Résultats de recherche | Vie Publique

83 résultats pour votre recherche "réussite scolaire"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - Grande pauvreté et réussite  scolaire : le choix de la solidarité pour la réussite de tous

    11/05/2015

    En France, 1,2 million d’enfants, soit un enfant sur dix, sont des enfants de familles pauvres : tel est le constat rappelé dans le rapport de la mission « Grande pauvreté et réussite scolaire ». Conformément à la lettre adressée par la ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, la mission devait plus particulièrement se concentrer sur les trois points suivants : un devoir de connaissance et de meilleure prise en compte de la précarité de vie des familles en grande difficulté ; les relations entre les familles pauvres et l’école ; les moyens pédagogiques pour assurer la réussite de tous et la qualité de la formation des personnels. La première partie du rapport décrit l’aggravation de la détresse sociale au sein de l’école, et montre les difficultés que l’école et ses partenaires rencontrent pour répondre aux besoins des élèves qui vivent dans des familles en situation de grande pauvreté. La deuxième partie identifie quatre leviers pour faire réussir tous les élèves et combattre ainsi les inégalités au sein du système éducatif : une concentration indispensable des efforts et des moyens pour mieux venir en aide aux enfants des familles pauvres, condition nécessaire pour une égalité des droits ; une politique globale pour une école plus inclusive qui s’organise pour privilégier le « scolariser ensemble » au cours de la scolarité obligatoire et permettre à tous les élèves de réussir ; une politique de formation et de gestion de ressources humaines pour réduire les inégalités ; une alliance éducative entre l’école, les parents, les collectivités territoriales, les associations.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 2 - Evaluation du dispositif des médiateurs de réussite  scolaire - Un dispositif qui ne répond que partiellement à ses objectifs et dont l’impact reste à démontrer

    07/06/2012

    Par note du 24 mars 2010, le ministre de l'éducation nationale a demandé aux deux inspections générales de procéder à l'évaluation du dispositif des médiateurs de réussite scolaire dans les établissements d'enseignement du second degré, mis en place le 1er février 2009 par instruction conjointe du ministère de l'éducation nationale et du secrétariat d'Etat en charge de la politique de la ville. Le présent rapport s'attache essentiellement à mettre en évidence les missions réellement assurées par les médiateurs de réussite scolaire. Il tente par ailleurs d'apprécier leur rôle dans les établissements et la manière dont ils ont été intégrés dans les équipes de vie scolaire. Il propose quelques recommandations pour une meilleure efficacité du dispositif. Les missions fixées aux médiateurs de réussite scolaire dans la lettre ministérielle du 27 janvier 2009 ont pour objectifs de prévenir l'absentéisme et de renforcer les liens avec les familles.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 3 - Les nouveautés de la rentrée scolaire 2015 : programmes, calendrier scolaire et carte de l'éducation prioritaire

    27/07/2015

     scolaire et d'une nouvelle carte de l'éducation prioritaire, ainsi que la consolidation de la réforme des rythmes scolaires  réussite  scolaire 

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 4 - Carte scolaire : les effets contrastés de la réforme de 2007

    21/06/2013

    classe de 6ème entre 2006 et 2009, d'au moins 5% pour les collèges des réseaux de réussite  scolaire et d'au moins 9% pour les collèges "ambition

    Rubrique : En bref


  • 5 - Rentrée scolaire 2012 : premières mesures avant « la refondation de l'Ecole de la République »

    03/09/2012

    Belloubet, groupe "La réussite  scolaire pour tous" (l'école primaire, le collège unique, le socle commun, l'enseignement professionnel, etc

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 6 - Emploi des femmes : le poids de l'orientation scolaire

    08/03/2010

    de leur réussite  scolaire 

    Rubrique : En bref


  • 7 - La mise en oeuvre du programme CLAIR (collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite ) - Année scolaire 2010-2011

