Présentation

Philippe Pelletier, Président du comité stratégique du Plan Bâtiment Grenelle, Alain De Quero (Agence Nationale de l'Habitat) et Bertrand Lapostolet (Fondation Abbé Pierre pour le Logement des Défavorisés) ont été chargés de préparer un rapport sur le phénomène de précarité énergétique. Leur rapport estime à au moins 3,4 millions le nombre de ménages concernés, soit 13% des ménages. Il s'agit de ménages défavorisés, mais aussi de ménages modestes, qui sont logés, à hauteur de 87%, dans le parc privé. Les auteurs s'attachent à donner une définition de la précarité énergétique qui résulte de la combinaison de trois facteurs principaux : des ménages vulnérables de par la faiblesse de leurs revenus - la mauvaise qualité thermique des logements occupés - le coût de l'énergie. Ils analysent les conséquences sanitaires et sociales de ce phénomène qui renforce la dégradation des logements. Après avoir abordé les actuels dispositifs d'aide aux ménages, les auteurs présentent un plan national de lutte contre la précarité énergétique comportant 9 mesures.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 55 pages

Collection :

Revenir à la navigation