Quelles politiques pour favoriser l'évolution de la société vers la sobriété ?

Auteur(s) : Albert Ritzenthaler

Auteur(s) moral(aux) : Conseil économique, social et environnemental

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Appuyé sur un dispositif de participation citoyenne (consultation en ligne et atelier), cet avis propose une réflexion sur les conditions de la sobriété et de sa prise en compte dans les politiques publiques. S’inscrivant dans une approche structurelle, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) rappelle que les appels aux éco-gestes pendant une période de crise ne sont pas à la hauteur de ces enjeux, même s’ils peuvent avoir un effet d’entrainement.

Le CESE formule 19 préconisations qui insistent sur le fait qu’il n’y a pas d’oppositions insurmontables, mais des solutions concrètes et adaptables.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction

PARTIE 1 

I. Qu'est-ce que la Sobriété ? 

II. Les propositions dans le débat public 

A. De nombreuses propositions provenant d’acteurs divers 
B. Les préconisations dans le débat public 
Transports 
Logement 
Alimentation
Consommation 

III. Constats partagés : la sobriété face à la société d'abondance 

IV. La sobriété suscite débats et controverses 

Quelle temporalité : sobriété structurelle ou conjoncturelle ?
Sobriété : écogestes ou politiques publiques ? 
Sobriété ou pari technologique ?
Changer de modèle ? 

PARTIE 2 

I. Une mobilisation de tous les acteurs 

II. Les conditions de la sobriété 

A. Garantir une sobriété juste 
B. Promouvoir une démocratie représentative et participative au service de la sobriété 
C. Agir sur l’offre et la demande 
D. Mettre en oeuvre la sobriété dans le temps et l’espace 
E. De la société de consommation à la société de bien-être : construire de nouveaux récits partagés 

Déclarations des groupes 

Scrutin 

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 79 pages

Collection :

Revenir à la navigation