Résultats de recherche | Vie Publique

65 résultats pour votre recherche "pays de la terre"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 61 - Rapport d'information fait au nom de la mission commune d'information sur les conséquences de la tempête Xynthia - Tome I : rapport

    07/07/2010

    Le 28 février 2010, la violente tempête Xynthia a durement frappé le littoral atlantique, touchant particulièrement les départements de Vendée et de Charente-Maritime. Deux mois plus tard, la Côte d'Azur subissait à son tour un épisode inquiétant avant que le Var ne connaisse 25 victimes. Xynthia s'inscrit elle-même dans une longue suite de catastrophes : le raz de marée de 1953 aux Pays-Bas, ses ruptures de digues et ses 1 800 morts ; le tsunami de 2004 dans l'océan indien, conséquence d'un tremblement de terre ; les crues de la Somme, du Gard et du Rhône. Ces quelques exemples témoignent de l'ampleur d'un phénomène permanent et destructeur, illustré encore récemment sur la Côte d'Azur. En France, l'inondation est le premier des risques de catastrophes naturelles. Elle concerne, selon l'Institut français de l'environnement, deux communes sur trois. Près de 1 000 communes littorales présentent un risque d'intrusion d'eau. Quant à la submersion marine, phénomène particulier dans ses causes comme dans ses manifestations, elle demeure moins connue que la crue ou l'inondation par les fleuves. Face à ces risques de catastrophes naturelles, le Sénat a souhaité examiner leurs conséquences et définir les moyens d'en prévenir le renouvellement. A noter qu'un Tome II propose le compte-rendu des auditions menées par la mission d'information.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 62 - Faim dans le monde et politiques agricoles alimentaires : bilan et perspectives

    07/03/2008

    Plus de 850 millions de personnes dans le monde sont sous-alimentées, les trois quarts d'entre elles sont des paysans des pays en développement. La croissance démographique annoncée dans les cinquante prochaines années repose avec force la question de l'éradication de la faim dans le monde. Le rapport revient d'abord sur les différents aspects et les causes de la faim dans le monde : la pauvreté, les guerres, le développement agricole inégal issu de l'évolution historique très contrastée des agricultures du monde, les problèmes de l'accès à la terre et à l'eau, le poids de la dette et les conséquences des programmes d'ajustement structurel sur les dépenses publiques notamment en matière agricole. Revenant sur la notion de "souveraineté alimentaire", le rapport rappelle que l'agriculture doit être une composante essentielle du développement des pays en développement et insiste notamment sur l'importance des politiques publiques en la matière ainsi que sur le renforcement de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 63 - Rapport d'information déposé (...) par la commission des affaires étrangères en conclusion des travaux d'une mission d'information constituée le 11 décembre 2013 sur les enjeux écologiques, économiques et géopolitiques du changement climatique en Arctique et en Antarctique

    08/04/2015

    Le présent rapport d’information s’intéresse aux effets du changement climatique en Arctique et en Antarctique, sous l’angle écologique, économique et géopolitique. Dans ces deux espaces, deux formes différentes de coopération ont été mis en oeuvre : la gouvernance internationale en Arctique (les terres émergées, qui sont à la périphérie, relèvent exclusivement des différentes souverainetés nationales, tandis que la partie centrale, étant océanique, relève principalement du droit international de la mer) ; la cogestion internationale en Antarctique (créé à la suite de la signature du Traité sur l’Antarctique en 1959, un dispositif interdit l’exploitation des ressources minérales, encadre la pêche et le tourisme, et consacre l’Antarctique aux activités scientifiques. Il oblige par ailleurs à la plus grande transparence et à la concertation sur les activités des différents pays). Le rapport s’interroge sur la manière dont la France peut agir pour conforter le dispositif de cogestion internationale qui existe en Antarctique et pour rendre plus exigeante et plus protectrice la gouvernance commune qui devrait, selon la mission, être son pendant en Arctique.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 64 - La France et ses campagnes 2025-2050 - Regards croisés filières et territoires

    28/11/2013

    Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces propose un travail prospectif comparatif (1950/2025-2050) portant sur quinze territoires, avec l’objectif de mieux comprendre les mutations survenues dans le monde rural. Il retient cinq grands enjeux de portée nationale : l’étalement urbain et la préservation des terres agricoles (trois cas : Ile de la Réunion, pays de Rennes, Grand Pic St Loup) ; le climat et l’eau : quelle adaptation pour l’agriculture et la forêt ? (deux cas : Bassin de l’Adour amont et Massif des Landes de Gascogne) ; l’intensification écologique de l’agriculture (quatre cas : Ile de la Réunion - polyculture des Hauts, relations agriculture-élevage, Aube - agriculture de conservation, Poitou - pâturages tournants dynamiques, Rhône-Alpes - agriculture biologique) ; la montagne alpine et l’identité montagnarde (trois cas : Beaufortain, Bauge, Queyras) ; la moyenne montagne, l’herbe et la forêt : quel avenir pour le Massif central ? (quatre cas : Aubrac, Cézallier, Livradois-Forez, Haute Corrèze).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 65 - Pour un renforcement de la coopération régionale des Outre-mer

    09/05/2012

    Depuis au moins une décennie, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française, La Réunion, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, les Terres australes et antarctiques françaises et Wallis-et-Futuna coopèrent de manière plus structurelle avec les pays et territoires de leur zone géographique respective. Les principales préconisations du Conseil économique, social et environnemental pour renforcer la coopération régionale des Outre-mer s’articulent autour des quatre axes suivants. Le premier vise à assurer la mise en œuvre des fondamentaux préalables à la coopération régionale des Outre-mer. Le deuxième axe cherche à refonder la gouvernance de la coopération régionale. Le troisième axe essaie de cibler en priorité les projets répondant aux intérêts réciproques des Outre-mer et des pays et territoires partenaires en matière de coopération. Enfin, le quatrième axe esquisse une nouvelle politique européenne de voisinage basée sur le développement humain.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


Précédent - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7