Résultats de recherche | Vie Publique

104 résultats pour votre recherche "étudiants étrangers"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 -  Étudiants  étrangers : 12,8% du total des inscrits dans l'enseignement supérieur

    07/11/2018

    parmi les étudiants  étrangers à l'université (54,1%) à l'exception des étudiantes originaires d'Afrique (45,9

    Rubrique : En bref


  • 2 -  Étudiants  étrangers : leur profil et leur parcours entre 2002 et 2016

    10/07/2017

     étudiants arrivés récemment en France restent moins longtemps sous le statut " étudiant " que ceux entrés au début des années 2000Les étudiants 

    Rubrique : En bref


  • 3 - Enseignement : accueillir les étudiants  étrangers 

    01/02/2006

    Comment se situe la France en matière d'accueil des étudiants  étrangers  étudiants  étrangers 

    Rubrique : En bref


  • 4 - La compétence territoriale du Préfet de département pour le traitement des demandes de titres de séjour des étudiants  étrangers 

    03/10/2014

    Le ministère de l’intérieur est engagé dans une démarche globale d’amélioration de l’accueil des étrangers par les services préfectoraux. En matière de séjour des étudiants et des scientifiques, celle-ci s’articule avec la politique interministérielle de renforcement de l’attractivité de la France à l’égard des talents étrangers. Dans ce cadre, le ministère souhaite généraliser, d’ici 2015, les guichets délocalisés des bureaux des étrangers préfectoraux dans les établissements d’enseignement supérieur. Ces guichets permettent d’effectuer, sur le lieu d’études ou à proximité, tout ou partie des formalités relatives au séjour. Par lettre du 30 décembre 2013, le ministre de l’intérieur a confié à l’inspection générale de l’administration (IGA) la mission d’identifier les modifications réglementaires nécessaires à la réalisation de l’objectif de généralisation des guichets délocalisés et d’examiner la faisabilité de leur mise en oeuvre.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 5 - Rapport d'information fait au nom de la Commission des affaires étrangères , de la défense et des forces armées, sur l'accueil des étudiants  étrangers en France

    30/06/2005

    Durant les années 1997-98, le nombre d'étudiants étrangers accueillis en France n'était que de 150 000 ; une active politique d'accueil a permis de faire remonter ce chiffre à 250 000, ce qui ne représente que 9 % des étudiants formés en dehors de leur pays d'origine. Les auteurs de ce rapport donnent cinq pistes de réflexion pour permettre à l'offre française de progresser : définir par une loi d'orientation les grands axes de la mobilité internationale au sein de l'université française ; accueillir un nombre croissant d'étudiants étrangers (en individuels ou en échanges universitaires) et améliorer le cadre de cet accueil ; former, orienter et sélectionner les étudiants des pays du Sud avant leur départ ; mutualiser les services de relations internationales des pôles universitaires ; instaurer systématiquement des guichets uniques d'accueil de ces étudiants.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 6 - Les conditions d'inscription et d'accueil des étudiants  étrangers dans les universités

    01/06/2005

    La mission d'évaluation confiée à l'IGAENR est centrée sur la situation des étudiants étrangers rejoignant à titre individuel les universités françaises, qui constituent 80 % du total des étudiants étrangers accueillis en France et se trouvant souvent en plus grande difficulté que les autres étudiants (taux de réussite très inférieurs à ceux des étudiants français ; conditions de vie précaires). Sur la base de l'étude de la "chaîne de l'accueil", des entretiens (dans les ministères, dans les établissements, les CROUS et les préfectures) et des rencontres (avec environ 300 étudiants étrangers dans la quinzaine de sites visités) ont été organisés par l'inspection qui s'est par ailleurs dotée de nombreux éléments de comparaison internationale. Modalités de recrutement des étudiants étrangers, procédures d'entrée et de séjour sur le territoire, conditions de vie et d'étude, tels sont les thèmes abordés par l'inspection qui estime que des écarts, parfois importants, existent entre les objectifs à atteindre et la réalité. Elle formule en fin de rapport un certain nombre de propositions.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 7 - Les étudiants  étrangers en France : l'état des savoirs

    01/03/2003

    Constatant que les échanges d'étudiants entre les pays datent de la Renaissance, les rapporteurs analysent l'origine géographique et culturelle des étudiants étrangers inscrits dans les universités françaises et établissent des comparaisons internationales selon leur niveau d'études et les disciplines étudiées. Ils se demandent pourquoi les étudiants étrangers choisissent la France comme pays d'études et remarquent l'évolution des politiques gouvernementales vis-à-vis des étudiants étrangers. Ils notent une absence de politique d'accueil, le problème de l'orientation des étudiants étrangers, leur adaptation à l'université française et leurs difficultés scolaires, leurs conditions de vie et les problèmes qu'ils peuvent rencontrer pour s'adapter à une culture différente. Ils se posent enfin la question du retour au pays d'origine.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Un plan d'action pour améliorer l'accueil des étudiants  étrangers en France : diagnostic et propositions

    19/07/2001

    Dans sa première partie le présent rapport se propose de mettre en évidence les termes actuels dans lesquels le débat sur l'accueil des étudiants étrangers se poursuit. L'analyse des pratiques conduit à souligner la nécessité d'une plus grande cohérence des interventions qui se succèdent tout au long de ce qu'il est proposé d'appeler « la chaîne de l'accueil » des étudiants étrangers. Cette analyse permet d'établir la nécessité d'une clarification des missions respectives et d'une amélioration de la coordination entre les différents acteurs qui concourent à la mission d'accueil des étudiants étrangers (troisième partie). Elle débouche sur des propositions d'amélioration qui tiennent compte à la fois des réalisations récentes et des difficultés qui persistent (quatrième partie).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 9 - Rapport d'information déposé (...) par la commission des finances, de l'économie générale et du plan sur l'accueil des étudiants  étrangers en France

    31/12/1999

    Le rapport étudie les enjeux de la formation des étudiants étrangers face à la mobilité internationale (mobilité à l'intérieur de l'Europe grâce au programme Erasmus, nécessité de moderniser le système éducatif français alors que les effectifs d'étudiants étrangers sont en diminution). Il souligne la complexité du dispositif d'accueil (manque de coordination entre les ministères de l'éducation nationale et des affaires étrangères, système d'attribution des bourses, difficultés administratives, dualité entre l'enseignement supérieur et les Ecoles, hébergement) et propose de prolonger les améliorations récentes (conditions d'entrée et de séjour, création de l'Agense Edufrance), par des réformes visant à placer l'étudiant au centre du dispositif (répartition plus cohérente des moyens, définition des champs d'intervention des différents acteurs, décentralisation et développement de la qualité de l'accueil, étude des coûts des études et valeur des diplômes délivrés).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 10 -  Etudiants  étrangers et marché du travail : une comparaison Allemagne, France, Royaume-Uni

    15/11/2013

    Sur la base d’une comparaison systématique des trois grands pays d’accueil en Europe, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, ce rapport explore les politiques publiques au service de l’attraction des talents étrangers sous une double contrainte : du côté de la France, concilier logique d’attractivité et logique migratoire pour améliorer in fine la transition du statut d’étudiant étranger vers celui de travailleur, au service de l’économie française ; du côté des pays d’origine, promouvoir une première expérience professionnelle nécessairement positive pour tous les diplômés étrangers, tout en favorisant le développement économique des pays les moins avancés, pour parvenir à un échange gagnant-gagnant entre la France et les pays d’origine.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Suivant