Rapport d'information (...) sur la mise en oeuvre des conclusions du rapport d'informationdu 5 décembre 2013 sur l'évaluation des politiques publiques en faveur de la mobilité sociale des jeunes

Auteur(s) moral(aux) : Assemblée nationale. Comité d'Évaluation et de Contrôle des Politiques publiques

Présentation

Le présent document s'inscrit dans le prolongement du rapport d'information publié en décembre 2013 (« Construire des parcours de progression sociale pour et avec les jeunes »). Dressant un constat mitigé des politiques publiques en faveur des jeunes, ce rapport initial recommandait trois pistes d'action : une gouvernance plus efficace qui associe mieux les jeunes à la conduite des politiques publiques - une réforme de l'orientation qui laisse plus de place aux choix individuels et une adaptation de l'offre de formation qui rende plus visibles les filières professionnelles et fasse de la lutte contre le décrochage scolaire la priorité des priorités des politiques publiques - un renforcement des aides à l'emploi et à l'autonomie des jeunes (notamment une simplification des aides à l'insertion et la création d'un droit de tirage via le compte personnel de formation - CPF - et un réaménagement des aides au logement, des bourses d'études et du permis de conduire). Le rapport fait le point sur les mesures déjà engagées, en insistant sur les axes suivants : les réformes en faveur de la jeunesse s'inscrivent dans un « continuum éducatif » qui commence avec la formation initiale, qui doit s'ouvrir à la « co-éducation » de sorte que l'orientation soit décidée par les élèves en meilleure connaissance de cause, se poursuit avec le renforcement des dispositifs de deuxième chance et se termine par des mécanismes destinés à renforcer l'autonomie des jeunes.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE DU RAPPORT

INTRODUCTION
 

I. L’ADAPTATION DES PARCOURS DE FORMATION INITIALE

A. MIEUX ORIENTER
1. Une sensibilisation plus précoce au monde du travail
a. Du PDMF au PIIODMEP
b. Des outils technologiques adaptés

2. L’implication des familles
a. L’orientation au choix des familles
b. La mallette des parents en troisième

3. La formation des enseignants
4. L’intégration de l’orientation scolaire dans le service public régional de l’orientation (SPRO)

B. DÉVELOPPER L’APPRENTISSAGE
1. Comment inciter les entreprises à recruter des apprentis ?
a. Les incitations financières
b. Les freins non financiers à l’apprentissage

2. Comment accompagner les apprentis ?
a. Aider les jeunes à trouver des contrats d’apprentissage
b. Lever les obstacles matériels

C. FACILITER LES TRANSITIONS
1. Les passerelles entre les cycles d’enseignement
a. Entre l’école et le collège
b. Entre le lycée et l’université

2. Les dispositifs spécifiques en faveur des élèves des milieux défavorisés
a. Les cordées de la réussite
b. L’accès des bacheliers méritants aux formations sélectives de l’enseignement supérieur
c. L’accès des bacheliers professionnels aux études supérieures
3. La conciliation entre formation universitaire et emploi

 

II. LES DISPOSITIFS DE DEUXIÈME CHANCE

A. LA LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE
1. Une meilleure connaissance du phénomène
2. Un plan global misant sur la prévention
3. La nécessité de ne pas se limiter à une approche strictement quantitative

B. LA GARANTIE JEUNES
1. Un dispositif ambitieux adapté à des jeunes les plus éloignés de l’emploi
a. Un accompagnement global formalisé contractuellement
b. Des acteurs de terrain convaincus et convaincants

2. Une montée en puissance ralentie par des difficultés révélées par l’expérimentation
a. Des difficultés logistiques
b. La réaction des jeunes

C. LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION
1. Un droit à formation ouvert aux jeunes sans expérience
2. Des formations qualifiantes
3. La garantie d’un accompagnement
 

III. LES ACTIONS EN FAVEUR DE L’AUTONOMIE DES JEUNES

A. LES BOURSES ÉTUDIANTES
1. L’augmentation du nombre des boursiers et l’indexation des bourses
a. La suppression des bourses au mérite
b. La poursuite de la réforme des bourses

2. La typologie des boursiers par filière

B. LE LOGEMENT ÉTUDIANT
1. Le plan 40 000
2. Le parc privé
a. Les résidences étudiantes
b. La caution locative étudiante (Clé)
c. Les baux de colocation

C. LA RÉFORME DU PERMIS DE CONDUIRE
1. Augmenter le nombre de places d’examen
2. Mieux préparer en amont les candidats
3. Des aides financières
a. Les prêts bancaires
b. Les aides spécifiques

EXAMEN PAR LE COMITÉ

ANNEXE 1 : PRINCIPAUX AXES DU PLAN DE LUTTE CONTRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE

ANNEXE 2 : PERSONNES ENTENDUES PAR LES RAPPORTEURS

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 91 pages

Édité par : Assemblée nationale

Collection :

Revenir à la navigation