Résultats de recherche | Vie Publique

158 résultats pour votre recherche "national de la recherche scientifique"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 41 - Rapport sur l'évaluation de la stratégie nationale de recherche en matière d'énergie

    16/04/2009

    Prévue par la loi du 13 juillet 2005 de programme fixant les orientations de la politique énergétique, la « stratégie nationale de la recherche énergétique », dont la première édition a été publiée en mai 2007 par les ministères de la recherche et de l’industrie, doit faire l’objet en vertu de la même loi d’une évaluation par l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques. Au terme d’une investigation d’une année, qui les a amenés à auditionner une soixantaine de spécialistes de l’énergie en France, et une cinquantaine en Finlande, aux États-Unis et au Japon, les deux rapporteurs, MM. Christian Bataille et Claude Birraux, députés, dressent un bilan critique de cette stratégie et émettent des recommandations

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 42 - Art, science, technologie : rapport remis à M. le ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

    30/11/1998

    Dans son introduction, le rapport expose les raisons qui militent pour renforcer les activités de recherche, de développement et de formation associant art, sciences et technologie (AST). Ensuite, le repérage des ressources présente une liste de groupes français susceptibles de participer à un programme art-science-technologie et indique aussi des groupes ou sociétés actifs à l'étranger dans ce domaine. Sont également étudiés : les réseaux informatiques, les stratégies scientifiques notamment sur la recherche artistique, les enjeux économiques et la politique technologique. La conclusion avance des recommandations en vue de renforcer et de valoriser la recherche française en art, science, technologie.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 43 - Rapport sur les instituts universitaires de formation des maîtres adressé à M. le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche et à M. le ministre de l'éducation nationale

    31/07/1993

    Propositions de réforme des IUFM. Le rapport recommande deux mesures immédiates : décider que la première année d'IUFM consacrée à l'acquisition du savoir disciplinaire a pour but la préparation scientifique du CAPES et du CAPET (en conséquence supprimer l'option réservée aux étudiants d'IUFM de l'épreuve professionnelle), réduire le nombre des enseignants permanents dans les IUFM. Puis il présente un programme de travail regroupant des recommandations pouvant être explorées ultérieurement relatives aux statuts des IUFM (liens avec les universités), à leur localisation, aux enseignants affectés dans les IUFM, au contenu des enseignements, à la situation des étudiants des IUFM.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 44 - L'enseignement de la philosophie des sciences : rapport au ministre de l'éducation nationale, de la recherche et de la technologie

    29/02/2000

    Etat des lieux de l'enseignement de la philosophie dans les cursus universitaires scientifiques. Identification des obstacles intellectuels et institutionnels qui pourraient s'opposer à sa mise en place. Enfin formulation de propositions qui s'articulent autour des axes : renforcer, étendre et coordonner les enseignements existants ; amorcer le processus de formation des enseignants qui assureront cet enseignement ; étendre la portée de cet enseignement vers l'enseignement secondaire, le monde de l'entreprise et celui de la culture et de la communication.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 45 - Rapport d’évaluation n° 4 de la Commission nationale d'évaluation relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs

    15/10/1998

    L’évaluation des recherches, selon la mission qui a été confiée à la Commission par l’article 4 de la loi du 30 décembre 1991, a été poursuivie. Le rapport n° 4 correspond aux auditions tenues de septembre 1997 à juin 1998. De nombreux aspects importants ont déjà été étudiés dans le rapport sur la réversibilité, demandé par le Gouvernement à la Commission et remis en juin 1998. Ce rapport et les recommandations formulées dans celui-ci ont été approuvés unanimement par les membres de la Commission nationale d’évaluation et remis au Gouvernement en octobre 1998. Pour ce rapport n° 4, la Commission a évalué l’évolution des recherches sur les trois axes de la loi et a porté une attention particulière à l’adéquation du plan-programme des recherches aux objectifs fixés par la loi de 1991 et aux scénarios de la stratégie industrielle envisageables à court et à long terme et présentés lors des auditions, aux recherches spécifiques relatives à chacun des trois axes de la loi et à l’inventaire des déchets de haute activité et à vie longue. Le rapport comporte en outre le suivi des sujets de recherche et des recommandations présentées dans les rapports précédents. La cohérence des recherches explicitées dans le plan-programme par rapport aux exigences de la loi de 1991 et à la stratégie industrielle a été évaluée à partir des présentations faites, des documents de synthèse remis par les acteurs de la loi et de la synthèse préparée par la Direction de la technologie du MENRT ainsi que de la stratégie de l’EDF présentée le 8 janvier 1998 à la CNE. La Commission a procédé à cette évaluation par référence aux orientations gouvernementales rappelées par le Conseil interministériel du 2 février 1998 et aux orientations stratégiques exprimées dans le rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques du 11 juin 1998.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 46 - Rapport d’évaluation n° 3 de la Commission nationale d'évaluation relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs

