Résultats de recherche | Vie Publique

553 résultats pour votre recherche "français de santé"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - La santé des Français : bonne dans l'ensemble, mais des inégalités

    19/05/2017

    Les Français sont globalement en bonne santé (près de 70% s'estiment en bonne santé 

    Rubrique : En bref


  • 2 - Société : l'état de santé des Français en 100 indicateurs

    01/12/2011

    L'état de santé des Français est globalement bon et tend à s'améliorer

    Rubrique : En bref


  • 3 - La santé des Français : bonne, mais des points faibles

    31/08/2009

    L'état de santé des français apparaît globalement bon, comparé à des pays de même niveau de vie

    Rubrique : En bref


  • 4 - Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé  français en 2005 : résultats

    01/07/2007

    Depuis 1998, la surveillance des accidents avec exposition au sang (AES) est effectuée dans les établissements de santé français. Ce rapport présente les objectifs et les modalités de cette surveillance réalisée par le Réseau d'Alerte d'Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales (RAISIN). La présente analyse correspond à la troisième année de fonctionnement sur la base de la méthodologie nationale RAISIN et agrège les données des réseaux des 5 CClin (Centres de coordination de lutte contre les infections nosocomiales).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 5 - Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé  français - Résultats année 2004

    01/10/2006

    Depuis 1998, la surveillance des accidents avec exposition au sang (AES) est effectuée dans les établissements de santé français. Ce rapport présente les objectifs et les modalités de cette surveillance réalisée par le Réseau d'Alerte d'Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales (RAISIN). La présente analyse correspond à la deuxième année de fonctionnement sur la base de la méthodologie nationale RAISIN et agrège les données des réseaux Est, Ouest, Sud-est et Sud-ouest et pour la première fois, les données du réseau Paris-Nord. Cette surveillance doit permettre d'identifier les circonstances de survenue des AES et de déterminer, en concertation avec les différents acteurs, les actions à mettre en place (information, formation, organisation du travail...).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 6 - Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé  français , 2003

    01/07/2005

    Depuis 1998, la surveillance des accidents avec exposition au sang (AES) est effectuée dans les établissements de santé français. Ce rapport présente les objectifs et les modalités de cette surveillance réalisée par Réseau d'Alerte d'Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales (RAISIN). Ce réseau associe l'Institut de veille sanitaire, le CTIN, les CCLIN, mais aussi l'AFSSAPS, l'ANAES ainsi que le GERES. Il identifie les circonstances de survenue des AES (matériel utilisé, geste effectué). Cette surveillance doit aussi permettre de déterminer, en concertation avec les différents acteurs, les actions à mettre en place (information, formation, organisation du travail, élaboration de protocoles de soins incluant la sécurité du personnel, le choix de matériel).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 7 - Surveillance des accidents avec exposition au sang dans les établissements de santé  français en 2006 - Résultats

    06/11/2008

    Le contexte réglementaire et scientifique de ces 10 dernières années a conduit à positionner la surveillance des accidents avec exposition au sang (AES) comme un impératif pour chaque établissement de santé. La circulaire n° 249 du 20 avril 1998 souligne que l'interprétation des données de surveillance des AES par le médecin du travail, en collaboration avec le Comité de lutte contre les infections nosocomiales (Clin), doit permettre d'identifier les circonstances de survenue des AES (matériel utilisé, geste effectué). Cette surveillance doit aussi permettre de déterminer, en concertation avec les différents acteurs, les actions à mettre en place (information, formation, organisation du travail, élaboration de protocoles de soins incluant la sécurité du personnel, choix de matériel). Dès 1998, le Comité technique national des infections nosocomiales (CTIN) a placé la surveillance des AES comme une des priorités devant faire l'objet d'un consensus national en terme de méthode de recueil et d'analyse des données au même titre que la surveillance des infections du site opératoire, des bactéries multirésistantes (BMR), des bactériémies et des infections en réanimation. La mise en place de ce travail d'harmonisation méthodologique a été confiée au Réseau d'alerte d'investigation et de surveillance des infections nosocomiales (Raisin). Ce réseau associe l'Institut de veille sanitaire, et les Centres de coordination de lutte contre les infections nosocomiales (CClin), selon la thématique, des représentants de réseaux experts déjà présents en France. Pour la surveillance des AES, le Geres a été de ce fait un des partenaires du Raisin. Le groupe de travail du Raisin chargé de proposer une méthodologie nationale de surveillance a été mis en place en fin d'année 2001 et la méthodologie nationale issue de sa réflexion a été validée en septembre 2002. Trois rapports relatifs aux années de recueil 2003, 2004 et 2005 ont déjà été produits. La présente analyse correspond à la cinquième année de fonctionnement sur la base de la méthodologie nationale Raisin et agrège les données des réseaux des cinq CClin.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Recommandations pour la mise en oeuvre d'un tableau de bord de la lutte contre les infections nosocomiales au niveau de chaque établissement de santé  français - Rapport de l'Institut de Veille Sanitaire en réponse à la Saisine du 21 mars 2003 de Monsieur Jean-François MATTEI, Ministre en charge de la Santé 

    15/02/2004

    Le Ministre en charge de la Santé, Monsieur Jean-François Mattei, a saisi l'Institut de Veille Sanitaire (InVS) en mars 2003, afin que soient définis des indicateurs de lutte contre l'infection nosocomiale susceptibles de constituer un tableau de bord pour l'ensemble des établissements de santé publics et privés. Sur la base des propositions du groupe d'experts, des discussions de concertations avec les parties concernées et des débats au sein du comité de pilotage, l'InVS présente des recommandations, parmi lesquelles les indicateurs à introduire dans le tableau de bord (par exemple la surveillance du taux d'infection du site opératoire - ISO) et la définition des méthodes et des outils standardisés nécessaires à la production d'indicateurs (cette production se faisant sous la responsabilité de l'établissement). Une liste de travaux complémentaires et un calendrier indicatif sont par ailleurs proposés.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 9 - Rapport annuel 2011 de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 

    19/06/2012

    L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) présente son rapport au titre de l’année 2011. A la suite de la crise du Mediator ®, plusieurs missions menées par l’IGAS, l’organisation de débat ainsi que différents travaux d’évaluation ont permis de nourrir la réforme du système de sécurité du médicament et des produits de santé. Ces différents travaux ont abouti à la loi relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé promulguée le 29 décembre 2011. Celle-ci prévoit notamment la création de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui se substitue à l’AFSSAPS.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 10 - Rapport annuel 2004 de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé 

    22/06/2005

    L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a été créée par la loi du 1er juillet 1998 instituant un dispositif de veille et de sécurité sanitaire pour mieux répondre à la complexité croissante des problématiques de santé publique, aux interrogations des professionnels et aux demandes des citoyens dans le domaine des produits de santé : médicaments et matières premières, dispositifs médicaux, dispositifs médicaux de diagnostic in vitro, produits biologiques d'origine humaine (produits sanguins labiles, organes, tissus, cellules, produits de thérapie génique et de thérapie cellulaire), produits thérapeutiques annexes. Elle est également chargée de la sécurité d'emploi des produits cosmétiques et, depuis 2004, des produits de tatouage.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Suivant