La vaccination contre la covid 19 - des résultats globaux favorables, des disparités persistantes

Auteur(s) moral(aux) : Cour des Comptes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce rapport est le premier de la Cour des comptes qui porte spécifiquement sur le contexte, l’organisation et les résultats de la campagne vaccinale contre la Covid 19. En décembre 2020 débutait cette campagne vaccinale, quelques mois seulement après que la pandémie ne soit devenue mondiale. Ciblée à son démarrage sur les groupes de population les plus exposés à des formes sévères du virus, notamment les résidents en Ehpad, la vaccination a été rendue accessible de manière progressive mais rapide à l’ensemble de la population âgée de 12 ans, dès le printemps 2021. La vaccination d’une population entière dans des délais aussi brefs était sans précédent. Elle s’est inscrite dans un contexte complexe et inédit : stratégie, organisation et logistique ont dû être adaptées de manière continue, en particulier durant les premiers mois, pour couvrir efficacement les personnes les plus exposées puis l’ensemble de la population. Si le coût de cette vaccination peut être relativisé au regard des bénéfices qu’elle a apportés, des disparités notables et parfois problématiques de couverture vaccinale persistent.

Revenir à la navigation

Sommaire

Procédures et méthodes
Synthèse 
Récapitulatif des recommandations
Introduction

Chapitre I Une campagne vaccinale soumise à des contraintes exceptionnelles

I - Les acquis et les incertitudes liés aux vaccins 
A - Des vaccins précoces mais soumis à des tensions de production
B - Une efficacité démontrée des vaccins qui s’accompagne cependant d’incertitudes 
C - Une priorité accordée à l’impératif de sécurité sanitaire 

II - Une contrainte forte durant plusieurs mois sur les approvisionnements 
A - Des achats mutualisés au niveau européen 
B - Une montée en charge des livraisons en deux temps 

III - Un besoin en vaccins accentué par l’accélération de la campagne vaccinale 
A - Une insuffisance provisoire en vaccins à la suite de l’accroissement du nombre de personnes éligibles à la vaccination 
B - Une accélération de la vaccination en partie permise par l’espacement entre les deux injections

Chapitre II L’organisation de la campagne vaccinale : une adaptation continue 

I - Une stratégie évolutive
A - Un démarrage prudent 
B - Une vaccination massive pour limiter la propagation du virus 

II - La mise en place d’instances spécifiques 
A - Les instances de conseil au Gouvernement 
B - La mise en place d’une administration de mission spécifique 

III - Un dispositif fortement encadré
A - La rigidité des opérations visant les Ehpad
B - Des marges réduites d’adaptation pour les ARS pendant la phase de pénurie en vaccins

IV - La complémentarité des différents acteurs chargés de la vaccination 
A - Un rôle prépondérant des centres de vaccination
B - Une place plus limitée du circuit de ville traditionnel
C - Des démarches d’« aller vers » les personnes restées à l’écart de la vaccination de masse

Chapitre III Des objectifs globalement atteints, malgré des disparités persistantes de vaccination

I - Au niveau international, une position de la France globalement favorable 
A - Début septembre 2022, des résultats meilleurs que la plupart des pays européens, mais moins bons que ceux des pays d’Europe du sud
B - Un retard progressivement rattrapé par rapport aux pays ayant engagé plus tôt la vaccination 

II - Des résultats de la vaccination en France solides, malgré certaines faiblesses
A - Schéma vaccinal initial et premier rappel : des taux très élevés de vaccination
B - Des disparités territoriales surtout chez les jeunes, un rôle majeur mais non exclusif des conditions sociales
C - La protection des personnes les plus fragiles : des résultats inférieurs à la moyenne
D - L’échec de la vaccination des enfants

III - La transparence des données : un acquis à renforcer
A - Une transparence progressive des données en réponse à l’émergence de « sites citoyens »
B - Systématiser la publication et rendre plus accessibles les données

IV - Un coût à apprécier au regard des incidences favorables de la vaccination 
A - En 2021, 4,6 Md€ de dépenses constatées au titre de la vaccination en France 
B - Un coût à relativiser à plusieurs titres 

Liste des abréviations
Annexes 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 123 pages

Édité par : Cour des comptes

Collection :

Revenir à la navigation