    15/09/1997

    Au cours de l’exercice Juillet 1996 - Juin 1997, la Commission nationale d’évaluation a effectué 12 auditions des acteurs de la loi (ANDRA, CEA, COGEMA, EDF) et entendu 4 experts : Carlo Rubbia (CERN – Suisse) sur l’axe 1 de la loi « Séparation – Transmutation », ainsi que Jean-Paul Minon (ONDRAF – Belgique), Claes Thegerström (SKB – Suède) et Colin Allan (EACL – Canada) sur le problème de la réversibilité au titre de l’axe 2 de la loi. Deux auditions ont été consacrées respectivement à la stratégie industrielle et à la stratégie de recherche, mais la date de ces deux séances (28 mai et 23 avril 1997) ne permet, dans ce rapport, qu’une première appréciation de ces présentations, dont l’étude devra être approfondie au cours du second semestre 1997. Plusieurs membres de la Commission se sont rendus aux Etats-Unis pour rencontrer les organismes gouvernementaux concernés par la gestion des déchets nucléaires, et au Canada pour rencontrer les diverses instances de EACL (Energie atomique du Canada) et visiter l’important site de recherches en laboratoire souterrain au Manitoba (URL – Pinawa et laboratoires de Whiteshell). La Commission a également consacré 9 séances plénières ou partielles à la rédaction de ce document, qui est présenté aux Ministères et à l’Office parlementaire des choix scientifiques et technologiques, le 10 septembre 1997, puis aux acteurs de la loi et à la presse. L’évaluation porte sur les trois axes de recherche définis par la loi.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 47 - Culture scientifique : la labellisation des centres

    13/11/2006

    L'Inspection générale de l'administration de l'Éducation nationale et de la Recherche a remis en novembre 2006 un rapport sur les centres de Culture

    Rubrique : En bref


  • 48 - La politique française dans le domaine du calcul scientifique

    31/03/2005

    Par lettre du 21 septembre 2004, le ministre délégué à la recherche a demandé le concours de l'Inspection générale de l'administration de l'Education nationale et de la Recherche et du Conseil général des technologies de l'information pour animer un groupe de travail dont les travaux étaient destinés à définir et à préfigurer les structures de concertation et de décision nécessaires à la mise en oeuvre d'une politique forte en matière de calcul scientifique en France.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 49 - Pour une meilleure évaluation de la recherche publique en sciences humaines et sociales (SHS) - Tome 2

    01/08/2006

    Le Tome II de ce rapport analyse sous forme détaillée les objectifs et les procédures de l'évaluation de la recherche en sciences humaines et sociales dans les établissements publics de recherche français. Compte tenu des personnes et des structures susceptibles d'être évaluées pour leurs activités de recherche, et des modes de financement dont elles dépendent, l'étude s'efforce de répondre à trois questions : pourquoi et comment la recherche en SHS est-elle évaluée ? Dans quelle mesure cette évaluation est-elle adéquate et efficace ? Comment l'évaluation de la recherche en SHS en France pourrait-elle être améliorée afin de rejoindre les normes internationales en la matière ? Au terme d'une analyse des instances d'évaluation (composition, missions et modalités de fonctionnement), critères et indicateurs utilisés, le CNER fait le point sur les enjeux de l'évaluation pour la communauté scientifique. Il propose des axes de réflexion de nature à ouvrir la voie à une meilleure adéquation et à un meilleur ajustement des procédures d'évaluation en sciences humaines et sociales.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 50 - Les formations juridiques de base - rapport du Comité national d'évaluation

    30/06/2004

    Le Comité national d'évaluation a décidé, en 2001, d'entreprendre l'évaluation des formations juridiques de base (DEUG, licence), compte tenu de la place accrue du droit dans la société française et du développement des échanges européens et internationaux. Il présente le processus de l'évaluation pour 2002-2003, le maillage universitaire (58 universités et 2 CUFR - centres universitaires de formation et de recherche), les étudiants (motivations, validations d'acquis, taux de réussite, réorientation, avenir...), les enseignants (effectifs et démographie, répartition des cours et travaux dirigés), l'organisation de l'enseignement et le contrôle des connaissances, les formations dispensées, les perspectives (avec de nouveaux objectifs pour la formation).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


Précédent - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - Suivant