIRE DANS UNE DÉMARCHE D’OUVERTURE    
Mieux connaître la juridiction administrative  
Débattre autour de la notion de transparence et de conflit d’intérêt   
S’inscrire dans la perspective de la présidence française du Conseil de l’Union européenne  
Penser la place des femmes dans la hiérarchie de la magistrature  
Rester vigilant et à l’écoute de la souffrance exprimée par le corps  

LA FORMATION : PARTAGER LES EXIGENCES ET LES PRIORITÉS DU CONSEIL 

LES ACTIONS DE FORMATION À L’ÉCOLE NATIONALE DE LA MAGISTRATURE 

 
LES ACTIONS DE FORMATION EN DIRECTION DES NOUVEAUX CHEFS DE JURIDICTION 

ANNEXES 
L’avis de la formation plénière du Conseil au Président de la République du 15 septembre 2020   
Introduction
Les décisions du Conseil supérieur de la magistrature réuni comme conseil de discipline des magistrats du siège                                               
Les avis de la formation du Conseil supérieur de la magistrature compétente
pour la discipline des magistrats du parquet  
Les communiqués et lettres de soutien du Conseil   
Les communiqués du Réseau francophone des Conseils de la magistrature judiciaire (RFCMJ)  
 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 193 pages

Édité par : La Documentation française

Collection :

Revenir à la navigation