Le traitement de la grande difficulté au cours de la scolarité obligatoire

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation Nationale - Inspection générale de l'Administration de l'Éducation nationale et de la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Au terme de la scolarité obligatoire, un élève sur cinq n'a pas acquis les compétences nécessaires « pour affronter les défis de la vie adulte » et près d'un sur dix n'atteint pas le plus faible niveau défini en français et/ou en mathématiques aux évaluations internationales. C'est notamment sur la base de ce constat que le rapport s'efforce d'apporter des réponses et des préconisations (évolution des RASED - formation des enseignants...) afin de faire baisser l'échec scolaire.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction

1. Qui sont les élèves « en grande difficulté » ?

1.1. Une notion imprécise

1.1.1. L’absence de définition dans les textes qui régissent le système éducatif

1.1.2. La grande difficulté, une notion absente des textes à portée internationale

1.1.3. Quelle définition pour les personnels de l’éducation nationale ?

1.1.4. La grande difficulté une notion à reconsidérer

1.2. Les élèves

1.2.1. Quelques repères

1.2.2. Que sait-on des élèves en grande difficulté ?

2. Quelles réponses ?

2.1. Des principes clairs, mais une constellation de dispositifs

2.2. Une école mobilisée mais qui peine à être efficace

2.2.1. L’élève, le maître, la classe

2.2.2. Autour de l’élève en grande difficulté, un nécessaire travail collectif

2.2.3. La place des RASED (réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté)

2.2.4. Le parcours de l’élève en grande difficulté à l’école primaire

2.3. Un collège peu adapté à la scolarisation des élèves en grande difficulté ?

2.3.1. Un autre monde

2.3.2. Comment le collège est-il organisé face à la grande difficulté ?

2.3.3. Le parcours du collégien en grande difficulté

2.4. Le rôle de la SEGPA

2.4.1. Une « section » à part

2.4.2. Une volonté de personnalisation

2.4.3. Un cadre stable : le groupe-classe

3. Pilotage et leviers

3.1. Quel pilotage ?

3.1.1. Au niveau national

3.1.2. Au niveau académique

3.1.3. Au niveau départemental

3.1.4. Au niveau local

3.2. Les leviers

3.2.1. La ressource humaine

3.2.2. La formation

3.2.3. Les moyens engagés

Vers une conclusion

Des axes de travail

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 176 pages

Édité par : Ministère de l'éducation nationale : Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Collection :

Revenir à la navigation