Présentation

À la suite de son premier volet sur la parité politique à l’échelle locale, le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE) dresse donc un état des lieux de la parité au niveau national, non seulement en s’interrogeant sur la répartition des postes et des compétences, mais encore sur l’impact de la « non-parité » sur les conditions d’exercice du pouvoir et sur la décision publique
Ainsi, ce rapport s’attache à :

  • Établir les marges de progrès de la parité quantitative et qualitative à l’échelle nationale ;
  • Analyser les freins et les résistances à l’entrée des femmes en politique ;
  • Formuler des recommandations pour atteindre la parité et l’égalité au pouvoir.
Revenir à la navigation

Sommaire

Pour un Acte II de la Parité 
Recommandations 
Introduction

1 La parité réelle en politique n'est toujours pas atteinte 

A Une parité quantitative variable selon les différents niveaux de gouvernance 
a. Au sein du gouvernement : un partage du pouvoir déséquilibré 
b. Au Parlement, des progrès à confirmer 
1. L’Assemblée Nationale : plus de candidates pour moins d’élues 
2. Au Sénat, des progrès à confirmer 

3. Au conseil économique, social et environnemental, une composition encore genrée 
c. Dans les autres instances représentatives nationales, la parité n’est pas toujours un objectif prioritaire
d. Dans l’entourage des élu·es, la parité reste à construire 

B Au-delà de la parité quantitative, les femmes peinent à obtenir les mêmes responsabilités que leurs homologues masculins
a. Les femmes sont plus souvent sur des thématiques sociales que sur des fonctions régaliennes et stratégiques 
b. La répartition de l’argent : les hommes sont souvent à la tête des ministères les mieux dotés financièrement 
c. Aux hommes la parole, aux femmes les dossiers

2 La politique demeure un monde dominé par la culture masculine 

A La politique, un monde construit par et pour les hommes
a. Une construction de l’imaginaire politique façonnée par l’homme 
b. Des inégalités dès la formation aux postes de pouvoir
c. Une sphère de décision encore majoritairement à la main des hommes

B La banalisation des violences en politique
a. La politique demeure un lieu marqué par des violences envers les femmes, trop souvent dans l’impunité 
b. Sexisme ordinaire et présomption d’incompétence des femmes 
c. Le rôle des médias dans la persistance des stéréotypes sexistes en politique 

3 Au-delà de la parité, insuffler une culture de l'égalité en politique 

A Faire évoluer la parité sur un plan juridique 
a. Systèmes électoraux, modes de scrutin, nominations 
b. Responsabiliser les partis politiques 
c. Créer le statut de l’élu·e et limiter le cumul des mandats 

B Faire évoluer la parité sur un plan culturel 
a. Fin des violences sexistes et sexuelles en politique
b. Rompre avec la culture sexiste 
c. Renforcer la confiance des femmes dans les sphères de pouvoir 

Conclusion 
Remerciements 
Bibliographie 

d. Études, rapports, articles scientifiques 
e. Ouvrages 
f. Textes législatifs 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 60 pages

Édité par : Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes

Collection :

Revenir à la navigation