21 mesures pour l'enseignement des mathématiques

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l'Éducation nationale

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Les études nationales et internationales font état d'un score relativement faible des élèves en mathématiques et d'une surreprésentation des élèves en difficulté. A cela s'ajoute une forte corrélation entre la réussite en mathématiques et l'origine sociale et géographique des élèves. Ces constats rappelés dans la lettre de mission du ministre de l'éducation nationale ont conduit à l'élaboration d'une « stratégie mathématiques » en décembre 2014, dont les principales mesures visaient à promouvoir les carrières scientifiques, accroître l'attractivité des concours, renforcer les connaissances et compétences mathématiques dans la formation initiale des maîtres. Cédric Villani, député de l'Essonne, et Charles Torossian, inspecteur général de l'éducation nationale ont été chargés d'évaluer l'efficience pédagogique et didactique de cette stratégie, autour des objectifs suivants : déterminer les pratiques les plus concluantes sur la base des études internationales et des méthodes ayant fait leurs preuves à l'étranger - analyser la place réelle du calcul dans la didactique des mathématiques - formuler des recommandations sur les différents paliers annuels d'acquisition tant à l'école élémentaire, au collège ou au lycée - formuler des propositions visant à mieux articuler ces actions avec celles du ministère, les projets d'établissements et la pratique des professeurs en particulier, notamment dans le cadre de l'accompagnement personnalisé des élèves et l'innovation pédagogique.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction : la mission et son contexte

1. L’esprit dans lequel nous avons travaillé : la confiance

1.1. Le professeur dans un système positif
1.1.1. La situation
1.1.2. Ce qu’il s’agit de mettre en place

1.2. Pour un élève plus serein
1.2.1. Un élève en souffrance
1.2.2. Un autre regard sur l’erreur
1.2.3. L’importance du plaisir

1.3. Priorité au primaire

1.4. Le système

2. Que faut-il apprendre des pratiques les plus concluantes notamment à l’international ?

2.1. Le cas de Singapour
2.1.1. « Des écoles qui pensent, une nation qui apprend »
2.1.2. Une méthode basée sur des pédagogies efficaces, sur la recherche et formation

2.2. Les pédagogies alternatives – laisser place à l’intuition de l’enfant
 

3. Rééquilibrer et clarifier l’enseignement des mathématiques

3.1. Le cours
3.1.1. Le cours (la trace écrite)
3.1.2. La preuve

3.2. Le calcul et les automatismes
3.2.1. Calcul : une place centrale – un calcul intelligent
3.2.2. Paliers d’acquisition ; repères de réussite des élèves
3.2.3. Automatismes

3.3. Des mathématiques pour tous
3.3.1. Mathématiques du citoyen
3.3.2. La voie professionnelle
3.3.3. Mathématiques « expertes » pour préparer l’enseignement supérieur

3.4. Repenser les branches des mathématiques dans les programmes

3.5. Renouveler le dialogue entre les disciplines

3.6. Liberté pédagogique et pilotage

4. La formation et le développement professionnel des enseignants, l’établissement apprenant

4.1. Un constat alarmant

4.2. La formation pour le premier degré
4.2.1. La nécessité d’une licence adaptée ou d’un parcours pluridisciplinaire
4.2.2. La nécessité d’une formation continue plus tournée vers les mathématiques au sein des circonscriptions apprenantes
4.2.3. Encadrement et pilotage : un conseiller pédagogique pour les mathématiques dans chaque circonscription

4.3. Le second degré : une formation continue décentralisée, collaborative, autour du laboratoire de mathématiques
4.3.1. Développement professionnel en équipe
4.3.2. Création des laboratoires de mathématiques
4.3.3. Pour que cela fonctionne
4.3.4. Le rôle particulier des Irem
4.3.5. La dimension internationale

4.4. Les apports de la recherche

5. Les outils efficaces pour les enseignants

5.1. Le manuel
5.1.1. Son usage et son utilité
5.1.2. Un éclairage sur son choix

5.2. Les ressources matérielles

5.3. Environnements numériques
5.3.1. Apprentissage intelligent
5.3.2. Personnalisation, différenciation, handicap
5.3.3. Production et mise à disposition de ressources

6. Mathématiques et société

6.1. Les parents

6.2. Le périscolaire
6.2.1. Son importance, sa raison d’être
6.2.2. Scolaire et périscolaire : une étroite collaboration, conditions de succès
6.2.3. Les clubs de math, pour le plaisir et par l’effort
6.2.4. Le chef d’établissement dans le fonctionnement pérenne du périscolaire
6.2.5. Aspects pratiques : financement, certification, évaluation

6.3. La nouvelle économie
6.3.1. Enjeux économiques
6.3.2. Des ressources libres, ouvertes et sécurisées
6.3.3. Les appels à projets et appels d'offre de l'éducation nationale
6.3.4. Enjeux pédagogiques

6.4. Mathématiques et inégalités

7. Conclusion : Faire vivre ces mesures

7.1. Une tâche et deux leviers

7.2. Continuité et chaîne de pilotage

7.3. Relier trois niveaux stratégiques

7.4. Un réseau de chargés de mission académique

7.5. Évaluation du processus

Annexe 1 : Les membres de la mission
Annexe 2 : Auditions
Annexe 3 : Tables croisées
Annexe 4 : Emploi du temps en collège (niveau 4e)
Annexe 5 : Un exemple de division de type anglo-saxon
Annexe 6 : Bibliographie, sitographie
Annexe 7 : Lettre de mission

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 96 pages

Collection :

Revenir à la navigation