Administrateur général des données : rapport au Premier ministre sur la gouvernance de la donnée dans les administrations 2016-2017 - La donnée comme infrastructure essentielle

Date de remise :

Auteur(s) : Henri Verdier

Auteur(s) moral(aux) : Administrateur général des Données

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le décret du 16 septembre 2014, qui institue la fonction d'Administrateur général des données (AGD), précise que celui-ci remet chaque année au Premier ministre un rapport public sur l'inventaire, la gouvernance, la production, la circulation, l'exploitation des données par les administrations. Ce deuxième rapport dresse un état des lieux de la politique de la donnée, et relève les progrès accomplis ces deux dernières années. L'AGD y prône la construction d'une infrastructure de la donnée, jugée nécessaire pour en garantir la qualité, la circulation et la meilleure exploitation possible.

Revenir à la navigation

Sommaire

PRÉFACE

INTRODUCTION
Une fonction exercée de manière distribuée

Première partie - LA POLITIQUE DE LA DONNÉE : PRODUIRE, FAIRE CIRCULER, EXPLOITER LES DONNÉES

1. Produire les données essentielles
Préserver la souveraineté informationnelle
Identifier et donner une reconnaissance aux données de référence
S’ouvrir à de nouvelles formes de collaboration et de production des données
Définir de nouveaux standards de données
Une meilleure coordination de la production des données serait source d’économie et d’efficience

2. Améliorer la circulation de la donnée
Concevoir et déployer les outils et les dispositifs pour faire circuler les données
Le soutien de l’écosystème des données publiques

3. Exploiter les données pour améliorer l’action publique
Lutter contre le chômage en fournissant de nouveaux services aux demandeurs d’emploi
Repérer au plus tôt les entreprises qui vont rencontrer des difficultés
Développer des outils d’aide à la décision pour les services de la Sécurité intérieure
Améliorer la qualité du système national de permis de conduire
Faciliter le travail de l’administration en rapprochant automatiquement des bases de données

 

Deuxième partie - LA DONNÉE COMME INFRASTRUCTURE ESSENTIELLE

1. La donnée doit être considérée comme une infrastructure
L’infrastructure publique du xxie siècle

2. Les objectifs d’une infrastructure de données
Une infrastructure pour permettre la meilleure exploitation des données
Des données à jour, disponibles et facilement réutilisables
« Des données sur lesquelles on peut compter »

3. Benchmark des initiatives européennes
GOV.UK Registers (Royaume-Uni)
Basic Data – Grunddata (Danemark)
X-Road (Estonie)
La situation comparée en France
Les leçons à tirer des initiatives européennes

 

Troisième partie - TRANSFORMER L’ESSAI

1. Mettre à disposition les données, les ressources et les infrastructures
Les données à fort impact économique ou social
Les standards de données et les infrastructures

2. Développer la doctrine de la circulation des données au sein de la sphère publique
Fournir la bonne donnée à la bonne personne, gérer le droit d’en connaître

3. Renforcer le réseau des administrateurs ministériels des données

4. Développer un pôle de compétences en matière d’intelligence artificielle
 Définir les conditions d’une utilisation éthique et responsable

5. Soutenir l’écosystème des utilisateurs de données publiques

 

GLOSSAIRE

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'activité

Pagination : 69 pages

Édité par : La Documentation française

Revenir à la navigation