Inégalités entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture - Acte II : après 10 ans de constats, le temps de l'action

Auteur(s) moral(aux) : Haut Conseil à l'Égalité entre les Femmes et les Hommes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Après avoir présenté un état des lieux des discriminations entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture, le Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes rappelle que le domaine des arts et de la culture est massivement soutenu par l'État et les collectivités territoriales (plus de 20 milliards d'euros en 2017). Afin de corriger durablement ces inégalités le Haut Conseil formule 20 recommandations étayées sur deux axes : tendre à une juste allocation des financements publics et transformer le terreau des inégalités.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE
RECOMMANDATIONS
INTRODUCTION

 
SECTION 1 - LE CONTEXTE : UN FINANCEMENT PUBLIC MASSIF QUI LÉGITIME UNE EXIGENCE D’ÉGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES ET UN CADRE DE POLITIQUE PUBLIQUE RENFORCÉ

 1. Un secteur qui perçoit chaque année 20 milliards d’euros de l’État et des collectivités territoriales
 A. Le financement de la culture par l’État : un budget de 14 milliards d’euros par an
 B. Le financement de la culture par les collectivités territoriales : un budget de plus de 9 milliards d’euros par an
 
 2. Qui nécessitera un cadre général de politique publique renforcé
 
 3. Et exige une démarche ambitieuse et déterminée : l’éga-conditionnalité des financements publics
 

SECTION 2 - LES ARTISTES FEMMES : MOINS NOMBREUSES, MOINS PAYÉES, MOINS AIDÉES, MOINS PROGRAMMÉES, MOINS RECOMPENSÉES, MOINS DIRIGEANTES

 1. Le spectacle vivant
 A. Le théâtre
 B. La danse
 C. La musique
 
 2. Les arts visuels
 A. Les arts plastiques
 B. La photographie
 C. Le cinéma
 
 3. L’architecture
 
 4. L’édition
 A. La littérature
 B. La bande dessinée
 
 5. Coup de projecteur sur l’enjeu de parité dans les directions des organisations et les jurys de sélection
 
 

SECTION 3 – LA FABRIQUE DES INÉGALITÉS


 1. Une discrimination qui revêt plusieurs formes, notamment celle de l’appréciation du « talent »
 A. Des discriminations invisibilisées sous couvert d’« appréciation du talent ».
 B. Le mythe de l’artiste et de la muse : une histoire du talent conjuguée au masculin
 
 2. Les violences sexistes et sexuelles
 A. Un état des lieux alarmant : des violences massives et endémiques qui s’inscrivent dans le continuum des violences faites aux femmes
 B. Des violences exacerbées dans le domaine de la culture
 C. Des efforts nécessaires de sensibilisation et de formation des professionnel.le.s
 
 3. Une orientation différenciée entre filles et garçons
 
 4. Une articulation des temps de vie professionnelle et personnelle d’autant plus difficile dans le secteur culturel


 
SECTION 4 - L’IMAGE DES FEMMES DANS LES PRODUCTIONS CULTURELLES : ENTRE INVISIBILITÉ, STÉRÉOTYPES ET BANALISATION DES VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

 1. État des lieux : des femmes absentes ou stéréotypées
 A. Une faible proportion des femmes dans les productions artistiques et culturelles
 B. Les femmes sont soumises à des normes de beauté et des traits de caractère stéréotypés
 C. Les femmes sont enfermées dans un nombre limité de rôles sociaux
 
 2. Des représentations qui banalisent les violences faites aux femmes
 
 3. L’enjeu de demain : objectiver pour faire reculer les représentations sexistes
 A. L’exemple réussi du dispositif prévu par la loi de 2014 et mis en œuvre par les chaines, sous le contrôle du CSA
 B. Doit être étendu à l’ensemble des arts et de la culture


 
SECTION 5 – LE MATRIMOINE OU LA MÉMOIRE DES FEMMES ARTISTES : ENTRE OCCULTATION ET MINORATION

1. La minoration et l’occultation du rôle joué par les femmes dans l’histoire de l’art : une vision biaisée de notre patrimoine culturel
 A. Dans le spectacle vivant
 B. Dans les arts visuels
 C. Dans la littérature
 D. Dans l’ensemble des dispositifs de valorisation du patrimoine français
 
 2. Une invisibilisation volontaire
 A. Dans les arts plastiques
 B. Dans le cinéma
 C. Dans la littérature
 
 3. Un matrimoine à redécouvrir


 REMERCIEMENTS
 LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES
 ANNEXES
 NOTES ET RÉFÉRENCES

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 134 pages

Édité par : Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes

Revenir à la navigation