Résultats de recherche | Vie Publique

28 résultats pour votre recherche "trafic maritime"

Classement :

Montrer / Cacher les extraits
  • 1 - Etude du trafic  maritime en Méditerranée occidentale

    15/04/2004

    Ce rapport présente deux approches pour arriver à mieux connaître le trafic maritime en Méditerranée occidentale. La première est fondée sur les données de mouvements de navires de la Lloyd's afin de parfaire la connaissance statistique du trafic sur la zone, sa dangerosité (risques potentiels d'accidents de par la densité du trafic, la typlologie des navires et leurs caractéristiques) et son évolution probable. La seconde s'appuie sur l'analyse d'images issues de capteurs spatiaux et de l'observation satellitaire dans le repérage de ce même trafic. De très nombreuses annexes exposent le trafic maritime dans l'ensemble de la zone, le décomposent par zones, par trajets, donnent la caractérisation d'un navire sur une image radar, expliquent le traitement d'une image Radarsat et d'une image ERS...

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 2 - Les ports français face aux mutations du transport maritime : l'urgence de l'action

    05/07/2006

    Malgré une augmentation générale du trafic portuaire mondial, ce rapport de la Cour des comptes constate des performances médiocres pour les ports français, pourtant dotés de trois façades maritimes. Le trafic de conteneurs a plus bénéficié aux concurrents européens à cause d'une insertion jugée insuffisante des terminaux à conteneurs français dans les réseaux de desserte continentale. Leur modernisation inachevée dépend notamment de la réforme de la manutention portuaire, de mutations de l'investissement portuaire et de la réforme de la gouvernance des ports autonomes. Ce rapport évoque les conditions d'amélioration de la situation actuelle à l'intérieur des ports et de l'aménagement des dessertes du territoire. Il propose des choix stratégiques pour l'Etat, en réorganisant le système portuaire et en donnant une nouvelle définition du rôle de l'Etat.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 3 - Amélioration des conditions d'accès et de traitement des trafics fluviaux dans les zones et les ports maritimes 

    31/07/2003

    Le mode de transport fluvial, réputé le plus respectueux de l'environnement, permet d'écouler des flux importants de marchandises et se trouve de ce fait, être une bonne alternative au transport routier. Une bonne synergie entre le transport fluvial et le transport maritime est cependant nécessaire. Le présent rapport présente les trafics fluviaux dans les ports maritimes de Dunkerque, du Havre, de Rouen, Nantes Saint-Nazaire, Bordeaux et Marseille. Il étudie les conditions de navigation des bateaux dans les eaux maritimes (législation maritime, réglementation fluviale, pilotage, sécurité et matières dangereuses...), le traitement des trafics fluviaux dans les ports ("monopole" des dockers, outillage différent de ceux qui servent pour les navires, ouvrages d'accostage, priorité d'utilisation) ; il fait l'état des particularités de chaque port et analyse les freins au développement du trafic fluvial (réseau et structure de la profession). Il émet enfin des recommandations sur les conditions de navigation des bateaux et le traitement des trafics fluviaux. En annexe, il présente notamment les tonnages des trafics fluviaux et les différentes marchandises transportées en provenance ou à destination des ports maritimes autonomes en 1992, 1997 et 2002.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 4 - Marine nationale : une défense à vocation régionale et européenne en Méditerranée [20170223]

    23/02/2017

    France et l'Union européenne

    La zone Méditerranée - mer Rouge concentre 25% du trafic  maritime global, dont 30% du trafic 

    Rubrique : En bref


  • 5 - Défense : priorité au renseignement, effectifs en baisse, retour dans la structure militaire de l'OTAN

    23/07/2008

    frégates de premier rang, 6 sous-marins nucléaires d'attaque et la capacité de déployer un ou deux groupes navals, amphibie ou de protection du trafic 

    Rubrique : Dossiers d'actualite


  • 6 - Evolution des missions et de l'armement des Centres régionaux opérationnels de surveillance et de sauvetage (CROSS) Atlantique et Manche-Mer du Nord

