Présentation

La dissuasion nucléaire conserve une place fondamentale dans la stratégie de défense de la France, malgré les évolutions intervenues depuis la fin de la guerre froide. La doctrine, prenant en compte la transformation du contexte stratégique et l'apparition de nouvelles menaces, a été reformulée et les moyens ramenés à un format de stricte suffisance". Après le discours du Président de la République à l'Ile Longue, le 19 janvier 2006, sur le format et les capacités des forces nucléaires, la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat a réuni, le 14 juin 2006, une table ronde autour de hauts responsables de la défense et d'experts français et britanniques. Ce rapport pose des questions sur la pertinence de la dissuasion nucléaire au regard de menaces actuelles ou prévisibles, l'adaptation des moyens consacrés à la doctrine nucléaire et leur compatibilité avec les autres priorités de défense - il s'interroge enfin sur la prise en compte des perspectives d'une Europe de la défense."

Revenir à la navigation

Sommaire

 AVANT-PROPOS
 
COMPTE RENDU DE LA TABLE RONDE SUR LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE Mercredi 14 juin 2006
 
INTRODUCTION par M. Serge VINÇON, Président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées

SÉQUENCE 1 – LE NOUVEAU CONTEXTE GÉOSTRATÉGIQUE ET LA DISSUASION NUCLÉAIRE

Général Henri BENTÉGEAT, chef d’état-major des armées - M. Bruno TERTRAIS, Fondation pour la recherche stratégique -  Débat

SÉQUENCE 2 – NOS MOYENS SONT-ILS ADAPTÉS AUX MENACESACTUELLES ?

Général Henri BENTEGEAT, chef d’état-major des Armées - M. Daniel VERWAERDE, Directeur des armes nucléaires CEA-DAM - Débat

SÉQUENCE 3 – LA DISSUASION NUCLÉAIRE FRANÇAISE, L’EUROPE ET L’OTAN

Sir Michael QUINLAN, International Institute for Strategic Studies - M. Bruno TERTRAIS, Fondation pour la recherche stratégique - Débat

ANNEXE I - ALLOCUTION DE M. JACQUES CHIRAC, Président de la  République, lors de sa visite aux forces aériennes et océanique stratégiques à Landivisiau - L'Ile longue / Brest (Finistère), le jeudi 19 janvier 2006
 
 ANNEXE II - AUDITION DE Mme MICHÈLE ALLIOT-MARIE, Ministre de la  Défense, sur la dissuasion nucléaire française, le mercredi 1er février 2006

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : La dissuasion nucléaire : quel rôle dans la défense française aujourd'hui ?

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 53 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation

mots-clés :