Rapport d'information fait au nom de la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes sur le thème « La place des femmes dans l'art et la culture »

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Présentation

A travers deux rapports rendus au ministère de la culture en 2006 et 2009, Reine Prat, inspectrice générale de la création, des enseignements artistiques et de l'action culturelle, faisait état d'une très forte inégalité femmes/hommes dans le secteur de la culture, en particulier du spectacle vivant. Sept ans après la remise du premier rapport, la délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, constatant la persistance de ces inégalités, a choisi de travailler sur ce thème. Trois grandes problématiques communes à l'ensemble des disciplines culturelles ont été identifiées : le maintien des stéréotypes véhiculés dans les contenus culturels, la faible visibilité des femmes dans les lieux de création et de célébration, et la monopolisation par les hommes des postes stratégiques des grandes institutions. La délégation formule 19 recommandations, tendant notamment à : élargir l'Observatoire de l'égalité hommes-femmes dans la culture et la communication, mis en place en mars 2013 par le ministère de la culture et de la communication - généraliser dans toutes les écoles d'art et de journalisme des modules d'enseignement spécifique - lancer une réflexion nationale sur la question du harcèlement sexuel - confier au ministère de la culture et de la communication la rédaction d'une « charte pour l'égalité » - encourager la constitution de « viviers » d'expertes, d'auteures, de réalisatrices... - fixer un objectif de représentation équilibrée des femmes dans toutes les administrations et les institutions culturelles.

Revenir à la navigation

Sommaire

AVANT-PROPOS

I. « RENDRE VISIBLE L'INVISIBLE » : DÉNONCER UNE SITUATION INACCEPTABLE DANS LE SECTEUR DE LA CULTURE

A. DES INÉGALITÉS PERSISTANTES : SEPT ANS APRÈS LA PUBLICATION DU PREMIER RAPPORT DE REINE PRAT DE 2006, LES CHIFFRES SONT LES MÊMES...
1. Devant le constat de l'absence d'évolution de la profession, des collectifs d'alerte se sont constitués
2. La brochure de la SACD : « Théâtre, musique, danse : où sont les femmes ? » a joué comme un détonateur dans le milieu professionnel du spectacle vivant
3. Deux rapports remis en 2011 ont confirmé le peu de place laissé aux femmes dans les institutions publiques du spectacle vivant et dans les médias
4. La question de l'égalité hommes-femmes, autrefois accessoire, est devenue un sujet à part entière au sein du ministère de la culture

B. LES INÉGALITÉS, FORTES AUX POSTES STRATÉGIQUES DE L'ADMINISTRATION CULTURELLE, SONT PARFOIS SCANDALEUSES DANS LE DOMAINE ARTISTIQUE
1. L'« absence » des femmes aux postes stratégiques (Rapport Reiser/Grésy)
2. Dans certains secteurs artistiques, on peut parler de véritable discrimination

C. LES AUDITIONS ONT MIS AU JOUR UNE PRATIQUE SCANDALEUSE APPAREMMENT GÉNÉRALISÉE : LA BANALISATION DES COMPORTEMENTS SEXISTES DANS LES ÉCOLES D'ART

 

II. TROIS CHANTIERS DE TRAVAIL IDENTIFIÉS : COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES, DONNER LEUR PLACE AUX « CRÉATRICES » ET PROMOUVOIR LA PLACE DES FEMMES DANS LES POSTES DE DIRECTION

A. LES STÉRÉOTYPES VÉHICULÉS DANS LES CONTENUS CULTURELS
1. La définition du stéréotype
2. L'image des femmes dans les médias : une « normalité » du corps et du sexe qui joue comme « normativité »
3. Les stéréotypes dans les œuvres du spectacle vivant
4. Les actions possibles pour lutter contre les stéréotypes des contenus culturels

B. L'INVISIBILITÉ DES CRÉATRICES : AUTEURES, COMPOSITRICES, PEINTRES, RÉALISATRICES...
1. La question de l'invisibilité des « créatrices » a traversé l'histoire de l'art
2. L'éviction des « créatrices » relève d'abord d'une bataille idéologique
3. Les femmes absentes des « rétrospectives », « grands prix » et des « festivals »
4. Créer un lieu de création « dédié » à la production féminine ?

C. LA MONOPOLISATION PAR LES HOMMES DES POSTES DE DIRECTION DES INSTITUTIONS ET INDUSTRIES CULTURELLES
1. La sous-représentation des femmes aux postes « stratégiques » du spectacle vivant continue de susciter colère et débat, notamment de la part des collectifs « H/F »
2. La place des femmes dans les médias : « une absence des postes stratégiques »
3. Il est urgent de prendre des mesures positives

 

III. LES OBLIGATIONS DE RÉSULTAT SONT AUJOURD'HUI DEVENUES UNE ABSOLUE NÉCESSITÉ

A. NOUS SOMMES, À L'HEURE ACTUELLE, À UN MOMENT CHARNIÈRE
1. De nouvelles générations d'artistes et d'administrateurs culturels arrivent dans le secteur
2. De nombreuses directions d'établissements de production et de diffusion du spectacle vivant se renouvellent
3. Dans la suite des « entretiens de Valois », une réforme des institutions labellisées est actuellement à l'étude

B. LA DÉLÉGATION SOUHAITE LA DÉFINITION D'UNE DÉMARCHE À PLUSIEURS VOIX CONDUITE AUTOUR DE 4 AXES : SENSIBILISER, RESPONSABILISER, RÉGULER ET CONTRÔLER
1. Renforcer la prise de conscience et la sensibilisation à ces questions en associant l'ensemble des acteurs publics et privés à l'élaboration de l'état des lieux des inégalités
2. Responsabiliser l'ensemble des acteurs, publics et privés
3. Envisager des mesures plus contraignantes de régulation
4. Contrôler leur application

 

RECOMMANDATIONS ADOPTÉES PAR LA DÉLÉGATION

EXAMEN EN DÉLÉGATION

ANNEXES
ANNEXE 1 - COMPTE RENDU DES AUDITIONS
ANNEXE 2 - OBSERVATOIRE DE L'ÉGALITÉ HOMMES-FEMMES DANS LA CULTURE ET LA COMMUNICATION - 1ER ÉTAT DES LIEUX (1er mars 2013)

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : La place des femmes dans l'art et la culture : le temps est venu de passer aux actes

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 234 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation