Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le document d'orientation stratégique « Genre » (ci-après « le DOS »), adopté en décembre 2007, a fixé le cadre de l'action de la France en matière de prise en compte de l'égalité femme-homme et des droits des femmes dans sa politique de coopération. Elaboré à l'issue d'une concertation menée au sein de la plateforme « Genre et développement », créée en 2006 et réunissant des représentants de la société civile, de la recherche, ainsi que des parlementaires et des institutions, le DOS visait à la fois le respect des droits fondamentaux et le renforcement de l'efficacité des politiques de développement. Trois axes d'intervention y étaient définis : le plaidoyer et le dialogue politique - l'intégration transversale du genre dans tous les secteurs de la coopération - le soutien à des actions spécifiques. La présente évaluation a été confiée à l'Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes et à la Commission nationale consultative des droits de l'homme, qui ont animé les travaux d'un groupe composé de membres de la plateforme « Genre et développement ». En se fondant sur les auditions des différentes parties prenantes - directions du ministère des affaires étrangères (MAE), directions de l'Agence française de développement (AFD), représentant-e-s de la société civile -, cette évaluation s'attache à identifier et analyser, pour chacun des axes définis dans le DOS, les progrès et les modalités de leur mise en oeuvre, ainsi que les obstacles rencontrés d'une part, les leviers utilisables et les recommandations pour l'avenir d'autre part.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHESE ANALYTIQUE

RECOMMANDATIONS

INTRODUCTION

CHAPITRE 1 « PLACER LES INEGALITES DE GENRE AU CŒUR DU DIALOGUE
POLITIQUE »

Ce que dit le DOS « Genre »
Un plaidoyer inscrit dans les engagements internationaux de la France
L’engagement ancien de la France en faveur de l’égalité des femmes et des hommes.
Le plaidoyer mené depuis 2007
Un effort particulier en matière de lutte contre les violences faites aux femmes

Un plaidoyer relatif à l’intégration du genre encore trop peu systématique
Le poids des engagements internationaux sur le plaidoyer
RECOMMANDATIONS


CHAPITRE 2 « GARANTIR LA TRANSVERSALITE DE L’APPROCHE DE GENRE DANS
TOUTES LES POLITIQUES, CHAMPS D’INTERVENTION ET INSTRUMENTS DE LA
COOPERATION FRANÇAISE »

1- DEMARCHE : METHODE ET OUTILS
Ce que dit le DOS « Genre »
Les progrès de l’intégration transversale du genre et leurs limites
L’intégration inachevée de la démarche transversale par le MAE et l’AFD
Des résistances relativement généralisées
La persistance d’une confusion dans la compréhension de l’approche genre
Une prise en compte du genre encore trop sectorielle

Des outils et une expertise mal valorisés
Les méthodes et outils antérieurs au DOS Genre
La prise en compte du genre dans l’analyse des contextes d’intervention
La démarche participative, clé de voûte d’une intégration transversale du genre
L’importance cruciale des outils de méthodologie et de leur diffusion
L’organisation d’événements de communication
Le manque de moyens humains et financiers

RECOMMANDATIONS

2 - PERSONNEL DEDIE A LA POLITIQUE D’INTEGRATION TRANSVERSALE DU GENRE
ET FORMATION DU PERSONNEL EN GENRE ET DEVELOPPEMENT

Ce que dit le DOS « Genre »
La mise en place de référent-e-s et de formations des personnels
Des référent-e-s égalité au MAE et à l’AFD
Des formations internes à destination des agent-e-s du MAE et de l’AFD

…ne permet pas aujourd’hui de répondre aux enjeux
Le difficile positionnement des points focaux
Le nécessaire renforcement de la formation

RECOMMANDATIONS

CHAPITRE 3 « ENTREPRENDRE ET SOUTENIR DES ACTIONS DE PROMOTION DE L’EGALITE »

Ce que dit le DOS « Genre »
Des financements spécifiques mobilisés pour la mise en œuvre du DOS
Les apports du FSP « Genre et économie » pour l’approche de genre
Le soutien à la société civile
Encore trop peu de projets d’ONG prenant en compte le genre
Un effort de formation des ONG généralistes à poursuivre
Le soutien au réseau

RECOMMANDATIONS

CHAPITRE 4 SUIVRE ET EVALUER LA POLITIQUE D’EGALITE FEMMES-HOMMES

Ce que dit le DOS « Genre »
L'évaluation des projets de coopération : une préoccupation ancienne mais une réalisation
difficile
L’évaluation et la révision de la FISONG : un exemple de bonne pratique dont les effets
restent à mesurer

Les limites de la déclaration de l'APD Genre
Les indicateurs imparfaits pour une déclaration correcte de l'APD genre
Vers une budgétisation sensible au genre
RECOMMANDATIONS

CONCLUSION : VERS UN CADRE PERMANENT D’EVALUATION

ANNEXES
Annexe 1 : Lettres de mission
Annexe 2 : Liste des participant-e-s
Annexe 3 : Dates des réunions et des auditions
Annexe 4 : Questionnaire
Annexe 5 : Auditions
Annexe 6 : Egalité professionnelle et gestion des ressources humaines au MAE et à l’AFD
Annexe 7 : Repères bibliographiques
Annexe 8 : Liste des sigles ou acronymes utilisés

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 217 pages

Édité par : Ministère des affaires étrangères

Collection :

Revenir à la navigation