    07/11/2017

    La mission confiée par le Directeur des Affaires Maritimes à l'Inspection Générale des Affaires Maritimes et au Conseil Général de l'Environnement et du Développement Durable portait sur un audit des missions et de l'armement des quatre CROSS Atlantique et Manche Mer du Nord, afin de rechercher les gains de productivité qui pourraient résulter à la fois d'une réduction des effectifs de quart dédiés aux fonctions de sauvetage et de surveillance du trafic maritime et d'un regroupement sur le site de CORSEN des missions de sauvetage assurées par le CROSS d'Etel. La mission s'est d'abord livrée à un état des lieux approfondi du dispositif existant en termes d'historique des implantations et des équipements, d'examen des missions et des plans de charge opérationnels des quatre CROSS concernés, d'analyse des conditions de mise à disposition des personnels de la Marine Nationale et des mécanismes de gouvernance du réseau des CROSS en matière administrative et technique. La mission a ensuite procédé dans son rapport à l'examen en opportunité et en faisabilité des propositions contenues dans la lettre de mission : elle a estimé que la réduction proposée des effectifs de quart dégraderait la qualité globale du service, notamment au détriment des fonctions de surveillance du trafic et qu'il n'était pas possible à ce stade de préjuger des effets de productivité d'une application informatique (Marylin) non encore déployée dans les CROSS.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 7 - Rapport d'information déposé par la commission des affaires européennes, sur le développement durable en Méditerranée

    21/02/2017

    La pression démographique et la course à l’urbanisation littorale exercent des pressions convergentes sur la Méditerranée. Les activités terrestres sont responsables de 80 % de la pollution marine et sont les suivantes : les eaux usées, les pollutions dites « historiques » (pesticides, nickel, mercure, polluants organiques persistants), les pollutions émergentes (produits cosmétiques et pharmaceutiques), les déchets, tels que les plastiques. A ces menaces s’ajoutent les pressions exercées directement sur le milieu marin : la pêche professionnelle et de loisir, l’explosion du trafic maritime et de la plaisance, le développement des espèces invasives. Face à ces pollutions, l’Union européenne a mis en place un arsenal juridique : les directives sur la qualité des eaux, les directives sur la protection des espèces et récemment les directives maritimes de stratégie pour le milieu marin et de planification de l’espace maritime. Ces normes de protection instaurées par la politique européenne de l’environnement rencontrent des difficultés d’application. Le rapport dresse un bilan pessimiste sur l’état de la Méditerranée et formule huit propositions.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 8 - Les ports ultramarins au carrefour des échanges mondiaux

    14/10/2015

    La globalisation du trafic maritime impulsée notamment par la révolution du conteneur, l’augmentation de la taille des navires avec pour effet la création de hubs, le basculement de l’économie, en particulier portuaire, vers l’Asie, le redimensionnement ou l’ouverture de nouvelles voies maritimes, etc., provoquent des changements qui exercent une pression sur les infrastructures portuaires et les investissements ultramarins, notamment en ce qui concerne leur extension et leur modernisation. Dans ce contexte maritime mondial en pleine évolution, les préconisations du CESE s’organisent autour de quatre axes : conforter la gouvernance des ports ultramarins ; conforter les installations portuaires ; dynamiser le développement des Outre-mer grâce à leurs ports et renforcer la coopération régionale portuaire. Selon le CESE, ces préconisations doivent permettre de relever les défis auxquels les ports d’Outre-mer - poumons économiques et points uniques d’approvisionnement des populations locales - sont confrontés.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 9 - Rapport d'information par la Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire sur les priorités stratégiques à financer dans le cadre du grand emprunt national

    16/11/2009

    Dans le cadre de la préparation des orientations stratégiques de répartition des crédits du grand emprunt annoncé par le Président de la République lors du congrès réuni à Versailles le 22 juin 2009, ce rapport oriente la réflexion sur l'amélioration et le développement des plateformes portuaires. Il préconise le développement de l'intermodalité dans les ports afin de donner un atout décisif à la France à l'heure où la croissance du trafic maritime mondial nécessite de forts investissements pour gérer le transport des conteurs. Il souhaite la modernisation des ports et la révision du système de transport des marchandises à leur sortie en réorganisant la logistique portuaire. Il donne enfin des compléments d'information financière sur les ports du Havre et de Marseille.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


  • 10 - Grand port maritime du Havre (GPMH) - Exercices 2008 à 2013, actualisation à 2014 pour la gestion

    30/03/2016

    La Cour des comptes rend public un rapport sur la gestion du Grand Port maritime du Havre (GPMH) de 2008 à 2013 (avec actualisation 2014 pour la gestion). Malgré un climat social tendu et un contexte économique défavorable, la réforme portuaire a été menée à bien au Havre au prix de dépenses nouvelles de personnel, constate la Cour. Celle-ci estime que le projet stratégique 2009-2013 a été trop ambitieux en matière d’investissement et trop optimiste en ce qui concerne les trafics et qu’il convient que celui pour 2014-2019 évite ces écueils. Par ailleurs, la politique domaniale du GMPH doit être rénovée et sa gestion des ressources humaines est perfectible. Pour redresser un trafic en décroissance, la Cour préconise le développement du fret ferroviaire avec l’appui de l’Etat. Elle formule huit recommandations.

    Rubrique : Bibliothèque des rapports publics


1 - 2 - 3 - Suivant