Travail, emploi, numérique : les nouvelles trajectoires

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil national du Numérique

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le Conseil national du numérique (CNNum) a été saisi en décembre 2014 par le Ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social pour formuler ses propositions sur trois problématiques principales : quels nouveaux métiers, quelles nouvelles compétences et comment conduire la transformation numérique des entreprises ? Quelles sont les pratiques numériques des services publics de l'emploi dans le monde ? Comment l'automatisation et la numérisation des activités agissent-elles sur le travail et ses conditions ? Ces problématiques ont été premièrement abordées lors de la concertation nationale menée par le CNNum entre septembre 2014 et juin 2015. Dans le rapport Ambition numérique, plusieurs pistes relatives à la transformation du modèle social français ont été esquissées, et le CNNum a souhaité les approfondir en formant un groupe de travail dédié.

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION 

CARTOGRAPHIE DES CONTROVERSES 

QUELLE PLACE ET QUEL STATUT POUR LE TRAVAIL HUMAIN DANS LA SOCIETE DE DEMAIN? 

LE NUMERIQUE FAVORISE-T-IL UNE AUTONOMISATION EMANCIPATRICE DES TRAVAILLEURS ? 

LE SALARIAT EST-IL DEPASSE ? 

LE NUMERIQUE RENFORCE-T-IL LA SEGMENTATION DU MARCHE DU TRAVAIL ? EST-CE UN PHENOMENE DURABLE OU TRANSITOIRE ? 

UTILISER UNE PLATEFORME, EST-CE DU TRAVAIL QUI DOIT ETRE RECONNU COMME TEL ?

TOUTE ENTREPRISE INSTALLEE A-T-ELLE VOCATION A ETRE UBERISEE ? 

FAUT-IL DECORRELER REVENUS ET TRAVAIL ? 

QUEL DIALOGUE SOCIAL A L’HEURE DU NUMERIQUE ?

FAUT-IL DECORRELER PROTECTION (DROITS) ET “TRAVAIL” (STATUTS D’EMPLOI) ? 

RECOMMANDATIONS


AXE I - LES TRAJECTOIRES PROFESSIONNELLES HYBRIDES, UN DÉFI POUR DES DISPOSITIFS PERSONNALISÉS, INCITATIFS ET MOTIVANTS 

PROMOUVOIR LES PARCOURS PROFESSIONNELS HYBRIDES ET LA PLURIACTIVITE

FLUIDIFIER, SIMPLIFIER ET SECURISER LES TRANSITIONS PROFESSIONNELLES 

LE COMPTE PERSONNEL D’ACTIVITE, UN OUTIL D’EMPOUVOIREMENT INDIVIDUEL ET DE SECURISATION DES TRANSITIONS 

MOBILISER LE NUMERIQUE POUR VALORISER LES ACTIVITES, REMUNEREES OU NON, PORTEUSES DE SENS INDIVIDUEL ET COLLECTIF 

ADAPTER LA RECHERCHE ET L’OFFRE D’EMPLOI AUX EVOLUTIONS DES USAGES DES DEMANDEURS ET DES ACTEURS DE L’EMPLOI 

UN SERVICE DE L’EMPLOI ELARGI, PLACE AU CŒUR DU DEVELOPPEMENT DE NOUVELLES FORMES D’ACTIVITE 


AXE II - LES NOUVELLES RELATIONS DE TRAVAIL : REDONNER DU SENS AU TRAVAIL COLLECTIF ET SOUTENIR LES ORGANISATIONS ALTERNATIVES

ASSURER UNE PROTECTION EFFECTIVE POUR LES TRAVAILLEURS INDEPENDANTS MAIS ECONOMIQUEMENT DEPENDANTS EN FAISANT EVOLUER LE DROIT COMMUN

ENCADRER LES PLATEFORMES DE L’ECONOMIE COLLABORATIVE 

SOUTENIR LES FORMES ALTERNATIVES DE COLLECTIFS DE TRAVAIL

REDONNER SENS ET ENVIE AU TRAVAIL DANS LES ORGANISATIONS 

 

AXE III - UN SCÉNARIO INDUSTRIEL ALTERNATIF POUR L'EUROPE 

AUTOMATISATION : DEFINIR DES STRATEGIES BASEES SUR LA COMPLEMENTARITE 

L’INNOVATION OUVERTE COMME AXE DE RENOUVEAU INDUSTRIEL

AXE IV - METTRE LA FORMATION EN MOUVEMENT, DIVERSIFIER LES CONTEXTES D'APPRENTISSAGE

TRANSFORMER LE DESIGN DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

RENFORCER L’ACCOMPAGNEMENT DES PORTEURS DE PROJETS 

AMELIORER LE SERVICE PUBLIC DE L’ORIENTATION ET DE LA REORIENTATION PROFESSIONNELLE 

 

AXE V - NÉGOCIATIONS COLLECTIVES ET DIALOGUE SOCIAL OUVERTS 

REDYNAMISER LA DEMOCRATIE SOCIALE GRACE AU NUMERIQUE 

DE NOUVEAUX OBJETS POUR LE DIALOGUE SOCIAL 

CONSTRUIRE DE NOUVELLES FORMES DE DIALOGUE SOCIAL POUR PRENDRE EN COMPTE
L’ATOMISATION DU TRAVAIL 

AXE VI - MODÈLES DE (RE)DISTRIBUTION ET DE SOLIDARITÉ 

EN PREREQUIS, INCLURE L’ENSEMBLE DES ACTEURS ET DES ACTIVITES DANS LE PRELEVEMENT DE L’IMPOT 

ÉCLAIRER ET EXPERTISER LES DIFFERENTES PROPOSITIONS ET EXPERIMENTATIONS AUTOUR DU REVENU DE BASE

ANNEXES 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 206 pages

Revenir à la navigation