Commission sur la politique de la jeunesse - Livre vert

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Haut Commissaire à la Jeunesse

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Martin Hirsch, Haut commissaire à la Jeunesse, a lancé le 9 mars 2009, une commission de concertation sur la politique de la jeunesse. Cette commission est composée de partenaires sociaux, de représentants des étudiants, de membres d'instances représentatives de la jeunesse, d'acteurs du monde économique, des collectivités territoriales, de parlementaires, de personnes issues du monde universitaire et de réseaux nationaux, d'associations et de personnalités qualifiées. Dans ce livre vert, elle présente 57 propositions pour définir les grandes orientations et les options ouvertes dans les différents champs de la politique de la jeunesse : orientation scolaire et professionnelle, prise en charge des jeunes en difficulté, insertion professionnelle, politique du logement, accès aux soins, etc.

Revenir à la navigation

Sommaire

Avant propos

our une nouvelle politique de la jeunesse

Un agenda de réforme 2010-2015

1. Soutenir l’autonomie à travers l’information et le libre choix dans l’orientation

 Proposition 1 : Faire de l’éducation « au choix » une mission prioritaire de l’école
 Proposition 2 : Modifier les pratiques professionnelles de l’orientation, pour les
 inscrire dans l’environnement familial et extrascolaire des jeunes
 Proposition 3 : Reconnaître un droit de tous les élèves, apprentis et étudiants à une information impartiale et homogène sur les débouchés

2. Dédramatiser l’orientation scolaire et professionnelle

 Proposition 4 : Mieux préparer les transitions
 Proposition 5 : Revaloriser les filières technologique et professionnelle en travaillant sur les perspectives qu’elles offrent
 Proposition 6 : Garantir les réorientations en cours d’année dans les moments clés de l’orientation
 Proposition 7 : Créer un livret des compétences, support d’une orientation positive

 3. Organiser tous les étages d’un service public de l’orientation territorialisé (SPOT) qui ne soit plus une « sous partie » de l’Education nationale

 Proposition 8 : Au niveau national, partir de l’identification des services à fournir pour repenser l’architecture des opérateurs de l’orientation
 Proposition 9 : Créer une instance régionale de pilotage du service public d’orientation territorialisé
 Proposition 10 : Garantir une organisation locale rendue lisible et visible pour les jeunes

4. Ne laisser aucun jeune à l’abandon

 Proposition 11 : Supprimer le « délai de carence »
 Proposition 12 : Définir une obligation de résultat de la collectivité publique
 Proposition 13 : Affirmer l’obligation de tous les jeunes de 16 à 18 ans de se former ou, à défaut, de préparer leur entrée dans la vie active
 Proposition 14 : Construire au niveau régional une offre de formation de « raccrochage » pour les jeunes qui n’ont pas le baccalauréat
 Proposition 15 : Avancer à l’âge de 16 ans la journée d’appel de préparation à la défense (JAPD) pour repérer les jeunes en grandes difficultés
 Proposition 16 : Reconnaître la compétence des conseils généraux dans la protection des jeunes majeurs

 5. Refonder le projet des missions locales pour combler les manques dans la prise
 en charge des jeunes en difficulté

 Proposition 17 : Reconnaître la responsabilité des maires, présidents de mission locale d’aller au devant des jeunes sans emploi et sans formation qui ne demandent rien
 Proposition 18 : Créer les conditions pour que le système de formation initiale
 (éducation nationale et CFA) s’implique davantage dans les missions locales
 Proposition 19 : Ne pas faire des missions locales un simple auxiliaire de Pôle emploi
 Proposition 20 : Réformer le CIVIS

6. Réduire la durée entre la sortie de formation initiale et l’obtention
 d’un emploi stable

 Proposition 21 : Mettre en place un suivi conjoncturel du temps moyen pour un jeune d’accéder à un CDI depuis sa sortie de sa formation initiale
 Proposition 22 : Soutenir le travail étudiant dans un cadre compatible avec le parcours universitaire des jeunes
 Proposition 23 : Accompagner la recherche d’emploi des jeunes diplômés qui ont le plus faible réseau relationnel
 Proposition 24 : Interdire les stages hors cursus

