Rapport d'information déposé par la commission des affaires étrangères en conclusion des travaux d'une mission d'information constituée le 14 novembre 2012, sur la Chine

Auteur(s) moral(aux) : Assemblée nationale. Commission des Affaires étrangères

Présentation

La présente mission d'information a pour objet de s'interroger sur la place et le rôle de la France face à l'affirmation de la puissance chinoise, alors que sera célébré en 2014 le cinquantième anniversaire de la relation diplomatique franco-chinoise.

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION

I. LA RENAISSANCE DE LA CHINE : UNE LONGUE HISTOIRE MOUVEMENTÉE, UNE MUTATION ACCÉLÉRÉE

A. UN MODÈLE DE DÉVELOPPEMENT À RENOUVELER POUR UN PAYS TRANSFORMÉ PAR TRENTE ANNÉES DE CROISSANCE
1. Un succès fulgurant fondé sur un modèle révélant ses limites
a. Le pari de l’ouverture et de l’économie socialiste de marché
b. Une économie dépendante et confrontée au défi de coûts élevés
c. Un pays vieux avant d’être riche ?
2. Des gisements de croissance importants pour accompagner la mutation vers une économie fondée sur la consommation
a. Le choix de la réforme confirmé
b. Un pays dont les besoins de développement demeurent élevés
c. Un effort continu de montée en gamme

B. VIVRE AU QUOTIDIEN EN CHINE : LES DÉFIS DU CHANGEMENT SOCIÉTAL, ENVIRONNEMENTAL ET POLITIQUE
1. Une nouvelle donne sociale
a. Une société plus riche
b. Des inégalités à corriger
c. Une société mieux formée, plus ouverte et qui s’individualise
2. Un environnement dramatiquement dégradé
a. Une pollution insupportable de l’air, de l’eau et des sols
b. Une insécurité alimentaire inquiétante
c. Des signes de changement déjà perceptibles
3. État de droit et régime politique : deux grandes questions
a. Le parti garant de la réforme ?
b. Des espaces de respiration dans une société sous contrôle
c. Le changement dans la continuité ?

C. FAIRE DES AFFAIRES EN CHINE AUJOURD’HUI : ENTRE DIFFICULTÉS ET OPPORTUNITÉS
1. La place de l’État dans l’économie rend le marché difficile
a. La place respective des entreprises publiques et du secteur privé
b. Les restrictions à l’accès au marché imposées aux entreprises étrangères
c. La propriété intellectuelle, les transferts de technologie et le dualisme
2. Un marché sélectif, mais incontournable, pour les entreprises étrangères : quelques exemples français
a. Une présence motivée par des caractéristiques locales
b. Une présence motivée par des caractéristiques globales
c. Un marché qui tire la croissance des pays d’origine

D. L’INTERNATIONALISATION CONTRASTÉE DE LA PUISSANCE CHINOISE, PROLONGEMENT DE SON DÉVELOPPEMENT INTÉRIEUR
1. La Chine dans ses relations avec le reste du monde
a. La Chine et les puissances de rang mondial : l’importance de la multipolarité
b. La stabilité et la sécurité des approvisionnements chinois comme déterminants de politique étrangère
c. Des relations de voisinage sous tension dans un contexte d’affirmation de la puissance militaire chinoise
2. L’affirmation de la Chine dans la gouvernance mondiale
a. Une insertion confortée dans l’ordre économique international
b. Une responsabilité politique inégalement assumée dans la gouvernance mondiale
c. Une intégration progressive dans le système monétaire international

II. LA FRANCE DOIT MIEUX TIRER SON ÉPINGLE DU JEU ET RÉNOVER SON IMAGE D’ACTEUR CRÉDIBLE SUR LES PLANS POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE

A. ÊTRE MIEUX ORGANISÉS ET PLUS OFFENSIFS DANS NOS RAPPORTS AVEC LA CHINE
1. Ancrer une relation exceptionnelle dans la durée
a. Un partenaire stratégique de premier plan
b. Une présence économique française insatisfaisante
c. Une nouvelle séquence ouverte en 2013 et à consolider en 2014
d. Pertinence et régularité pour assurer une relation dense
2. Structurer notre offre économique par une sélectivité forte et une approche groupée
a. Une fenêtre d’opportunités pour des filières organisées
b. Des entreprises bien sélectionnées et en forte synergie
c. Des entreprises mieux accompagnées
d. Le rôle de la culture d’affaires
3. Redéfinir la place de la France dans le monde
a. L’Union européenne, échelon indispensable pour peser au niveau économique
b. Une Union trop souvent désunie
c. Des problématiques à aborder avec nos partenaires
d. Reformuler une politique en direction de l’Afrique

B. VALORISER L’IMAGE DE LA FRANCE ET CULTIVER DES RELATIONS DE PROXIMITÉ
1. Une France « romantique » mais aussi moderne
a. Capitaliser sur le rayonnement culturel de la France
b. Une marque France, gage de qualité
c. Promouvoir l’innovation et la technologie françaises
2. Une France ouverte et accueillante
a. Conforter et pérenniser les dispositifs favorables en matière de migrations
b. Mieux recevoir les touristes chinois en France
c. Porter une attention particulière aux étudiants chinois
d. Positiver et bien accueillir les investissements chinois en France

CONCLUSION

ASSURER LA CONSTANCE ET LA CONSISTANCE D’UNE RELATION EXCEPTIONNELLE : RÉCAPITULATIF DES ORIENTATIONS ET PRÉCONISATIONS

EXAMEN EN COMMISSION

ANNEXES
ANNEXE N° 1 : CARTE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE
ANNEXE N° 2 : RÉSEAU D’INFLUENCE CULTUREL ET ÉDUCATIF FRANÇAIS EN CHINE (2013)
ANNEXE N° 3 : LES TENSIONS EN MER DE CHINE
ANNEXE N° 4 : LISTE DES PERSONNALITÉS RENCONTRÉES

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Titre de couverture : S'éveiller résolument à la Chine Contribution à l'aube du cinquantenaire de la relation diplomatique franco-chinoise

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 198 pages

Édité par : Assemblée nationale

Collection :

Revenir à la navigation

mots-clés :