Gouvernance des politiques numériques dans les territoires

Auteur(s) : Akim Oural

Auteur(s) moral(aux) : Secrétariat d'Etat au Numérique

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission confiée par la Secrétaire d'Etat chargée du numérique à Akim Oural comportait deux principaux objectifs : « analyser les défis que fait peser la numérisation de l'économie et de la société sur les politiques locales, leur construction, leur mise en oeuvre, et proposer des voies d'action pour la gouvernance locale à la construction de véritables politiques numériques territoriales ». L'auteur présente en ce sens une série de recommandations : poursuivre l'ouverture des données publiques, remobiliser les espaces publics numériques, etc.

Revenir à la navigation

Sommaire


1. INTRODUCTION 

Le numérique ou le « choc de gouvernance » 

Le développement des usages numériques : une priorité nationale...

… et européenne 

Une forte expérience des collectivités dans le numérique, mais une faible capitalisation et 
Intégration aux politiques publiques 

2. QUELQUES PRINCIPES CLEFS POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DU NUMÉRIQUE DANS LES TERRITOIRES 

La subsidiarité.

La mutualisation et la capitalisation : de l’Etat plate-forme au territorial-plateforme 

L’innovation ouverte 

La place du numérique dans le développement économique : notion de transition numérique 

La souveraineté 

Vers plus d’Europe… 

3. DES PROPOSITIONS POUR UNE NOUVELLE GOUVERNANCE DU NUMÉRIQUE DANS LES TERRITOIRES 

L’animation territoriale ou comment penser la co-organisation des territoires 

Une animation territoriale inégale selon les territoires 

Irriguer le numérique dans les politiques publiques territoriales en outillant cette intégration 
La mutualisation et la capitalisation au service de la cohérence et de l’efficience des services
publics numériques 

Un processus en démarrage… 

…qui nécessite d’être accéléré

La donnée 

La donnée, un enjeu stratégique pour les territoires de demain

Protéger les libertés individuelles afin de favoriser un développement en confiance des projets
de big et d’open data

Le partenariat public-privé-population ou comment passer du « solo » au « co-« 

Les relations entre les collectivités et leurs partenaires : une nécessaire clarification 

Le changement de paradigme : vers l’ « open -…» 

La formation ou comment développer une ingénierie territoriale forte sur le numérique - Des
formations insuffisamment adaptées aux enjeux du numérique pour les territoires de demain 

Une approche renouvelée de la formation 

En guise de conclusion « provisoire » 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 53 pages

Collection :

Revenir à la navigation