Aide au développement : inventer des financements innovants| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Aide au développement : inventer des financements innovants

le 7 08 2009 Archives.

Le secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie a reçu, le 29 juillet 2009, le rapport réalisé par Henriette Martinez, députée UMP, sur l’efficacité de l’aide multilatérale de la France pour le développement.

En 2008, le montant total net de l’aide publique au développementAide publique au développementDons ou prêts consentis à des conditions financières privilégiées accordés aux pays en voie de développement par les organismes publics des pays industrialisés. (APD) de la France atteint 7,546 milliards d’euros (4ème rang mondial). 40 % de l’APD ont été accordés à 75 organismes multilatéraux, répartis entre l’Union européenne, les institutions financières internationales (Banque mondiale, FMI, banques régionales de développement), les agences des Nations unies et les fonds thématiques (environnement, santé, éducation). La part de l’aide multilatérale de la France a doublé au cours des vingt dernières années mais reste trop dispersée et peu lisible. Le rapport recommande de renégocier certaines contributions, d’inventer des financements innovants (contribution sur les billets de train internationaux, sur l’achat de manuels scolaires par les collectivités territoriales, loterie mondiale sur Internet) et de créer une Coordination des organisations de recherche d’un développement équitable et efficace (CORDEE) permettant des partenariats entre l’État, des ONG, des collectivités territoriales ou de grands organismes humanitaires comme la Croix-Rouge française.

Le Comité interministériel de la coopération Internationale et du développement (CICID) du 5 juin 2009 indique qu’en dépit du contexte budgétaire difficile, la France maintiendra son effort d’aide aux pays en développement et son objectif de consacrer 0,7% du revenu national brut à l’aide publique au développement en 2015.

Mots clés :

Rechercher