Brexit : le Parlement européen vote une résolution [20160629]| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Brexit : le Parlement européen vote une résolution

le 29 06 2016

A la suite du référendumRéférendumProcédure de vote permettant de consulter directement les électeurs sur une question ou un texte, qui ne sera adopté qu’en cas de réponse positive. organisé le 23 juin 2016 au Royaume-Uni par lequel les Britanniques se sont prononcés en faveur de leur sortie de l’Union européenne (UE), le Parlement européenParlement européenInstitution de l’Union européenne représentant les citoyens des États membres, réuni en séance plénière, a voté une résolution sur le Brexit ("British exit"), le 28 juin 2016.

Dans sa résolution adoptée par 395 voix pour, 200 voix contre et 71 abstentions, le ParlementParlementOrgane collégial qui exerce le pouvoir législatif (adoption des lois et contrôle du pouvoir exécutif). En France, le Parlement est composé de deux chambres : l’Assemblée nationale et le Sénat. européen appelle le gouvernementGouvernementOrgane collégial composé du Premier ministre, des ministres et des secrétaires d’Etat chargé de l’exécution des lois et de la direction de la politique nationale. britannique à respecter le vote des Britanniques et, en conséquence, d’engager rapidement la procédure de retrait volontaire prévue par l’article 50 du Traité sur l’Union européenne (TUE). En outre, le Parlement européen souhaite que l’ordre des présidences du Conseil de l’UE soit modifié. En effet, d’après le calendrier préétabli des rotations, le Royaume-Uni devrait présider le Conseil de l’UE du 1er juillet au 31 décembre 2017. Le Parlement européen demande que cette présidence soit annulée. Le Parlement européen estime nécessaire une réforme de l’UE à 27 de façon à la rendre plus démocratique. Pour cela, il demande l’élaboration d’une feuille de route "pour une Union meilleure qui exploite pleinement le potentiel du traité de Lisbonne, complétée par une révision des traités".

En France, le même jour, le Parlement a débattu des suites du référendum britannique après avoir entendu une déclaration du gouvernement en application de l’article 50-1 de la Constitution. Le gouvernement s’est prononcé en faveur d’une activation rapide de la clause du retrait.

La sortie du Royaume-Uni constituerait une première. Aucun pays n’a jamais demandé à sortir de l’UE.

Mots clés :

Rechercher