L'invisibilité sociale : une responsabilité collective - Rapport 2016 de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Dans le prolongement de ses travaux antérieurs, l'ONPES se penche, dans son rapport 2016, sur l'invisibilité sociale, avec l'objectif d'alimenter la réflexion autour de la compréhension des mécanismes participant à la construction et la perception des situations d'exclusion sociale. Le rapport propose tout d'abord une revue de la littérature (« De l'invisibilité sociale à l'invisibilité sociétale ») pour clarifier la notion d'invisibilité sociale. Il s'interroge ensuite sur les processus qui conduisent à l'invisibilité sociale des personnes et des populations, et plus particulièrement aux rôles respectifs des médias, des travailleurs sociaux, des décideurs politiques, de la statistique et des politiques sociales dans ce domaine. Une série d'études consacrées à trois groupes spécifiques de population (jeunes ruraux et néoruraux, travailleurs non salariés pauvres, parents des enfants suivis par l'Aide sociale à l'enfance - ASE) décrit la réalité de l'invisibilité sociale du point de vue de ceux qui en souffrent. Enfin, le rapport propose une ultime réflexion sur la notion d'invisibilité sociale en établissant un lien avec la question de l'identité. Il formule une série de recommandations pour l'action publique se fondant sur une « éthique de la sollicitude ».

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 176 pages

Revenir à la navigation