Le coût de la Présidence française de l’Union européenne| vie-publique.fr | Actualités | En bref

[ Publicité ]
Imprimer

Le coût de la Présidence française de l’Union européenne

le 3 11 2009 Archives.

La Commission des finances du Sénat a publié le 2 novembre 2009 le rapport que la Cour des comptes lui a récemment remis concernant les dépenses de l’organisation de la Présidence française de l’Union européenne (PFUE) au second semestre 2008.

L’organisation et le pilotage de la présidence française de 2008 ont été plus satisfaisants que ceux, sévèrement critiqués par la Cour, de la présidence de 2000. Cependant, la Cour note le montant élevé de son coût : le chiffrage le plus récent porte les dépenses à 151 millions d’euros. Hormis la présidence allemande (180 millions d’euros), cette évaluation excède le coût de la plupart des présidences récentes (Autriche et Finlande en 2006, Portugal en 2007, Slovénie en 2008) qui se sont situés entre 70 à 80 millions d’euros. Afin de supprimer de telles différences, la Cour propose que l’Union européenne prenne à sa charge le financement des manifestations obligatoires (sommets européens, etc.) et que l’Etat membre exerçant la présidence assure celui des manifestations organisées à son initiative.

Le montant de 151 millions d’euros ne correspond qu’aux seules dépenses directement comptabilisées au titre de la PFUE, il n’intègre notamment pas les dépenses de sécurité, ainsi que les contributions des collectivités locales et des mécènes (environ 20 millions). Il ne représente donc pas le coût total de la PFUE de 2008.

Mots clés :

Rechercher