    29/05/2012

    La mission conjointe IGEN - IGAENR a été chargée de procéder à un suivi de la mise en oeuvre du programme « collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite » (CLAIR) expérimenté, à la rentrée 2010, dans 105 collèges et lycées de dix académies : modalités de pilotage du dispositif, efficience de ce pilotage à l’échelle des services académiques et des établissements ; analyse des trois grands champs d’innovation que sont la pédagogie, la vie scolaire et les ressources humaines ; réalisations, difficultés rencontrées, solutions apportées ou encore initiatives notables dans la perspective de l’extension du programme.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Une école de la réussite pour tous

    12/05/2015

    En septembre 2011, un rapport du CESE sur les inégalités à l’école (Xavier Nau) faisait, comme d’autres rapports, le constat d’un renforcement des inégalités sociales et culturelles des enfants à l’école, et émettait des préconisations destinées à lutter contre ces inégalités. Dans ce nouvel avis, le CESE aborde la question de la réussite scolaire en mettant l’accent sur les publics les plus défavorisés, notamment ceux marqués par la grande pauvreté. Il a mené plus de 200 auditions, rencontré des acteurs de l’éducation, et fait participer à ses travaux des parents vivant dans la grande pauvreté, adoptant avec eux la démarche de « Croisement des savoirs ». S’appuyant sur une série d’entretiens, d’auditions, de visites et de rencontres, le CESE présente des expériences de terrain, puis émet de nouvelles préconisations.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 9 - Modalités d’intégration des internats d’excellence dans une politique renouvelée des internats au service de la réussite éducative des élèves

    25/07/2013

    Par une note du 12 février 2013, le ministre de l’éducation nationale, le ministre de l’intérieur, la ministre déléguée auprès du ministre de l’éducation nationale chargée de la réussite éducative et le ministre délégué auprès de la ministre de l’égalité territoriale et du logement ont demandé au chef du service de l’inspection générale de l’administration, au doyen de l’inspection générale de l’éducation nationale et au chef du service de l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche, de conduire une mission sur les modalités d’intégration des internats d’excellence « dans une politique renouvelée d’internat au service de la réussite éducative des élèves ». Se référant au rapport annexé au projet de loi d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école, les ministres présentent l’internat comme « un mode d’accueil et de scolarisation qui favorise la réussite scolaire et l’apprentissage des règles de la vie collective ». Au dispositif des internats d’excellence, considéré comme coûteux et réservé à un petit nombre, il est envisagé de substituer l’excellence scolaire et éducative dans tous les internats.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 10 - Rapport d'information déposé (...) par le comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques sur la mise en oeuvre des conclusions du rapport d’information (n° 3968) du 17 novembre 2011 sur la médecine scolaire

    09/11/2012

    Un an après la publication de son rapport d’évaluation intitulé « Une médecine scolaire renforcée et rénovée au service de l’enfant », le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques (CEC) dresse un bilan des mesures prises par le Gouvernement et identifie, dans la perspective d’évolutions législatives en faveur de l’éducation et de la santé publique, les axes visant à donner une nouvelle définition de la politique de santé à l’école. Les rapporteurs proposent que la place de la santé à l’école fasse désormais l’objet d’une inscription dans la loi, en faisant de la promotion de la santé une composante du droit à l’éducation. Le contenu de cette mission de l’école devra être défini selon trois axes : la protection de la santé des élèves, l’insertion dans l’école et la réussite scolaire, et l’éducation à la santé et à la sexualité. En outre, les rapporteurs souhaitent que les volets de la politique de santé à l’école soient mis en cohérence au sein d’un parcours santé à l’école, qui regroupe toutes les actions susceptibles d’être mises en oeuvre à l’échelle d’un établissement : bilans infirmiers, consultations médicales, avis portés par les psychologues scolaires, adaptations mises en place dans le cadre d’un projet d’accueil individualisé (PAI) ou d’un projet personnalisé de scolarisation (PPS), aides sociales… Cette proposition vise à recentrer la politique de santé à l’école sur la personne de l’élève, en mettant l’accent sur les interactions qu’il convient de développer au niveau des établissements scolaires entre les différentes prestations individuelles et collectives prévues par le code de l’éducation.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - Suivant