Résultats de recherche | Vie Publique

22 résultats pour votre recherche "faveur de la mixité sociale"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - Rapport d'information déposé (...) par le comité d'évaluation et de contrôle des politiques publiques sur l'évaluation des politiques publiques en faveur de la mixité  sociale dans l'éducation nationale

    01/12/2015

    En octobre 2014, le Comité de contrôle et d’évaluation des politiques publiques (CEC) a inscrit à son programme de travail l’évaluation des politiques publiques en faveur de la mixité sociale dans l’éducation nationale. La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école de la République a en effet confié une nouvelle mission au service public de l’éducation : celle de veiller à la mixité sociale des publics scolarisés dans les établissements d’enseignement. L’état des lieux réalisé par le CEC fait apparaître « une école qui fait peu de cas de la mixité sociale » et un système scolaire « profondément ségrégué » (surreprésentation des élèves défavorisés dans les établissements socialement défavorisés, accroissement de la ségrégation à l’encontre des élèves défavorisés dans certains établissements publics qui sont fuis par les classes moyennes, notamment en raison de l’assouplissement de la carte scolaire, mais aussi existence de « ghettos scolaires ») . Compte tenu de ces différents constats, les rapporteurs formulent des propositions pour lutter contre les inégalités d’éducation.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 2 - Evaluation des actions publiques en faveur de la mixité des métiers

    21/04/2017

    Alors que femmes et hommes sont aujourd’hui à parts quasiment égales dans la population active, peu de métiers sont mixtes : seuls 15,5 % des travailleurs exercent un métier présentant une répartition femmes/hommes équilibrée, située entre 40 et 60%. Facteur d’égalité professionnelle et de lutte contre la ségrégation professionnelle, la mixité dans les filières de formation et les métiers est également un levier d’amélioration de l’emploi. Elle est aussi une condition primordiale de la diversité et de l’émancipation individuelle qui impose de rompre avec les stéréotypes et représentations intériorisées pour choisir librement son orientation professionnelle. Pour répondre à ces enjeux, le Gouvernement a lancé, en juin 2016, une évaluation des actions publiques en faveur de la mixité des métiers, confiée à l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), l’Inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche (IGAENR), avec le concours du SGMAP. La mission d’évaluation avait pour objectif d’identifier les actions les plus porteuses et de proposer des pistes d’amélioration. Le rapport, remis en avril 2017, fait état des progrès très lents vers la mixité des métiers. Si l’objectif s’est affirmé progressivement, il reste peu mobilisateur et aujourd’hui limité de fait à la promotion de l’accès des femmes à des fonctions traditionnellement masculines. En outre, les actions publiques et privées conduites en faveur de la mixité, nombreuses et variées, apparaissent souvent trop ponctuelles pour produire un effet systémique. C’est pourquoi la mission préconise plusieurs axes pour renforcer la mixité : clarifier la présentation de l’objectif de mixité des métiers et améliorer la mesure des évolutions ; former ou sensibiliser tous les acteurs relais ; intégrer des leviers en faveur de la mixité dans les dispositifs de droit commun des acteurs de l’éducation, de la formation, de l’orientation et du recrutement ; engager une action publique volontariste de promotion de la mixité dans quelques métiers à fort potentiel de développement ; développer l’évaluation des outils mis en œuvre, capitaliser sur les expériences passées et diffuser les bonnes pratiques ; poursuivre et amplifier les politiques créant un environnement favorable à la mixité.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 3 - Politique du logement social : chronologie

    26/11/2018

    L'objectif est de favoriser la mixité  sociale en permettant à diverses catégoriesopposable ("Loi Dalo") et portant diverses mesures en faveur de la

    Rubrique : Politiques publiques


  • 4 - La citoyenneté. Être (un) citoyen aujourd'hui

    27/09/2018

    service national universel, tel qu'il se dessine, permettra de donner un nouvel élan à la mixité  sociale et de faire monter en puissance le service

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 5 - Chronologie

    21/03/2018

    Le rapport insiste notamment sur la nécessité de mettre en place une politique volontariste de mixité  sociale 

    Rubrique : Politiques publiques


  • 6 - Chronologie 2017

    12/01/2018

    généraliser l'engagement au service de l'intérêt général et accompagner l'émancipation des jeunes, favoriser la mixité  sociale et l'égalité d'accès au

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


  • 7 - Égalité et citoyenneté : que change la loi du 27 janvier 2017 ?

    13/02/2017

    Elle vise trois objectifs : encourager la citoyenneté et l'émancipation des jeunes, favoriser la mixité  sociale et l'égalité des chances dans l

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 8 - Chronologie 2016

    13/01/2017

    intérêt général et accompagner l'émancipation des jeunes, favoriser la mixité  sociale et l'égalité d'accès au logement et renforcer l'égalité réelle

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


  • 9 - Qu'est-ce que le service civique ?

    06/02/2015

    Le service civique a pour objet de renforcer la cohésion nationale et la mixité  sociale 

    Rubrique : A la une


  • 10 - Chronologie 2013

    10/01/2014

    objectif de mixité  sociale reste à consolider20 - 21 juinDeuxième conférence sociale pour l'emploi réunissant gouvernement et partenaires sociaux 

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


1 - 2 - 3 - Suivant