Résultats de recherche | Vie Publique

254 résultats pour votre recherche "recherche industrielle"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 71 - Rapport d’évaluation n° 4 de la Commission nationale d'évaluation relative aux recherches sur la gestion des déchets radioactifs

    15/10/1998

    L’évaluation des recherches, selon la mission qui a été confiée à la Commission par l’article 4 de la loi du 30 décembre 1991, a été poursuivie. Le rapport n° 4 correspond aux auditions tenues de septembre 1997 à juin 1998. De nombreux aspects importants ont déjà été étudiés dans le rapport sur la réversibilité, demandé par le Gouvernement à la Commission et remis en juin 1998. Ce rapport et les recommandations formulées dans celui-ci ont été approuvés unanimement par les membres de la Commission nationale d’évaluation et remis au Gouvernement en octobre 1998. Pour ce rapport n° 4, la Commission a évalué l’évolution des recherches sur les trois axes de la loi et a porté une attention particulière à l’adéquation du plan-programme des recherches aux objectifs fixés par la loi de 1991 et aux scénarios de la stratégie industrielle envisageables à court et à long terme et présentés lors des auditions, aux recherches spécifiques relatives à chacun des trois axes de la loi et à l’inventaire des déchets de haute activité et à vie longue. Le rapport comporte en outre le suivi des sujets de recherche et des recommandations présentées dans les rapports précédents. La cohérence des recherches explicitées dans le plan-programme par rapport aux exigences de la loi de 1991 et à la stratégie industrielle a été évaluée à partir des présentations faites, des documents de synthèse remis par les acteurs de la loi et de la synthèse préparée par la Direction de la technologie du MENRT ainsi que de la stratégie de l’EDF présentée le 8 janvier 1998 à la CNE. La Commission a procédé à cette évaluation par référence aux orientations gouvernementales rappelées par le Conseil interministériel du 2 février 1998 et aux orientations stratégiques exprimées dans le rapport de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques du 11 juin 1998.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 72 - Rapport de la mission d'étude sur les énergies marines renouvelables

    03/05/2013

    Lors de la Conférence environnementale organisée en septembre 2012, le CGEDD et le CGIET ont été chargés d’étudier les perspectives de développement des énergies marines renouvelables (EMR) les plus matures (hors l’éolien offshore posé qui a déjà fait l’objet d’appels d’offres spécifiques lancés en 2012 et prévus en 2013) et des filières industrielles correspondantes : énergie hydrolienne, éolien offshore flottant, énergie houlomotrice et marémotrice, énergie thermique des mers, climatisation par eau de mer - SWAC - et énergie osmotique. Le présent rapport dresse un inventaire des technologies, puis examine successivement l’organisation en France de la recherche-développement sur les EMR, les enjeux industriels et économiques associés à l’essor d’une nouvelle filière de production d’énergie, les précautions à prendre pour préserver l’environnement marin et le cadre juridique applicable. Il propose également un échéancier et un plan d’action adaptés à la mise en valeur du potentiel énergétique marin français, ainsi que le développement d’une filière industrielle nationale.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 73 - Le Comportement des entreprises en matière de temps de travail et de travail posté : une approche par des données de panel

    30/11/1995

    Après une première partie problèmatique et une deuxième partie soulignant l'intérêt et les difficultés des analyses effectuées à partir de données de panel, analyse des déterminants structurels du temps de travail et de travail posté et du comportement cyclique des entreprises.& Enfin, présentation de données complémentaires sur le taux d'utilisation des équipements qui permet d'éclairer le potentiel de réorganisation des entreprises.& Important corpus d'annexes.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 74 - La contribution des formations scientifiques, techniques et industrielles au développement de l'industrie

    14/02/2017

    En France, les statistiques montrent qu’il n’y a pas, globalement, à court terme, de pénurie d’ingénieurs. En revanche, aujourd'hui déjà, les entreprises peinent à recruter dans certains secteurs et se plaignent de la difficulté à embaucher aux niveaux bac+2 et bac+3, la tendance à la poursuite d’études ne cessant de s’amplifier. Le monde de l’entreprise souffre par ailleurs d’un déficit d’information auprès des jeunes. Il est donc essentiel de systématiser davantage les contacts entre le système éducatif et les filières industrielles. La mission considère que renforcer les vocations scientifiques et technologiques nécessite une stratégie globale combinant de nombreuses mesures, dont certaines récurrentes ou de long terme. Des propositions concernant les différents niveaux de formation (de l’école primaire au supérieur) et les divers acteurs (les jeunes, les étudiants, les parents, les enseignants, les entreprises...) sont formulées au fil du rapport.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 75 - Rapport d'évaluation n°9 de la Commission nationale d'évaluation des recherches et études relatives à la gestion des matières et des déchets radioactifs

    15/06/2015

    La période de septembre 2014 à mai 2015 est la 8ème année de plein exercice de la Commission. L’évaluation des recherches qui ont été présentées à la Commission durant cette période fait l’objet du présent rapport (rapport N°9). Comme les années précédentes, une grande partie de ce rapport est consacrée à l’examen des déchets nucléaires, au suivi du projet de stockage Cigéo qui concerne les déchets inscrits au plan industriel de gestion des déchets (PIGD) et au suivi du programme Astrid, qui vise la construction d’un prototype de réacteur à neutrons rapides (RNR) de Génération-IV et l’étude de la transmutation de l’américium.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 76 - Faire connaître et partager les cultures scientifiques, techniques et industrielles : un impératif

