Agence France Presse : entre difficultés et atouts propres| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Agence France Presse : entre difficultés et atouts propres

le 26 04 2010 Archives.

Le comité de réflexion sur l’avenir de l’Agence France-Presse (AFP) a remis son rapport au ministre de la culture le 8 avril 2010. Ce comité était chargé de proposer une solution aux difficultés de l’AFP, sans remettre en cause le statut de l’agence défini en 1957. Son rapport a été rendu public le 19 avril, après l’élection du nouveau président-directeur général de l’agence, Emmanuel Hoog.

A l’instar des autres agences mondiales d’information, l’AFP souffre de difficultés issues de la révolution internet (crise de la presse écrite, apparition de nouveaux médias aux moyens encore limités, etc.). Dans ce contexte, et bien que disposant d’atouts propres (unique grande agence en langue française, indépendance éditoriale, etc), l’agence voit sa capacité à se développer handicapée par un manque récurrent de moyens de financement et par des conditions de gouvernance inadaptées (son conseil d’administration n’assure notamment pas le rôle qui serait le sien dans une entreprise « normale »). Pour y remédier, le comité propose que l’AFP crée, sous son contrôle, une société éditrice (AFP-SE) dotée d’un actionnaire minoritaire, capable ainsi de mobiliser les capitaux nécessaires au développement d’une agence mondiale d’information. La Caisse des dépôts et consignations, dont l’indépendance est garantie par le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat., pourrait être cet actionnaire minoritaire. En termes de stratégie, le comité préconise d’"installer la vidéo dans le cœur de métier de l’AFP" et de "chercher à valoriser les fonds d’archives textes et photos et intensifier les diversifications".

Ces recommandations doivent prochainement être soumises à un groupe de réflexion constitué de représentants du ministèreMinistèreEnsemble des services de l’Etat (administration centrale et services déconcentrés) placés sous la responsabilité d’un ministre. de la culture et du Parlement.

Mots clés :

Rechercher