7. Impliquer les entreprises dans la réussite de tous les jeunes

 Proposition 25 : Mobiliser les branches professionnelles sur la création d’emplois de qualité pour les jeunes
 Proposition 26 : Assurer le respect du droit du travail
 Proposition 27 : Conditionner la possibilité de demander la production d’un extrait de casier judiciaire au moment de l’embauche à l’existence d’un accord de branche ou d’entreprise le prévoyant agréé par l’état
 Proposition 28 : Mettre dans la négociation collective une convention de transmission intergénérationnelle
 Proposition 29 : Sécuriser le cadre juridique des dispositifs de pré-embauche de jeunes en formation

8. Doubler le nombre de jeunes en alternance d’ici 2015

 Proposition 30 : Réformer la taxe d’apprentissage
 Proposition 31 : Valoriser l’apprentissage pour changer le regard de la société à son sujet
 Proposition 32 : Développer le logement pour apprenti
 Proposition 33 : Développer l’apprentissage dans le secteur public et associatif, notamment dans les métiers de la petite enfance, de la prise en charge des personnes âgées
 Proposition 34 : Permettre l’entrée en apprentissage tout au long de l’année
 Proposition 35 : Mieux tenir compte du niveau de qualification de l’apprenti dans la détermination de sa rémunération et de l’aide à l’employeur
 Proposition 36 : Encourager une année dans le cadre d’un contrat en alternance

 9. Donner à tous les jeunes les moyens de prendre en main leur existence

Proposition 37 : Soutenir les ressources des jeunes pour améliorer leur accès à une formation ou à un emploi
 Proposition 38 : Soutenir les revenus des jeunes en emploi sans discrimination par rapport aux plus de 25 ans
 Proposition 39 : Créer une banque non lucrative pour soutenir les projets des jeunes

10. Faire de la jeunesse un passage obligé de la politique du logement

 Proposition 40 : Inclure un volet « jeunes » dans chaque document stratégique de la politique du logement
 Proposition 41 : « faciliter l’accès au logement pour les jeunes les plus en difficultés »
 Proposition 42 : Développer les solutions de logement pour les jeunes en insertion professionnelle
 Proposition 43 : Faciliter l’accès des jeunes au logement locatif privé
 Proposition 44 : Renforcer l’accès des jeunes au parc social

11. S’assurer qu’aucun jeune ne renonce aux soins pour des raisons financières

 Proposition 45 : Concrétiser par une conférence biennale nationale, la priorité donnée aux jeunes dans les politiques de santé publique
 Proposition 46 : Améliorer la couverture santé complémentaire des jeunes pour éviter le renoncement aux soins pour raisons financières
 Proposition 47 : Mettre en place une consultation de médecine du travail à l’entrée des formations professionnelles
 Proposition 48 : Mobiliser les jeunes sur la prévention et l’éducation à la santé
 

12. Créer un espace politique et de projets partagés pour toute une génération,
 autour d’un service civique ambitieux

 Proposition 49 : Faciliter et promouvoir l’engagement tout au long de la vie
 Proposition 50 : Permettre aux municipalités de développer les lieux de vie ouverts à tous les jeunes
 Proposition 51 : Engager un débat national avec les partis politiques, les syndicats et les autres acteurs de la société civile organisée sur la place qu’ils accordent aux jeunes
 Proposition 52 : Transformer les modes de représentation des jeunes
 Proposition 53 : Supprimer les seuils d’âge qui ne se justifient pas
 Proposition 54 : Promouvoir la création d’un volet complémentaire au programme
 Erasmus ciblé sur les jeunes qui ne sont pas étudiants
 Proposition 55 : Faire du service civique une étape naturelle dans la vie des jeunes
 Proposition 56 : Promouvoir et valoriser le bénévolat des jeunes
 Proposition 57 : Tenir compte des spécificités de la jeunesse ultramarine

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 213 pages

Édité par : Haut commissaire à la jeunesse

Revenir à la navigation