    08/01/2014

    Le rapport se penche sur la question du développement de la diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI). Les auteurs privilégient le pluriel pour parler des cultures scientifique, technique et industrielle, souhaitant à la fois « marquer leurs spécificités respectives et mieux mettre en évidence qu'elles sont des composantes à part entière de la culture et non plus seulement des appendices des cultures littéraire et artistique ». La première partie du rapport revient sur les acteurs qui oeuvrent en faveur du partage de connaissance (musées, associations, centres de culture scientifique, technique et industrielle, médias, etc.), soulignant notamment que le partage des savoirs a été favorisé par le développement des nouvelles technologies. La seconde partie du rapport expose les motifs des recommandations et les cadres d'actions que les auteurs ont souhaité proposer en vue, d'une part, d'améliorer le partage des savoirs et, d'autre part, de promouvoir une meilleure gouvernance des CSTI, tout en rappelant les dispositions concernant les CSTI contenues dans les lois sur la refondation de l'école et sur l'enseignement supérieur et la recherche.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 77 - Les instituts Carnot : un lancement réussi, un avenir à préparer

    09/11/2009

    Créé en 2006, le dispositif Carnot vise à constituer, au sein de la recherche publique, un réseau de « champions » du partenariat industriel. 33 instituts ont ainsi obtenu le label Carnot pour une première période quadriennale. Quels premiers résultats ? Comment poursuivre ? Telles étaient les questions posées à l'IGAENR pour définir l'avenir d'un programme auquel l'Etat consacre 60 millions d'euros par an. Le rapport souligne la profonde originalité du dispositif dans le système français d'innovation de même que l'intérêt d'un management qui associe ministère, ANR (Agence nationale de la recherche) et réseau Carnot. Il met en lumière la qualité des résultats obtenus, Avec plus de 200 millions d'euros de ressources directes contractuelles, les instituts Carnot drainent 30% des recettes des contrats des administrations avec les entreprises. Aujourd'hui, ce réseau facilite l'accès des entreprises à une offre de recherche technologique globale et structurée et valorise les démarches de recherche partenariale pour stimuler l'innovation et surmonter verrous et défis techniques. L'IGAENR formule trente recommandations rassemblées en six axes : affermir le pilotage ; construire un Carnot 2 plus efficace et plus ouvert ; renforcer l'évaluation scientifique ; amplifier l'effet d'entraînement sur toute la recherche publique ; conforter l'action du réseau ; accompagner financièrement le développement.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 78 - Les énergies renouvelables Outre-mer : laboratoire pour notre avenir

    13/07/2011

    Dépourvu de ressources fossiles propres, l’Outre-mer dispose d’atouts en matière d’énergies renouvelables : hydroélectricité, géothermie, biomasse. D’autres EnR dont le degré de maturité ne se situe pas au même niveau - énergies de la mer, éolien, solaire - devraient trouver aussi à se développer dans ces espaces tant les conditions y paraissent favorables. Par cet avis, le Conseil économique, social et environnemental formule ses propositions selon les axes suivants : la recherche/développement ; les principes et modalités du financement ; la gouvernance locale. Ces préconisations sont liées par un double enjeu : la réponse à une demande sociale légitime ; l’occasion de faire de ces territoires à la fois des laboratoires et des « vitrines » de la recherche française et de ses applications industrielles.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 79 - Amiante : quelles réponses des pouvoirs publics ?

    30/06/2017

    du directeur général de l'Institut national de recherche sur la sécurité (INRSOutre les industriels , il réunit des scientifiques, des fonctionnaires

    Rubrique : Chronologie de la vie publique


  • 80 - Commissariat général à l'investissement - Rapport d'activité 2015

    02/03/2016

    En novembre 2009, une commission présidée par Alain Juppé et Michel Rocard présentait un rapport intitulé Investir pour l’avenir. Ce rapport avait pour objet d’évaluer les investissements jugés nécessaires pour augmenter les perspectives de croissance à long terme de l’économie française. En janvier 2010 était créé le commissariat général à l’investissement, placé auprès du Premier ministre et chargé de la gestion du programme d’investissements d’avenir, et d’un comité de surveillance des investissements d’avenir coprésidé par Alain Juppé et Michel Rocard. Six axes stratégiques ont été identifiés par la commission : l’enseignement supérieur, la recherche et la formation ; la valorisation de la recherche et le transfert au monde économique ; les filières industrielles : développement des PME et ETI innovantes, consolidation des filières stratégiques de demain ; le développement durable ; l’économie numérique ; la santé et les biotechnologies. En 2010, une première tranche de 35 milliards d’euros était ouverte par une loi de finances rectificative (PIA 1). En décembre 2013, 12 milliards d’euros supplémentaires étaient ouverts dans le cadre de la loi de finances initiale pour 2014 (PIA 2), soit au total 47 milliards d’euros. Un troisième programme d’investissements d’avenir (PIA 3) a été annoncé par le président de la République en septembre 2015. Le présent rapport fait le point sur les projets PIA financés en 2015.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


Précédent - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - Suivant