Résultats de recherche | Vie Publique

8 résultats pour votre recherche "programme autoroutier"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - Evaluation de la politique d'exploitation des itinéraires autoroutiers interurbains non concédés

    01/07/2004

    Cette mission d'évaluation sur la politique d'exploitation des itinéraires autoroutiers non concédés a été établie à la demande du Directeur des routes, du Directeur de la sécurité et de la circulation routières et du Directeur du personnel . La première partie du rapport reprend les objectifs et programmes de la mission. Les difficultés de la mise en oeuvre du schéma directeur d'exploitation de la route (SDER) sont analysées et suivies de recommandations pour assurer la continuité de service sur le futur réseau des routes nationales (réorganisations des services routiers de l'Etat ; remise à niveau du réseau non concédé...).

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 2 - Art et espace public : le point sur une démarche urbaine

    01/03/2003

    Ce rapport fait le point sur les relations de l'art avec la ville et sur la place de l'art dans l'aménagement urbain. Il expose l'évolution de la démarche depuis la fin des années 1960, le grand développement à partir des années 1980 et observe qu'au début du XXIème siècle, les projets liés aux grandes opérations urbanistiques se raréfient. Il analyse les aspects institutionnels et financiers : le 1 % décoration, la création du crédit "commande publique" et sa mise en oeuvre, les autres dispositifs financiers (conventions du ministère de la culture). Il présente les problématiques de la démarche : la place de l'artiste, nouvel acteur dans l'espace public, les questions d'ordre technique et juridique, les problèmes de la commande et de la réalisation. Il ouvre enfin des perspectives et émet des suggestions. En conclusion, il donne des opportunités d'actions pour l'Etat : programmes de constructions universitaires, programmes routiers et autoroutiers, grandes opérations d'urbanisme et projets de renouvellement urbain.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 3 - Chronologie 2018

    14/01/2019

    Il constitue une contribution au programme national « Action cœur de ville », annoncé lors de la Conférence nationale des territoires du 14 décembre

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


  • 4 - Chronologie 2016

    13/01/2017

    honnêteté, l'indépendance et le pluralisme de l'information et des programmes Cette restriction s'applique durant la diffusion des programmes et

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


  • 5 - Dette de l'État : comment la réduire ?

    05/07/2006

    privatisation des concessions autoroutières amorcée à l'automne 2005 programme est différent de la programmation annuelle des finances publiques

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 6 - Bilan LOTI autoroute A51 - Section Grenoble-Col du Fau

    28/12/2016

    La section Grenoble - Col du Fau de l’autoroute A51 a été mise en service par étapes, entre 1999 et 2007. Elle a été conçue comme une partie d’un projet plus global d’itinéraire autoroutier de Grenoble à Marseille, dont il manque un tronçon de 92 km, entre le Col du Fau et La Saulce. Ce dernier tronçon cumule les difficultés techniques et environnementales, et voit sa réalisation reportée à un horizon lointain. La section analysée présente deux parties contrastées, l’une libre de péage au voisinage de Grenoble et à vocation périurbaine, l’autre à péage et à trafic très modeste pour une autoroute (6000 véhicules par jour). Malgré quelques imprécisions, le dossier fourni par le concessionnaire et maître d’ouvrage AREA est détaillé et permet une bonne analyse. Les impacts environnementaux ont été dans l’ensemble bien maîtrisés et l’autoroute déleste efficacement la RD 1075 qui lui est parallèle. Cependant le bilan économique et socio-économique est significativement moins favorable qu’envisagé : A programme constant, les coûts de construction ont été dépassés de 22 % ; Compte tenu du faible niveau de fréquentation, le bilan socio-économique apparaît, avec le taux d’actualisation de 8 % pris en compte, négatif. Le financement par adossement a permis au concessionnaire de supporter la charge financière, mais du point de vue de la collectivité l’investissement apparaît peu justifié, du moins pour la partie à péage située au sud de Vif.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 7 - Garabit-Millau : les viaducs de l'extrême

    11/02/2015

    Le rapport a été réalisé dans le cadre d’une mission d’appui à l’association "Garabit-Millau, les viaducs de l’extrême", fondée dans le but d’obtenir le classement au patrimoine mondial de l’UNESCO du viaduc ferroviaire de Garabit et du viaduc autoroutier de Millau. Il retrace l’histoire de la construction des ponts en France et dans le monde permettant de mettre en valeur l’originalité des viaducs de Garabit et de Millau. Le rapport s’attache à regarder la place des deux viaducs dans l’histoire des structures, abordée sous ses différents aspects : le savoir et le faire, le savoir par l’expérience et le savoir issu d’une approche scientifique : la mécanique, Comme ces deux viaducs mettent en jeu trois grands types de structures : l’arc, la poutre réticulée et la poutre haubanée (structure suspendue), le rapport conserve ces catégories et examine l’état des savoirs et des modes de faire ainsi que la qualité du résultat, Mais celle-ci dépend également d’autres facteurs. L’analyse s’ouvre ainsi sur d’autres champs : le programme et le contexte, l’appartenance à un réseau, la position de l’ouvrage par rapport aux théories esthétiques, puis les contraintes fonctionnelles, les données et les moyens, les matériaux. La qualité esthétique des deux viaducs, jouant sur les contrastes, est particulièrement soulignée.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Rapport d'information fait au nom de la commission des finances sur le financement des infrastructures de transport

    28/09/2016

    La France investit-elle suffisamment dans ses infrastructures de transport et sélectionne-t-elle les meilleurs projets ? Les principaux projets d'infrastructures actuellement programmés ou en cours de réalisation sont-ils soutenables d'un point de vue budgétaire et financier ? Quelles sont aujourd'hui la situation et les perspectives financières des acteurs chargés d'investir dans les infrastructures de transport ? C’est à ces différentes questions que tente de répondre le groupe de travail sur le financement des infrastructures de transport. Les travaux du groupe de travail se sont plus particulièrement concentrés sur le financement des grandes infrastructures de transport routier, autoroutier, ferroviaire et fluvial.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics