Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires - MIVILUDES : rapport au Premier ministre 2013-2014

Date de remise :

Auteur(s) : Serge Blisko

Auteur(s) moral(aux) : Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) analyse l'évolution des mouvements à caractère sectaire et exerce sa vigilance sur les agissements attentatoires aux droits fondamentaux de la personne humaine ou contraire aux lois et règlements. A ce titre, elle est chargée de faciliter les actions d'aide aux victimes - elle a pour mission d'informer et de former des agents publics dans ce domaine et d'inciter les services publics à prendre les mesures pour prévenir et combattre ces dérives. Enfin, elle est chargée d'informer le public sur les risques et le cas échéant, les dangers auxquels les dérives sectaires l'exposent. Ce rapport annuel public 2013-2014 rend compte de tous ces aspects.

Revenir à la navigation

Sommaire

Le mot du président

1re partie : « L’emprise mentale au coeur de la dérive sectaire : une menace pour la démocratie ? »

Résumé du colloque organisé par la Miviludes le 23 novembre 2013

 

2e partie : Le risque sectaire et Internet

Introduction au texte de Gérald Bronner Métamorphose du croire radical : pourquoi Internet peut-il être un incubateur de la pensée extrême ?

Métamorphose du croire radical : pourquoi Internet peut-il être un incubateur de la pensée extrême ?

Le discours New Age sur Internet et les risques de dérives sectaires

 

3e partie : Activité de la Miviludes en 2013

Chiffres clés 2013

La Commission d’enquête du Sénat sur l’influence des mouvements à caractère sectaire dans le domaine de la santé du 3 avril 2013 Quel bilan ?

Exemple de partenariat engagé par la Miviludes dans le secteur de la santé : convention avec l’Agence régionale de santé d’Île-de-France

Miviludes, Snated et DGCS, partenaires dans la protection de l’enfance contre les dérives sectaires

Le rapport La protection des mineurs contre les dérives sectaires pour la Commission des questions juridiques et des droits de l’homme de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE)

L’aide aux victimes : l’exemple du Québec

 

4e partie : Contributions des ministères

Contribution du ministère de l’Intérieur

Contribution du ministère des Affaires étrangères

Contribution de la Direction générale à l’emploi et à la formation professionnelle

Contribution de la Direction de la protection judiciaire de la jeunesse

Contribution de la Direction des affaires criminelles et des grâces

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 184 pages

Édité par : La Documentation française

Revenir à la navigation