Antennes-relais et téléphones portables : la prudence requise| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Antennes-relais et téléphones portables : la prudence requise

le 16 10 2009 Archives.

Compte tenu des incertitudes scientifiques pesant sur les effets des ondes émises par les antennes-relais et les téléphones mobiles sur l’Homme, l’Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement et du travail (Afsset), dans son rapport publié le 15 octobre 2009, préconise de développer les travaux de recherche dans ce domaine et de réduire les niveaux d’exposition du public chaque fois que cela est possible.

Selon l’Afsset, chaque téléphone portable devrait clairement indiquer le débit d’absorption spécifique (DAS) qui est le sien, ce qui permettrait à l’acheteur de sélectionner les appareils qui l’exposent le moins aux ondes. L’Agence recommande également que "les quelques points du territoire où les niveaux d’ondes émises par les antennes-relais sont nettement plus élevés que la moyenne" soient répertoriés afin qu’une procédure correctrice puisse être proposée.

Ce rapport s’inscrit dans le cadre de la table ronde sur la "Radiofréquence, la santé et l’environnement" organisée en mai 2009. Le comité de suivi de cette table ronde se réunit le 16 octobre 2009 afin d’examiner l’état d’avancement des dix orientations adoptées le 25 mai. Un des amendements adoptés dans le cadre de la discussion au ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. du projet de loiProjet de loiProjet de texte législatif déposé au Parlement à l’initiative du gouvernement. portant engagement national pour l’environnement (Grenelle 2) prévoit l’interdiction de l’utilisation du téléphone portable par les élèves dans les écoles maternelles et primaires et dans les collèges.

Rechercher